Le lundi c’est librairie ! #47

Le lundi c'est librairie

Comme annoncé la semaine dernière, l’édition de cette semaine de Le lundi c’est librairie ! est consacrée aux premiers albums d’Urban Comics.

Je vous propose cette semaine de nous intéresser à Batman – Sombre reflet t1, Hellblazer – Mauvais sang, Superman – Superfiction t1 et Wonder Woman – L’odyssée t1.


Batman Sombre reflet t1Batman – Sombre reflet t1 : Un album très réussi

Pour ce premier album de Batman édité par Urban Comics, nous retrouvons Batman incarné par Dick Grayson dans une ambiance très polar. Alors que Batman enquête sur une vente aux enchères dans le milieu de la pègre, son fidèle allié Jim Gordon se retrouve de son côté dans une situation difficile. Cette première partie de l’histoire signée Scott Snyder est véritablement passionnante. Les personnages de l’univers de Batman sont parfaitement caractérisés et l’histoire est captivante. C’est l’occasion également d’en apprendre davantage sur la famille Gordon tandis que Dick assume son rôle de protecteur de Gotham.

Du côté du dessin, Jock et Francesco Francavilla livrent des planches très réussies, qui conviennent parfaitement à l’ambiance de cette sombre histoire. Si le run de Scott Snyder post-relaunch est de ce niveau, cela promet des heures de très bonnes lectures ! Concernant l’édition, conformément à ce qui avait été annoncé on trouve un éditorial très bien fait pour présenter les personnages et surtout une chronologie DC permettant de situer instantanément le récit par rapport aux crises et récits marquants. Un très bon album chaudement recommandé aux amateurs de Batman !


Hellblazer Mauvais sangHellblazer – Mauvais sang : Une histoire intéressante mais bien gore !

Même si on m’en avait parlé plusieurs fois, je n’avais jamais sauté le pas et essayé de lire les aventures de John Constantine. Et puis là je me suis dit que c’était une bonne occasion de voir ce que ça donnait, d’autant que le pitch est plutôt intéressant. En effet, John Constantine, qui a un sang mi humain mi démon, a un accident et à la suite de son séjour à l’hôpital des médecins sans scrupules s’en servent à des fins douteuses. J’ai trouvé l’histoire de Si Spencer intéressante, avec un anti-héros cynique à souhait et une trame qui tient très bien la route. L’auteur utilise le récit pour dénoncer les dérives de l’expérimentation sans éthique, avec des médecins complètement barrés qui ont sacrément mordu la ligne !

Du côté du dessin, j’aime beaucoup le style de Sean Murphy qui permet de supporter une histoire très gore. Je dois en effet avouer que ma limite de tolérance pour le gore était presque atteinte avec cet album, et avec un autre artiste j’aurais sûrement rendu mon déjeuner (là ça passe). Je ne suis pas sûr de poursuivre dans l’univers de John Constantine si c’est aussi gore, mais au moins j’ai essayé ! 🙂


Superman - Superfiction t1Superman – Superfiction t1 : Des idées très intéressantes

Dans cet album, Joe Casey explore la frontière séparant la réalité de la fiction, à travers l’histoire d’un ancien professeur de Clark Kent dont les créations semblent prendre vie. Mais en fait ce pitch sert un peu de fil rouge, car les différents récits abordent plusieurs sujets. Ce premier album de Superfiction fourmille d’idées très intéressantes, mais je n’ai pas été forcément hyper convaincu par leur mise en application (même si j’ai adoré la première histoire et celle se passant à Héroville). Cela vient certainement de moi, j’attendais autre chose de cet album après avoir lu son pitch.

Du côté du dessin, je n’ai par contre rien à redire : le style cartoony de Derec Aucoin est parfaitement adapté à cette histoire, et il y a des idées vraiment bien pensées, comme la représentation d’un personnage fictionnel « ancien » avec des points comme à l’époque de sa publication.

Je tenterai une relecture globale lors de la sortie du second tome…


Wonder Woman - L'odyssée t1Wonder Woman – L’odyssée t1 : Une histoire qui commence bien !

De tous les titres annoncés par Urban Comics, je dois avouer que cet album de Wonder Woman était celui qui m’attirait le moins. Assez peu intéressé à l’époque par le mini-scandale autour du changement de tenue de l’Amazone de DC, je me demandais ce que JM Straczynski allait bien proposer sur le personnage…et finalement cet album pris sur un coup de tête m’a bien plu. JMS redéfinit le personnage de Wonder Woman, mais sans utiliser un reboot brutal : il y a visiblement une bonne explication à ce nouveau départ, et je trouve intéressant de voir Diana acquérir ses aptitudes progressivement. Ce n’est pas ce que JMS a fait de mieux, mais ça se lit vraiment très bien.

Du côté du dessin, plusieurs artistes (dont Phil Hester) sont au travail pour un résultat très réussi. Et même si on peut regretter le petit short de la fière Amazone, le nouveau costume est plutôt sympa. Cet album est une bonne entrée en matière et je suis vraiment curieux de lire la suite pour en savoir plus.


Et voilà, c’est fini pour aujourd’hui.

La semaine prochaine, Le lundi c’est librairie ! sera consacré à un seul album, mais pas n’importe lequel : il s’agit de DC Comics Anthologie, qui de part son imposante pagination et son contenu méritait bien d’avoir une chronique pour lui tout seul…