Le lundi c’est librairie ! #46

Le lundi c'est librairie !

Après une petite pause, Le lundi c’est librairie ! est de retour avec une liste d’albums plutôt hétéroclite.

Je vous propose cette semaine de nous intéresser à Walking dead t15, Captain Swing, The Thing – Project Pegasus et Green Lantern – Le porte-flamme.


Walking dead 15Walking dead t15 : Une série toujours aussi efficace

Après le final du précédent album, difficile d’imaginer ce que Robert Kirkman allait nous réserver pour la suite des aventures de Rick et des autres survivants. Pour ce quinzième tome, l’auteur s’intéresse de près à la psychologie de ses personnages et met un peu l’action de côté, même s’il y en a tout de même. C’est l’occasion pour les personnages de faire un peu un point sur ce que devient leur vie et sur les évènements récents, et comme dans les tomes précédents la magie de Kirkman opère dans un récit très bien écrit qui met le lecteur dans un état d’esprit proche de celui des personnages (on ressent en effet très bien le climat oppressant qui règne dans Walking dead). La caractérisation des personnages est toujours impeccable et le récit se lit d’une traite. Du côté du dessin, les planches de Charlie Adlard sont toujours aussi réussies et servent à la perfection l’ambiance de cette série. Robert Kirkman ayant tendance à faire voler en éclat assez fortement les pauses du récit, je me demande ce qui nous attend pour le seizième album…


Captain SwingCaptain Swing : Une histoire passionnante qui donne envie d’en lire plus

Bien qu’appréciant le travail de Warren Ellis, je suis quand même prudent car certaines histoires de l’auteur peuvent être décevantes (comme ses travaux alimentaires chez Marvel) ou un peu trop trash (comme No hero). Mais dans cet album, on retrouve un Warren Ellis inspiré qui livre une histoire singulière et bien fichue. Il s’agit d’un récit se déroulant au dix-neuvième siècle, où l’auteur raconte l’histoire de Captain Swing et des pirates électriques de Cindery Island. Ce personnage singulier a pour ambition d’offrir la science et ses applications au peuple, ce qui n’est pas du goût des puissants. Comme souvent dans ses histoires, l’auteur en profite pour livrer une critique de la société plutôt bien fichue. Je ne peux pas trop en révéler pour ne pas faire de révélations pouvant gâcher la lecture de l’histoire, mais en tout cas ce récit tient très bien la route et se lit vraiment très bien, intercalant des pages du journal d’un personnage entre les planches de BD. Du côté du dessin, le style de Raulo Caceres est tout à fait adapté à l’histoire et les planches sont très réussies. L’histoire donne cependant un goût de trop peu, et même s’il s’agit d’un récit complet on a envie d’en lire plus. L’édition Française est en tout cas très soignée, avec une couverture qui a un cachet « ancien » très bien fait.


The Thing Project PegasusThe Thing – Project Pegasus : Un classique qui ne se démode pas

Dans ce TPB, que j’ai pu lire grâce à la gentillesse de Strider Tag (que je remercie chaleureusement), se trouvent des épisodes pour lesquels l’appellation « classique » n’est pas usurpée : il s’agit en effet de la saga du Projet Pegasus, qui fut publiée en VF dans Spécial Strange (et pour la petite histoire, il s’agissait en ce qui me concerne de mes tout premiers numéros de Spécial Strange). Nous retrouvons donc Ben Grimm et son protégé Wundarr dans des épisodes de Marvel Two-In-One particulièrement réussis. Après une entrée en matière où Ben fait équipe avec Captain America, le neveu de Tante Petunia se retrouve embauché à la sécurité du Projet Pegasus où il se passe beaucoup de choses…Signés Ralph Macchio et Mark Gruenwald, ces récits ont la saveur des histoires de super héros efficaces qui savent tenir le lecteur en haleine et le captiver. On ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ce TPB, qui se dévore d’une traite tellement il est prenant. Du côté du dessin, là aussi nous sommes gâtés avec la présence de Sal Buscema, John Byrne et George Perez. Les planches sont très réussies et servent parfaitement le récit. Un très bon TPB à lire et relire sans modération.


Green Lantern le porte flammeGreen Lantern – Le porte-flamme : Un album plutôt sympa sans être inoubliable

Ca faisait un moment que ce Big Book me tentait, et finalement je suis reparti d’Angoulême avec cet album sous le bras… 😉 Il s’agit donc de récits consacrés à Kyle Rayner, qui fut un temps le successeur de Hal Jordan avant de devenir Ion. Ecrits par Ron Marz, qui est le créateur du personnages, ces épisodes se lisent très bien même sans avoir forcément une connaissance très étendue de Kyle Rayner. Nous avons là du cosmique DC classique mais efficace et même si Kyle ne fait plus vraiment partie du Corps des Green Lantern il évolue toujours dans leur univers. Du côté du dessin, il y a plusieurs artistes qui se succèdent pour un résultat globalement réussi. Cet album n’est pas du tout indispensable (heureusement parce qu’il n’est pas donné), ni même inoubliable, mais en tout cas il se lit vraiment très bien et constitue une lecture plutôt sympa en compagnie d’un personnage attachant de l’univers DC.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

La semaine prochaine, Le lundi c’est librairie ! sera consacré aux albums Urban Comics, avec la chronique de quatre albums sortis vendredi dernier.