Le lundi c’est librairie ! #215

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! est de retour avec la chronique de quatre albums.

Au programme : Black market, Ghost t1, Hawkeye t4 et Snoopy & le petit monde des Peanuts t5.

Black market
Black Market

Glénat Comics

112 pages – 14.95€
Septembre 2015 – Cartonné

Frank J Barbiere
Victor Santos



Ray Willis est un homme brisé. Cet ancien médecin légiste connu et reconnu en est aujourd’hui réduit à préparer les corps des défunts pour les pompes funèbres du quartier. Il estime son génie scientifique lamentablement gâché… Du moins jusqu’à ce que son criminel de frère Denny arrive sur le pas de sa porte, avec une offre comme on n’en voit passer qu’une fois dans sa vie : la recette d’un produit capable d’éliminer toutes les maladies sur Terre. La fortune assurée ! La clé de ce remède miracle ?… elle se trouve dans l’ADN des super-héros.

Au cours des différentes critiques présentes sur le site, je parle souvent de bonnes idées très bien exploitées mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas. Ce récit de Frank J Barbiere  en est justement l’exemple : le pitch est particulièrement bien trouvé et il y a pas mal de trouvailles bien pensées comme notamment le twist final…sauf qu’au niveau de l’exploitation de ces idées le moins qu’on puisse dire c’est que l’auteur s’est pris les pieds dans le tapis. La narration, qui alterne les moments présents et flashbacks comme dans nombre de récits, est assez confuse et justement le lecteur a souvent du mal à s’y retrouver au sein des différents allez/retours effectués par l’auteur. C’est dommage, car l’histoire en elle même est intéressante et comme je le soulignais plus haut il y a de très bonnes idées mais la narration plombe le plaisir de lecture et le comble c’est que le twist qui aurait pu être renversant s’il avait été mieux amené tombe plutôt à plat.

Du côté du graphisme, signé Victor Santos, nous avons par contre droit à des planches réussies. Le style de l’artiste colle en effet parfaitement à l’ambiance de l’histoire et sauve les meubles face à la faiblesse de la narration.

Un album décevant, pas forcément désagréable à lire mais trop confus par rapport aux promesses de son sujet.




Ghost tome 1
Ghost 1

Glénat Comics

144 pages – 15.50€
Septembre 2015 – Cartonné

Kelly Sue Deconnick
Phil Noto



Une nuit chaude au cimetière Resurrection de Chicago, les enquêteurs de l’étrange Vaughn et Tommy invoquent accidentellement une magnifique femme à l’apparence fantomatique. Nom de code : « Ghost ». En réalité, il s’agit d’une créature amnésique qui cherche à comprendre les circonstances de sa mort. Avec ces deux bras cassés comme acolytes, elle décide alors de mener une enquête qui lui fera découvrir les dessous troubles de Chicago, une ville gangrénée par la corruption politique et la science démoniste… tout un programme !

Avec Ghost, Kelly Sue Deconnick procède au reboot d’une série éditée par Dark Horse dans les années 1990. Comme à son habitude, elle brosse ici le portrait d’une femme forte dont nous ignorons tout au début du récit. Je ne connais pas la série originale, donc je ne pourrai pas juger de la pertinence ou de la qualité de cette réinterprétation, mais en jugeant cette version seule le moins qu’on puisse dire c’est que la qualité est au rendez-vous. Je ne raffole pas toujours de son travail (par exemple je n’ai pas aimé sa prestation sur Avengers assemble et Captain Marvel) mais l’histoire qui se trouve dans ces pages est vraiment intéressante. Au-delà des simples mésaventures de Vaughn et Tommy, nous avons droit à une histoire bien ficelée mettant en scène une héroïne attachante face à un ennemi pour le moins redoutablement dangereux. Il y a pas mal de rebondissements dans ces pages et même si ce premier tome peut être auto-suffisant (il fait penser à un épisode pilote de série) je suis curieux de voir ce qu’on nous réserve pour la suite des aventures de cette héroïne.

Du côté du dessin, c’est Phil Noto qui tient les crayons et le résultat est vraiment très bon. Les planches sont en effet très soignées, et on retrouve l’élégance du trait de l’artiste qui rend son travail reconnaissable du premier coup d’oeil.

Un excellent album, agréable à lire et joliment illustré.




Hawkeye tome 4
Hawkeye 4

Panini Comics

128 pages – 16€
Septembre 2015 – Souple

Matt Fraction
David Aja / Chris Eliopoulos / Francesco Francavilla



Découvrez la suite des aventures d’Hawkeye, le célèbre membre des Avengers. Après les funérailles d’un ami, Clint Barton retrouve son frère Barney. Malgré leurs différents, les deux frères peuvent compter l’un sur l’autre… surtout quand le domicile de Clint est assiégé ! Avec en prime, un épisode entièrement réalisé en langage des signes.

Après trois albums captivants, il est temps de lire les ultimes aventures d’Oeil de Faucon (pardon Hawkeye, désolé j’ai du mal à m’y faire) sous la plume de Matt Fraction. Il est intéressant de constater comment ce dernier est capable du meilleur comme du pire suivant la série ou la thématique, mais fort heureusement ici c’est du meilleur dont il s’agit. Les aventures de l’archer sont en effet fort intéressantes, traitant sous un angle super héroïque une thématique hélas bien réelle : l’expropriation des gens au nom de grands projets immobiliers plus ou moins douteux. C’est également l’occasion de traiter le handicap de Barton d’une façon particulièrement bien trouvée sans non plus verser dans le pathos à outrance. Cet ultime album est donc particulièrement intéressant et agréable à lire (même si les gangsters qui répètent « frangin » dans chaque phrase ou presque sont assez pénibles), et c’est avec regret que l’on dit au revoir à une série qui aura été intéressante de bout en bout.

La partie graphique, signée de différents artistes, est de son côté une totale réussite. Nous avons même droit à des mises en pages qui sans être révolutionnaires sont tout de même très soignées.

Un excellent album, qui termine en beauté une série qui vaut vraiment le détour.




Snoopy & le petit monde des Peanuts tome 5
Snoopy 5

Delcourt Comics

128 pages – 15.50€
Septembre 2015 – Cartonné

Charles M. Schulz



Le chien le plus populaire et les Peanuts vous invitent à redécouvrir leurs fameuses aventures !