Le lundi c’est librairie ! #353

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique de quatre albums édités par Delcourt Comics.

Au programme : Outcast t6, L’homme à la tête de vis, Redneck t2 et Star Wars  Forces du destin.

Outcast tome 6
Outcast t6 - Octobre 2018

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 16.50€
Octobre 2018 – Cartonné

Robert Kirkman
Paul Azaceta

La ville de Rome, en Virginie, a toujours été un haut lieu d’activités démoniaques. Mais récemment les forces des ténèbres ont commencé à se regrouper de plus en plus afin de contrer l’action de Kyle Barnes, le paria qu’on appelle « le proscrit » qui rassemble ses alliés en vue de la grande guerre qui s’annonce. Après cette invasion qui donne son titre à l’album, plus rien ne sera jamais pareil…

Tome après tome, la série horrifique de Robert Kirkman suit son petit bonhomme de chemin, et l’auteur doit maintenant continuer son récit après les révélations de l’album précédent.

On aurait pu redouter que Robert Kirkman avait épuisé toutes ses cartouches avec le cinquième album de la série, au cours duquel de nombreuses questions avaient trouvé leurs réponses, mais on peut constater avec soulagement qu’il n’en est rien. L’histoire repart de plus belle et s’offre même le luxe d’un emballement de son rythme.

En effet, l’auteur orchestre une montée en puissance de page en page tandis que l’inévitable finit par se produire. Car en effet, ce vers quoi tend le récit de ce tome n’est pas vraiment surprenant (quoique l’auteur est trop habile pour devenir prévisible, si on devine des choses c’est qu’il le veut bien), mais c’est bien amené et surtout bien exécuté. En fin de compte, que la destination ne soit pas une surprise n’est pas un problème en soi tant que le chemin qui y mène est bien pensé.

Nous en sommes déjà au sixième tome de la série, mais l’intérêt ne décroit pas depuis le premier album. Robert Kirkman nous propose une belle plongée dans l’horreur, sans que cela ne sente le réchauffé vis-à-vis d’autres oeuvres dont les thématiques sont explorées dans la série. C’est bien écrit et redoutablement efficace, pour faire passer au lecteur un moment de lecture où il sera captivé par les mots de l’auteur.

En ce qui concerne le dessin, le style de Paul Azaceta fait à nouveau des merveilles. L’ambiance horrifique du scénario est remarquablement mise en images avec ses planches, sans en faire de trop non plus.

Côté bonus, une galerie d’illustrations composée de couvertures complète le sommaire de l’album.

Un excellent album, aussi passionnant que les précédents.


L’homme à la tête de vis et autres histoires déjantée NED
L'homme à la tête de vis et autres histoires déjantée NED - Octobre 2018

Delcourt Comics
Collection Contrebande

104 pages – 14.95€
Octobre 2018 – Cartonné

Mike Mignola

Lorsque l’Empereur Zombie menace la vie sur Terre, le Président Lincoln envoie à la rescousse son meilleur agent : l’incroyable Homme à la Tête de vis ! Avec l’aide de ses fidèles serviteurs, Mr Groin et Mr Dog (un chien), il devra braver de funestes tombeaux, faire face à un appareil volant de l’ère victorienne et combattre des démons venus d’autres dimensions. Vous trouverez aussi de nouveaux récits, entièrement inédits en VF et en couleurs, tout aussi déjantés que L’Homme à la tête de vis .

Quand on suit un peu l’oeuvre de Mike Mignola, on sait que l’auteur est très à l’aise dans des ambiances où l’étrange est de rigueur. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’avec cet album on est servis !

En plus du récit qui donne son nom à l’album, nous avons en effet droit à une succession de courtes histoires toutes plus étranges les unes que les autres. Les aventures de l’Homme à tête de vis sont d’ailleurs tellement originales qu’on aimerait bien en lire plus sur lui et en savoir davantage, ce dont l’auteur est parfaitement conscient en teasant le lecteur (voire même en le narguant !).

Il règne une ambiance d’horreur sur ces différentes récits qui pour ma part m’a beaucoup fait penser à l’oeuvre d’Edgar Allan Poe. Ce n’est pas de l’horreur graphique avec des tripes sur les murs, mais quelque chose de plus feutré et plus subtil ce qui la rend d’autant plus effrayante.

Les différentes histoires de cet album semblent être indépendantes, mais finalement Mike Mignola s’efforce de créer un lien dans l’une d’elles. En tout cas, elles sont vraiment intéressantes et même saisissantes, l’auteur captivant l’attention du lecteur dès la première page de chacune d’entre elles et ce dernier n’a alors plus d’autre choix que de suivre le cheminement de sa pensée alors que l’histoire se déroule devant ses yeux.

Le graphisme, lui aussi signé Mike Mignola, alimente cette impression d’horreur avec une ambiance qui fait fortement penser aux autres travaux de l’artiste. C’est comme toujours dessiné avec élégance, et surtout sans exploitation gratuite du contexte horrifique.

Le sommaire de l’album est complété par des notes de l’auteur sur la création des différents récits, ainsi que par un sketchbook commenté.

Un excellent album, quoiqu’un peu court.


Redneck tome 2
Redneck t2 - Novembre 2018

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 15.95€
Novembre 2018 – Cartonné

Donny Cates
Lisandro Estherren

Après avoir quitté à la hâte Sulphur Spring, à la suite du bain de sang perpétré par un membre de la famille, les Bowman se mettent au vert, en essayant d’échapper à la justice. Mais la justice des vampires n’est pas celle des hommes. Et lorsqu’une règle séculaire est enfreinte, c’est toute la famille qui a de grandes chances de souffrir… des conséquences.

Après un premier tome où nous faisions connaissance de cette famille de vampires pas comme les autres, il est temps d’en apprendre davantage sur elle avec la suite de ses aventures.

Donny Cates nous apprend donc ce qu’il est advenu de la famille Bowman après les événements du premier album, et en profite pour répondre à des questions laissées en suspens… mais pour au moins une d’entre elles on aurait peut être préféré ne pas avoir de réponse, car même si c’est prévisible il y a un malaise à la lecture de la réponse en question (ça devient difficile de ne pas faire de spoiler mais je pense qu’une fois l’album lu vous devinerez de quoi je parle avec cette allusion).

Comme dans le premier tome, le cocktail détonnant des vampires et de l’Amérique profonde fonctionne à merveille, d’autant que l’auteur situe l’action de cet album dans la tristement célèbre ville de Waco au Texas. Le conflit des familles est encore une fois au cœur de l’intrigue, mais l’auteur est suffisamment habile pour l’exploiter d’une façon inattendue au lieu de se contenter d’une redite du premier volet de l’histoire.

Ce second tome, où on retrouve des scènes d’action très bien fichues et exploitant à merveille la mythologie des vampires (qui se retrouve dépoussiérée dans cette série), est passionnant. Donny Cates donne l’impression de savoir où il va, en livrant un récit où chaque élément a son importance et où chaque personnage est utilisé à bon escient.

Les rebondissements sont nombreux et bien pensés, et on ne s’ennuie absolument pas lors de la lecture de cet album. Le rythme est également très bien dosé dans ce second album : les scènes d’action ne sont en effet pas trop nombreuses et surviennent pile au bon moment, l’auteur prenant le temps de soigneusement installer son histoire et enrichir son univers.

En ce qui concerne le graphisme, c’est Lisandro Estherren qui tient les crayons. L’artiste est inspiré et livre des planches où l’ambiance du récit est très bien rendue, avec notamment des scènes d’action pleine de dynamisme.

Un excellent album, dans la droite lignée du premier tome.


Star Wars – Forces du destin
Star Wars - Forces du destin - Novembre 2018

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 15.95€
Novembre 2018 – Cartonné

Collectif

Ce recueil est l’occasion de célébrer les personnages de Leia, Rey, Padmé, Ahsoka et de bien d’autres, qui entraînent les lecteurs aux quatre coins de l’univers Star Wars. Retrouvez également Rose et Paige, de nouveaux personnages, issus du film Les Derniers Jedi, servis par les talents d’auteures venues de divers horizons, notamment Elsa Charretier (Infinite Loop, Harley Quinn), une dessinatrice française.

Une collection de récits « one shot » consacrés aux héroïnes de l’univers Star Wars est au programme de cet album, écrits par différentes autrices.

Des figures emblématiques de l’univers Star Wars, toutes périodes confondues, sont donc au centre de différentes histoires indépendantes. C’est l’occasion de revisiter des moments bien connus de l’histoire de Star Wars, mais aussi de découvrir ce qui a bien pu se passer avant tel ou tel film. Les cinq récits au sommaire sont consacrés à Leia, Rey, Hea, Padme & Ahsoka et Rose & Paige.

Les différentes histoires sont intéressantes, chacune étant centrée sur un personnage précis ou pour certaines d’entre elles des duos comme les deux sœurs présentes dans le dernier film Star Wars. On retrouve les personnalités des différentes héroïnes, fidèles à leurs modèles dans des histoires où elles sont comme des poissons dans l’eau. En ce qui me concerne j’ai une préférence pour l’histoire consacrée à Leia (du duo Collinet/Charretier), mais les autres sont très bien aussi.

Le public visé par cet album peut s’avérer plutôt jeune, notamment grâce à l’absence de violence dans ces pages, mais ce n’est pas pour autant que des lecteurs plus âgés ne pourraient pas l’apprécier. Le ton très frais des différentes histoires permet en effet de passer un très bon moment de lecture dans l’univers Star Wars.

Le graphisme de son côté contribue largement à l’impression de fraîcheur qui émane des pages de l’album. Les styles des artistes varie d’un épisode à l’autre, mais on reste sur des palettes claires et des planches au couleurs éclatantes. C’est joliment illustré, et là encore ça peut tout aussi bien convenir aux jeunes lecteurs ou à leurs aînés.

Un très bon album, frais et très agréable à lire.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.