Le lundi c’est librairie ! #361

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui en avant-première la chronique d’un album édité par Panini Comics.

Au programme : Je suis Captain Marvel.

Je suis Captain Marvel
Je suis Captain Marvel - Février 2019

Panini Comics
Collection Marvel Anthologie

320 pages – 25€
Février 2019 – Cartonné

Collectif

Du kree Mar-Vell à la terrienne Carol Danvers, découvrez tout sur le héros le plus emblématique de Marvel. Au travers d’épisodes tirés de toutes les décennies Par les plus grands auteurs de la Maison des Idées d’hier et d’aujourd’hui affinez vos connaissances sur l’héroïne !

Avec un film consacré à Carol Danvers qui approche, nous avons droit à un nouvel album de la collection Anthologique de Panini Comics. Voyons un peu ce qui nous attend pour cet imposant volume :

  • 1967 : La venue de Captain Marvel (Lee / Colan)
  • 1969 : La vengeance est mienne (Thomas / Kane / Buscema)
  • 1977 : Cette femme, cette guerrière (Conway / Buscema)
  • 1981 : Par mes amis … trahie (Claremont / Golden)
  • 1990 : Le retour de Malicia (Claremont / Lee)
  • 2006 : Instants de clarté (Reed / De La Torre)
  • 2012 : Opération Phenix (Remender / Guedes)
  • 2012 : Des trous dans le ciel (De Connick / Soy)
  • 2014 : Plus haut, plus loin, plus vite (De Connick / Lopez)
  • 2015 : La prochaine étape (De Connick / Lopez)
  • 2016 : Le noeud du conflit (Bendis / Cheung)
  • 2017 : Les plus braves (Stohl / Shoonover)
  • 2018 : Captain Marvel (Thompson / Shoonover)

Contrairement à ce qu’on pouvait supposer, cet album ne part pas de la première apparition de Carol Danvers mais de celle de son prédécesseur : Mar-Vell le Kree, premier détenteur du nom Captain Marvel. Choix surprenant, mais qui fait sens car avec la sélection d’épisodes de cet album on se rend assez vite compte qu’à l’instar de leurs organismes mélangés l’existence des deux personnages est liée d’une façon très forte. La thématique de l’album met d’ailleurs en avant les efforts de Carol pour s’affranchir du poids de la carrière de son aîné, considéré comme le plus grand héros Marvel (ce qui d’ailleurs n’est vrai que depuis sa mort sous la plume de Jim Starlin).

Nous partons donc de Carol Danvers (avec l’incident du psyché magnetron) pour aller de Miss Marvel à Captain Marvel, en évoquant rapidement les étapes intermédiaires que sont Binaire et Warbird. Tout au long de cette sélection d’épisodes, nous apprenons à connaître davantage le personnage dont le passé est de plus en plus étoffé et nous pouvons la voir gagner en assurance pour devenir un personnage de premier plan. La sélection est intéressante, quoique je sois un peu sceptique sur l’épisode où Malicia perd la partie de Miss Marvel qui est en elle. C’est certes conclusif suite à l’épisode où nous pouvons voir la future X-Woman voler la vie de Carol, mais on s’éloigne un peu de la « vraie » Carol.

Les épisodes proposés sont tous intéressants, et on pourra apprécier des inédits en VF. J’avoue ne pas être habituellement un grand fan de certaines périodes signées Kelly Sue De Conick mais en tout cas les épisodes présents dans ce volume sont tous agréables à lire et j’ai passé un très bon moment avec ce tome. L’épisode où Carol est sauvée par Spider-Woman est toujours d’une efficacité redoutable : j’ai beau le connaître par coeur, son discours fait mouche, et offre une réflexion intéressante sur les super-héros.

Du côté du dessin, la période allant des années 60 aux années 2010 permet de voir des styles très différents, ainsi que des techniques narratives différentes. Le niveau est en tout cas très bon, avec un bon rendu des planches anciennes sur le papier mat des anthologies de Panini Comics.

Côté éditorial, comme à l’accoutumée nous avons droit à une série de textes détaillés qui permettent de mieux saisir le contexte de chaque période de la vie de Carol Danvers. C’est d’autant plus intéressant que certaines phases sont à peine évoquées dans la sélection d’épisodes, et cela permet donc d’en savoir plus sur la carrière de l’intrépide super héroïne. A noter un petit bémol : il y a quelques erreurs de traduction qui personnellement m’ont fait sortir de ma lecture. Rien de dramatique non plus, mais c’est dommage.

Un excellent album, qui constitue un beau survol de la carrière de Carol Danvers.




C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.