Le lundi c’est librairie ! #182

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! est de retour pour la dernière fois de l’année, avec une chronique consacrée à un unique album.

Au programme : Atlantis Attacks (omnibus VO).

Atlantis Attacks (omnibus VO)
AtlanticAttacks

Marvel Comics

552 pages – 75$
Mars 2011 – Cartonné

Collectif



Les maléfiques monarques sous-marins Ghaur et Llyra sont déterminés à ramener l’ancien dieu Set sur Terre, et personne à la surface ne les arrêtera ! Sept femmes mortelles – dont la Femme invisible, Miss Hulk et Marvel Girl – ont été sélectionnées pour être les épouses des têtes de serpent de Set, et le conflit qui en découle s’étendra à presque chaque héros sur Terre, des Avengers à Quasar, en passant par le Punisher, les X-Men et les Quatre Fantastiques ! Les héros peuvent-ils stopper ce terrible plan à temps ? En supplément : l’histoire complexe de la Couronne du Serpent, racontée dans son intégralité !

Profitant des omnibus à petit prix chez Pulp’s, j’avais acquis cet album que je n’avais pas eu le temps de lire, et c’est maintenant chose faite. Il s’agit d’un crossover de 1989, s’étalant principalement sur les annual des principales séries du moment et à ma connaissance inédit en VF. Comme la plupart des crossovers de l’époque, la qualité du récit est assez inégale suivant les séries. C’est en effet du côté des Avengers, de X Factor ou encore des Fantastic Four que l’histoire avance vraiment et s’avère finalement plus intéressante que ce que j’avais pu lire ça et là sur la qualité du récit. Certes, ce n’est pas non plus l’histoire du siècle, mais l’intrigue de fond tient la route et le contrat de divertissement est finalement rempli même si comme je le disais plus haut la qualité n’est pas au rendez-vous dans tous les récits de l’album (par exemple je n’ai pas accroché à l’épisode de Punisher ou encore à celui de Daredevil alors que je suis très client des aventures de ce dernier). On retrouve en tout cas pas mal d’action dans ces pages, et les différents annual sont tout à fait accessibles sans pour autant avoir en tête le contexte de l’époque.

La seconde partie de l’album contient des récits complémentaires de chaque annual, qui racontent l’histoire de la Couronne du Serpent. C’est l’occasion de (re)découvrir l’histoire complète de cette couronne qui a un pouvoir de nuisance assez élevé dans l’univers Marvel. Cette partie est intéressante, et offre un complément agréable au crossover.

Du côté du dessin, là aussi c’est inégal avec certains épisodes plutôt moyens (voire très datés, les looks branchés des années 80 ne vieillissent pas bien) et d’autres très réussis (on va dire que je ne suis pas objectif, mais quand John Byrne tient les crayons c’est franchement meilleur).

En conclusion, cet omnibus se lit plutôt bien mais je dois avouer que s’il était à son prix initial le rapport qualité/prix aurait été beaucoup moins intéressant.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle chronique.