Le lundi c’est librairie ! #44

Le lundi c'est librairie

Cette semaine, Le lundi c’est librairie ! reste une nouvelle fois consacré à l’actualité VF avec des livres récents, voire même pas encore sortis.

Je vous propose cette semaine de nous intéresser à Tony Chu t3, Panthère noire t1, First wave t1 et Spiderman 2099.


Tony Chu t3Tony Chu t3 : Un troisième album tout aussi réussi que les précédents

Dans ce troisième album, nous retrouvons Tony Chu, notre détective cibopathe qui est toujours capable de tout savoir à propos de ce qu’il mange. En parallèle des enquêtes de Tony Chu et de son partenaire, le background de la série est enrichi avec la poursuite de subplots entamés dans les épisodes précédents. John Layman permet également au lecteur de mieux connaitre le personnage principal, en explorant son passé et en présentant sa famille. Ce troisième album est dans la directe lignée des deux précédents, et propose encore une fois une histoire complètement barrée où l’humour noir est omniprésent. Le délire est cependant maîtrisé, car il y a un grand souci de cohérence dans l’écriture de ces épisodes même si l’ambiance est complètement loufoque. Le contexte particulier de l’univers de Tony Chu, c’est à dire la prohibition appliquée à la viande de poulet, est toujours très bien exploité et l’auteur sait maintenir le lecteur en haleine en ne révélant que peu de choses à la fois. Du côté du dessin, le trait cartoony de Rob Guillory convient à merveille à l’ambiance déjantée de la série et permet comme dans les précédents albums de faire passer plus facilement des scènes qui auraient été insoutenables avec un artiste plus réaliste. Une série à consommer sans modération… ;)


Panthère Noire 1Panthère noire t1 : Un album plaisant à lire

Après la débâcle de Shadowland, Daredevil est parti panser ses plaies loin de son quartier de Hell’s Kitchen (comme cela a été raconté dans l’album Daredevil -Reborn). Mais avant de partir, il a passé le relai à un autre personnage qui avait lui aussi besoin de se ressourcer : La Panthère noire (qui avait eu bien des soucis face à Victor Von Fatalis). Dans cet album se trouvent des épisodes écrits par David Liss, où l’ancien souverain du Wakanda tente de se fondre dans le décor de Hell’s Kitchen pour reprendre sa vie en main. Le concept est plutôt original, car on n’a pas trop l’habitude de voir ce personnage dans un cadre qui allait comme un gant à Daredevil. C’est d’ailleurs l’occasion de constater que le maintien de l’ordre n’est pas une chose facile pour les héros « urbains », même avec un passé de Vengeur et de souverain. Les deux histoires sont plaisantes à lire, le personnage de T’Challa étant bien plus intéressant dans ce contexte que ce qu’on pouvait imaginer. Du côté du dessin, les planches de Francesco Francavilla sont très réussies et sont très adaptées à l’ambiance sombre du récit. Par contre j’aime moins le style de Jefte Palo, qui signe une partie du dessin de cet album.


First Wave t1First wave t1 : Un début prometteur

Alors que les droits DC sont désormais entre les mains d’Urban Comics, Ankama nous propose une série DC mettant en scène Batman, Doc Savage et le Spirit. Dans ce récit de Brian Azzarello, les trois personnages voient leurs chemins se croiser dans une aventure à l’ambiance « golden age » mais se situant dans un contexte moderne. Batman y est dépeint comme un débutant qui peine à établir son personnage de justicier, étant pris pour une menace (et utilisant des armes, ce qui surprend pas mal, mais je suppose qu’à l’issue de First Wave il abandonnera cette habitude). L’ambiance de l’histoire est délicieusement rétro, et même sans être un grand spécialiste de Doc Savage ou du Spirit je ne me suis pas senti largué lors de la lecture de l’album (à part par le fait que Batman soit armé, oui je sais je l’ai déjà dit mais ça m’ vraiment déstabilisé). Du côté du dessin, le graphisme de Rags Morales et Phil Noto est très réussi même si les deux artistes ont un style assez différent (on retrouve du graphisme très old school et des dessins plus contemporains). Cet album, que j’ai découvert un peu par hasard, s’avère être une bonne surprise et donne envie de poursuivre la série.


Spiderman 2099Spiderman 2099 : Une excellente version futuriste de Spiderman

Dans cet album de la collection Best of Marvel nous retrouvons la version 2099 de Spiderman. Il s’agit d’un univers mis en place dans les années 90, avec un nouveau personnage sous le masque de l’homme araignée. Peter David raconte ici les aventures de Miguel O’Hara, jeune chercheur travaillant pour une corporation aux méthodes douteuses nommée Alchemax. Après avoir acquis des super pouvoirs de façon accidentelle, Miguel O’Hara devient le nouveau Spiderman et va affronter bien des périls tout en essayant de s’habituer à sa nouvelle condition. Bien qu’ayant une vingtaine d’années, le récit a très bien vieilli et son ambiance futuriste est très réussie. Même si le récit est très sérieux, Peter David glisse quelques petites touches d’humour de temps à autres pour alléger un peu l’ambiance (le clin d’œil à Tante May est hilarant) et force est de constater que l’album se lit vraiment très bien.Du côté du dessin, Rick Leonardi livre de fort jolies planches, qui sont parfaitement adaptées au récit de Peter David et restituent parfaitement l’ambiance futuriste de Spiderman 2099. Je suis habituellement assez sévère avec les récits issus des années 90 (à quelques exceptions près), mais en tout cas cette histoire est vraiment très réussie et j’espère bien que l’on en aura la suite.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

La semaine prochaine, Le lundi c’est librairie ! vous proposera un mélange d’albums récents et d’autres qui le sont moins.

Autres articles sur ce sujet :