Le lundi c’est librairie ! #78

Le lundi c'est librairie !

Contrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière, c’est d’actualité VF récente dont Le lundi c’est librairie ! va parler aujourd’hui.

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Joe l’aventure intérieure, Panthère noire t2, PunisherMax t5 et Witch Doctor t1.

Joe l'aventure intérieureJoe l’aventure intérieure : Une très bonne histoire, touchante et bien écrite

Joe l’aventure intérieure est un album surprenant. Alors qu’on pouvait attendre une histoire dans la lignée des autres travaux de Grant Morrison, on a affaire ici à un récit beaucoup plus grand public que bon nombre de ses oeuvres. D’autre part, alors que Vertigo a plus une connotation « adulte » c’est un récit qui s’adresse également aux lecteurs adolescents. L’auteur nous raconte ici l’histoire de Joe, un jeune garçon diabétique qui souffre ici d’une crise d’hypoglycémie qui va le propulser dans un monde irréel où ses jouets prennent vie (les crises d’hypoglycémie donnant des hallucinations). Tout comme Joe, le lecteur est baladé sans cesse entre fiction et réalité (lorsque le jeune garçon retrouve de temps en temps ses esprits), dans une histoire où la quête de sucre pour mettre fin à sa crise prend des allures de quête d’heroic fantasy intégrant les éléments du réel. C’est en tout cas une histoire très touchante et très bien écrite, avec un personnage attachant et des situations fantasmagoriques parfaitement maitrisées.

Du côté du dessin, les planches de Sean Murphy sont tout simplement superbes et restituent parfaitement l’ambiance de ce récit.

Un excellent album, à lire sans modération.

Joe l’aventure intérieure – Urban Comics – 244 pages – cartonné – 19€


Panthère noire t2Panthère noire t2 : Un bon album

Dans ce second album, nous retrouvons la Panthère noire qui essaie toujours de protéger Hell’s Kitchen comme le faisait Daredevil. Trois histoires de David Liss sont au menu de cet album, la troisième étant un tie-in de Spider Island. La première histoire, qui est la plus longue, évoque le sujet délicat du racisme à travers le retour du Maître de la haine. L’auteur traite très bien le sujet, tout en continuant de faire évoluer le personnage de T’Challa. Le second récit fait de son côté plus penser à Batman, et est plutôt intéressant.Par contre le troisième est un cran en-dessous, et ne se situe pas dans la fourchette haute des tie-ins de Spider Island. L’ensemble est en tout cas intéressant, et ces trois récits constituent un bon album sur les aventures urbaines de T’Challa. Il est en effet toujours aussi appréciable de voir la Panthère dans un rôle assez nouveau, loin de l’univers des Vengeurs.

Du côté du graphisme, ce sont Francesco Francavilla et Jefte Palo qui tiennent les crayons et le résultat est très bon.

Un bon album, qui exploite intelligemment le personnage de T’Challa.

Panthère noire tome 2 – Panini Comics – 112 pages – souple – 11,20€


PunisherMax t5PunisherMax t5 : Une conclusion magistrale

C’est avec ce tome que s’achève le run de Jason Aaron, qui a succédé à Garth Ennis. Tout comme ce dernier avait transformé le personnage en profondeur, Jason Aaron a poursuivi son travail avec beaucoup de respect pour l’oeuvre de son prédécesseur. L’auteur termine donc ici son histoire, apportant une conclusion à la fois audacieuse et logique, dont on se dit qu’elle n’aurait pas pu être différente tant elle est dans la continuité de son run. Ces épisodes sont passionnants et même s’ils sont particulièrement violents (même pour du Punisher) cette violence illustre l’histoire contrairement à d’autres séries où elle cache une histoire indigente. Les personnages sont parfaitement caractérisés et du coup leur version « normale » dans l’univers Marvel classique parait bien fade en comparaison.

Du côté du dessin, on retrouve Steve Dillon dont le travail avait déjà été salué lors du run de Garth Ennis. L’artiste est très inspiré et livre des planches très réussies qui collent parfaitement à l’histoire de Jason Aaron (et restituent parfaitement la violence avec des passages bien gore).

Un excellent album, qui conclut magistralement un run qui ne l’est pas moins.

PunisherMax tome 5 – Panini Comics – 128 pages – souple – 13,20€


Witch Doctor t1Witch Doctor t1 : Un premier tome fort réussi

On tombe parfois sur de véritables OVNIs dans le monde des comics, et Witch Doctor fait partie de cette catégorie. Dans ce premier album, nous faisons connaissance avec le Dr Morrow, un médecin insolite qui soigne les maladies surnaturelles avec un cynisme à tout épreuve et accompagné de deux assistants insolites. L’univers mis en place par Brandon Seifert est très original : tous les maux paranormaux du monde de l’horreur (vampirisme, possession…) sont traités comme des maladies, avec des remèdes souvent radicaux. L’auteur établit également un background solide pour son récit, avec une sombre histoire d’apocalypse et de méchantes bestioles très Lovecraftiennes qui ne veulent pas du bien à l’humanité…Dans ce climat de film d’horreur on trouve également de l’humour très noir et très acide, avec au premier plan un personnage central totalement déchaîné et d’une arrogance inouïe. Ce premier tome est vraiment très réussi, et bien que n’étant pas du tout client de films d’horreur j’ai tout de suite accroché à l’ambiance très spéciale de cet album.

Du côté du dessin, c’est Lukas Ketner qui officie et ses planches sont très réussies. Le côté horrifique du récit est parfaitement rendu avec des dessins parfois terrifiants, mais sans non plus sombrer dans le gore dégoulinant.

Un excellent album, que je recommande aux lecteurs qui veulent lire de l’horreur qui sort des sentiers battus.

Witch Doctor tome 1 – Delcourt – 144 pages – cartonné – 14,95€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

La semaine prochaine, Le lundi c’est librairie ! vous proposera une édition spéciale polar, avec quatre titres un peu plus anciens édités chez Delcourt.

Autres articles sur ce sujet :