Le lundi c’est librairie ! #337

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Urban Comics.

Au programme : Batman la légende t1.

Batman la légende tome 1
Batman la légende t1 - Juillet 2018

Urban Comics
Collection DC Archives

368 pages – 35€
Juillet 2018 – Cartonné

Bob Haney / Dennis O’Neil
Neal Adams

Des bas-fonds de Gotham City surgissent de nouvelles menaces et Batman ne peut y faire face seul : c’est pourquoi il appelle à ses côtés des justiciers de renom comme Superman, Aquaman, Flash, le Creeper ou encore Deadman. De plus, un nouveau venu tient également à le rejoindre dans sa croisade contre le crime… Son nom ? Le Docteur Kirk Langstrom dit Man-Bat !
Contenu VO : World’s Finest Comics #175,176, Brave and the Bold #79-86, Detective Comics #395, 400, 402, Batman #219

Après deux tomes centrés sur Jim Aparo, ce nouveau tome de Batman la légende nous propose de nous pencher sur le travail d’un grand nom de la bande dessinée Américaine : Neal Adams.

Cet imposant volume regroupe donc des épisodes de World’s finest comics, The brave & the bold, Detective comics et Batman. Autant dire que le contenu est varié, car les deux premières séries sont justement spécialisées dans les collaborations de super-héros. Outre Superman, d’autres collègues du protecteur de Gotham sont donc présents pour l’aider à résoudre des affaires très différentes.

Les épisodes de cet album sont signés Bob Haney et Dennis O’Neil, ce dernier étant par ailleurs également le complice de Neal Adams sur les épisodes de Green Arrow & Green Lantern qui les ont fait entrer dans la légende. Même si les premiers épisodes peuvent faire sourire les lecteurs contemporains avec leur ton un peu naïf par moments, les histoires restent vraiment passionnantes et l’ambiance devient même particulièrement sombre par la suite.

Nous avons donc droit dans cet album à une succession de récits particulièrement intéressants, avec de l’action mais sans que cela ne soit non plus une simple succession de moments de castagne. Les histoires sont bien ficelées, avec des surprises particulièrement bien trouvées. Les interventions des différents personnages « invités » sont pertinentes et ne donnent pas un sentiment artificiel comme on aurait pu le redouter dans ces circonstances. J’ai en ce qui me concerne une préférence pour les épisodes avec Deadman, mais c’est vraiment un choix très personnel.

Si vous avez envie de lire du bon Batman, sans que cela ne soit du Batman post-Miller mais sans non plus que cela soit le Batman « camp » en phase avec la série TV, cet album est fait pour vous. Les intrigues sont solides, avec une utilisation très efficace de Batman et de ses allié. Par contre, l’absence de ses adversaires habituels peut surprendre, mais ce n’est pas un problème.

Côté graphisme, nous avons donc droit comme prévu à des planches de Neal Adams. Si vous avez déjà eu la chance de lire des albums illustrés par ses soins, vous pouvez avoir une petite idée du graphisme de cet album, particulièrement soigné comme à son habitude. L’artiste nous livre en effet des planches superbement illustrées, et même si son auto-critique dans les suppléments souligne quelques petits défauts dans ses dessins la qualité est indiscutablement au rendez-vous.

Comme pour les autres tomes des collections « historiques » de l’éditeur, l’édition est soignée et son papier mat permet de profiter des graphismes « vintage » sans inconvénients liés à un autre papier. Côté suppléments, outre une galerie de couvertures nous avons droit à une préface et une postface de Neal Adams, ainsi qu’à une postface de Dick Giordano.

Un excellent album, qui permet de profiter de l’immense talent de Neal Adams.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.