Le lundi c’est librairie ! #82

Le lundi c'est librairie !

Cette semaine, nous allons une nouvelle fois nous pencher sur des sorties récentes en VF.

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Grant Morrison présente Batman t3, Gravel t3, Omega l’Inconnu et Spiderman – Carnage USA.

Grant Morrison présente Batman 3Grant Morrison présente Batman t3 : Un troisième tome passionnant

Au début de ce troisième tome, un bref résumé (avec des planches tirées de Final Crisis) permet de le situer dans le contexte de la mort de Batman. Grant Morrison entame ici en effet les aventures de Batman & Robin, à savoir Dick Grayson et Damian Wayne. Les différents arcs qui constituent cet album sont passionnants, l’auteur mettant en scène des personnages hauts en couleurs tout en traitant avec beaucoup de justesse un thème qui a toujours fait partie de DC : la notion d’héritage. La difficile succession de Bruce Wayne et tout ce qui en découle sont parfaitement maîtrisés par un Grant Morrison en grande forme, et tout au long de ce tome épais on ne s’ennuie pas une seconde. D’ailleurs en fin d’album nous avons droit à une trentaine de pages de bonus, tous très intéressants.

La partie graphique de cet album est assurée par Frank Quitely, Philip Tan et Cameron Stewart, et leurs planches sont vraiment très réussies (surtout celles de Frank Quitely, en très grande forme).

Un excellent album, à consommer sans modération.

Grant Morrison présente Batman tome 3 – Urban Comics – 256 pages – cartonné – 22,50€


Gravel 3Gravel t3 : Un troisième album fort réussi

Après avoir raconté le triomphe de Gravel face au Sept Mineur, Warren Ellis passe la seconde dans cet album. Le magicien de combat est en effet courtisé par le Sept Majeur, et doit mener une nouvelle enquête dans cet univers de magie et de coups bas. Ce nouvel album est très intéressant, l’auteur continuant de nous décrire l’univers de Gravel au moyen des pensées de ce dernier. On retrouve donc l’ambiance des albums précédents, avec un magicien au caractère bien trempé qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. Les concepts utilisés dans ce récit sont particulièrement bien trouvés, notemment l’idée du lieu de pouvoir des magiciens.

Du côté du dessin, je suis un peu plus mitigé. Les planches de Mike Wolfer ne sont pas vilaines, loin de là, mais il fait une tête étrange à Gravel qui a l’air tout boursouflé la plupart du temps.

Un très bon album, à l’ambiance captivante.

Gravel tome 3 – Panini Comics – 192 pages – souple – 13,20€


Omega l'InconnuOmega l’Inconnu : Un très bon album

Omega l’Inconnu est une mini-série en dix épisodes, dans laquelle Jonathan Lethem se penche sur un personnage créé par Steve Gerber dans les années 1970. Dans ce récit très atypique, l’auteur raconte donc l’histoire d’un jeune garçon qui semble avoir un lien avec un être mystérieux doté de super pouvoirs. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Omega l’Inconnu n’est pas un récit comme on a l’habitude d’en lire chez Marvel. L’auteur traite en effet du quotidien tout en y introduisant une bonne dose de surréalisme mais avec tellement de naturel qu’on ne trouve absolument pas étrange de voir autant de choses insolites dans ces pages. Les personnages sont tous attachants et bien caractérisés, et il y  un réel respect de la série d’origine à laquelle l’auteur fait abondemment référence.

Du côté du dessin, le style de Farel Darlymple colle très bien à l’ambiance décalée de ces pages et nous offre des pages comme on n’en voit pas tous les jours.

Un très bon album, inhabituel mais qui vaut le coup de se laisser tenter.

Oméga l’Inconnu – Panini Comics – 240 pages – cartonné – 24,40€


Spiderman Carnage USASpiderman – Carnage USA : Un album spectaculaire

Dans ce  nouvel album consacré à Carnage, Zeb Wells nous livre un véritable scénario de film catastrophe. Non content d’avoir remis sur pieds (si je puis dire) le redoutable Cletus Cassady dans le précédent album, l’auteur lui donne de grandes ambitions dans ce nouvel opus. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Zeb Wells n’a pas fait les choses à moitié : mélangeant les codes du film d’horreur et du film catastrophe (avec même un petit côté Walking dead, mais sans zombies), l’auteur nous livre ici un récit mené tambour battant où Carnage est plus redoutable qu’il ne l’a jamais été (Maximum Carnage à côté c’est peace and love). Le récit est très intéressant et on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ces pages.

Du côté du graphisme, on retrouve le style très sombre de Clayton Crain, déjà à l’oeuvre dans l’album précédent. Son style est très adapté pour restituer l’ambiance tendue de l’histoire, et les planches sont plutôt réussies.

Un très bon album, à ne pas lire seul le soir… 😉

Spiderman  Carnage USA – Panini Comics – 112 pages – souple – 11,20€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

La semaine prochaine, Le lundi c’est librairie ! continuera de traiter de l’actualité VF, avec la chronique de quatre albums récents.

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *