Le lundi c’est librairie ! #69

Le lundi c'est librairie !

Comme annoncé la semaine dernière, Le lundi c’est librairie ! va cette semaine délaisser l’actualité VF pour évoquer des albums plus anciens, achetés lors de Comic Con Paris.

Je vous propose cette semaine de nous intéresser à Hellblazer t3 et Star Wars – L’empire des ténèbres t1 à t3.

Hellblazer t3Hellblazer t3 : Un excellent album

Suivant les conseils de mes petits camarades de jeu du forum Wax Express, j’ai fini par prendre cet album de Hellblazer le mois dernier et le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne le regrette pas. Garth Ennis confronte John Constantine à une menace à laquelle il ne s’attendait pas : le cancer. L’auteur nous montre comment le personnage tente d’accepter son sort puis de trouver un moyen d’y échapper. D’autres récits font suite au combat de Constantine contre le cancer, et ils sont tout aussi réussis. Je ne suis pas forcément friand d’histoire de sorcellerie (ce qui explique que je ne me sois pas intéressé à Hellblazer auparavant), mais avec le fabuleux talent de conteur de Garth Ennis ça passe tout seul. Les thématiques abordées dans cet album sont toutes très bien traitées et il est difficile de ne pas le dévorer d’une traite.

Du côté du graphisme, trois artistes sont à l’oeuvre : William Simpson, Mike Hoffman et Steve Dillon. Si le trait de ce dernier n’est pas encore à la hauteur de son futur travail sur Preacher, il n’en est pas moins efficace, tout comme celui des deux autres artistes qui oeuvrent dans cet album.

Un excellent album, que l’on peut tout à fait apprécier même sans être un inconditionnel de Hellblazer.


Star Wars l'Empire des Ténèbres t1Star Wars – L’empire des ténèbres t1 : Un bon début mais un graphisme qui pique les yeux

Lorsque je lisais des romans se situant dans l’univers étendu de Star Wars, j’avais été intrigué par des allusions à une résurrection de l’Empereur, dont on m’avait dit à l’époque qu’elle avait eu lieu dans un comic book. Profitant d’une offre très intéressante sur le stand de Wip Agency, j’ai donc pu lire cette histoire. Tom Veitch nous raconte donc le retour de l’Empereur Palpatine, dix ans après Le retour du Jedi, et la dangereuse tentation du Côté Obscur pour Luke Skywalker. Le procédé employé pour ce retour est efficace à défaut d’être original et ce premier tome se lit plutôt bien.

Par contre du côté du graphisme, ce n’est pas la fête. Les dessins de Cam Kennedy sont très inégaux (sur certaines planches on peine à reconnaître les personnages) et la colorisation est plutôt moche.

Une histoire intéressante, mais gâchée par son graphisme.


Star Wars l'Empire des Ténèbres t2Star Wars – L’empire des ténèbres t2 : Un album assez ennuyeux

Après un bon début dans le tome 1, L’empire des ténèbres s’enlise dans ce second album. L’histoire de Tom Veitch part un peu dans tous les sens jusqu’à en devenir indigeste, et je dois avouer que j’ai eu du mal à achever la lecture de cette seconde partie de l’histoire. Il y a tout de même quelques bonnes idées, mais leur traitement n’est pas à leur hauteur malheureusement.

Graphiquement, le niveau est du même niveau que dans le premier album, ce qui n’est pas un compliment. En effet, entre les dessins de Cam Kennedy et la colorisation ça continue de piquer les yeux…

Un album en-dessous de son prédécesseur, ce qui est dommage.

 


Star Wars l'Empire des Ténèbres t3Star Wars – L’empire des ténèbres t3 : Un final qui remonte le niveau

Après un second tome décevant, Tom Veitch se ressaisit dans ce troisième et dernier tome. L’histoire est en effet plus intéressante et un peu moins dispersée, ce qui est très appréciable. La conclusion de L’empire des ténèbres est plutôt bonne, l’auteur mettant fin correctement à toutes ses intrigues lancées dans les deux tomes précédents.

Du côté du dessin, la première partie signée Cam Kennedy est du même niveau que précédemment. Par contre la seconde partie illustrée par Jim Baikie est plus réussie, même s’il n’y a pas non plus de quoi sauter au plafond.

Un album plus réussi que le précédent, et qui termine correctement cette histoire.


Et voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Le lundi c’est librairie ! va marquer une petite pause, avant de revenir en septembre avec la chronique de quatre albums. A bientôt !

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

17 réponses à Le lundi c’est librairie ! #69

  1. Elessar dit :

    Argh les dessins de Cam Kennedy moche ?!?!
    ça fait mal à mon p’tit coeur de lire ça :'(
    Je trouve son trait vraiment excellent et sa colorisation à la peinture géniale !
    Son style sort clairement des sentiers battus et s’il est certes un peu caricatural, il pose une ambiance sombre et glauque qui sied à merveille à cette histoire.

    Désolé si je m’emporte un peu, mais Dark Empire reste une de mes histoires préférée de l’UE Star Wars 😉

    • mdata dit :

      Désolé je ne voulais pas te froisser 🙂 Je suis d’accord pour l’ambiance sombre, mais après pour le reste je dois dire que je n’ai pas été sensible à son style…

      • Elessar dit :

        Je peux le comprendre. 😉
        C’est vrai que déjà à l’époque de sa sortie, ce comics avait pas mal divisé que ce soit pour la partie graphique ou le scénario.

  2. pacclerouge dit :

    Ah Hellblazer, la contamination continue après le récit publié par Urban.
    Si les premiers tomes de Delano sont encore dispo rue toi dessus. Ou alors en VO, ça se lit bien.

    Pour ce qui est de Ennis, quand tu penses que le bonhomme a 20 ou 21 ans quand il commence son run sur Hellblazer, c’est hallucinant la maturité qu’il dégage dans son écriture. A noter que c’est cet arc narratif qui a le plus influencé l’adaptation de la série au cinoche.

    • mdata dit :

      C’est clair qu’Ennis est vraiment impressionnant. Au fil du temps c’est devenu un de mes auteurs préférés. C’est clairement le genre d’auteur qui rendrait passionnante une histoire de Oui Oui !

      Je pense sérieusement aux tomes de Delano, quand les mois seront plus calmes 😉

      • Père Huck dit :

        @mdata , renseigne toi sur le run de Delano , il est très lié à Swamp Thing… 😉

        • mdata dit :

          Noooooooooooooooooooon 😉

          • Père Huck dit :

            Hé ! Hé ! Hé ! 😉

            J’ai regardé dans mes albums panini , Swamp Thing est en « guest » dans les épisodes 9&10 de Hellblazer.Si ça peut te rassurer , à ce moment de l’histoire , il vient en aide à Constantine , il est donc loin de son marécage et ne fait que des apparitions.On ne retrouve pas l’ambiance glauque et poisseuse de Swamp Thing , on reste dans le mystique horrifique de Hellblazer.La façon dont est dessiné Swamp Thing le rend moins inquiétant que dans sa propre série.Je pense que tu peux lire cette histoire sans problème. 😉

  3. Superboy (site Comic Screen) dit :

    Roooooooooooooooo, cet avatar !
    Le Tonnerre Mécanique : un justicier, un vrai !
    Epoque bénie : on doit être d’une génération très proche !

  4. JN dit :

    J’avais pris deux trucs à lire dans mon sac de voyages : j’ai dévoré le Wanted de Millar, truffé d’action et de références sympas, et j’ai beaucoup aimé le Absolution de Christos Gage chez Glénat, bonne histoire bien écrite malgré des dessins un peu faiblards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *