Le lundi c’est librairie ! #165

Le lundi c'est librairie !

Après une édition spéciale VO la semaine dernière, Le lundi c’est librairie ! revient du côté de la VF cette semaine.

Au programme : American Vampire t5, Archer & Armstrong t2, Hard boiled et Les Fugitifs t2.

American Vampire tome 5
AmericanVampire5

Urban Comics

160 pages – 15€
Mai 2014 – Cartonné

Scott Snyder
Rafael Albuquerque




Henry Preston, victime d’une horde de vampires, vient tout juste d’échapper à la mort. Sa femme, Pearl Jones, rejoint alors son « créateur », Skinner Sweet, et l’organisation antivampirique des Vassaux de Venus dans une tentative désespérée de vengeance contre ces monstres. De retour dans la ville où tout a commencé, la jeune femme réalise qu’avec le temps, la situation est loin de s’être améliorée.

Cinquième tome de la série American Vampire, cet album cet album nous permet de retrouver Pearl Jones qui se retrouve obligée de faire face à la menace des vampires d’une façon qu’elle était loin d’imaginer…La relecture du mythe du vampire par Scott Snyder est toujours aussi efficace, loin de l’image plus commune des buveurs de sang. Tout aussi passionnant que les précédents, ce nouveau tome doit beaucoup à ses personnages, parfaitement caractérisés. Le personnage de Pearl ne cesse de s’étoffer de récit en récit, et on ne peut rester de marbre devant son destin si tragique. L’album se termine ensuite par un court récit tout aussi intéressant, changeant de personnage pour toujours relancer la série qui semble décidément (et heureusement) loin de s’essouffler.

Du côté du dessin, nous avons droit à des planches très réussies de Rafael Albuquerque dont le style colle à merveille à l’ambiance de la série.

Un excellent album, et une série à consommer sans modération pour se réconcilier avec les histoires de vampires.


Archer & Armstrong tome 2
ArcheretArmstrong2

Panini Comics

128 pages – 14€
Mai 2014 – Souple

Fred Van Lente
Emanuela Lupacchino




Personne au sein de l’univers Valiant n’est plus dangereux et plus expérimenté dans l’art de la guerre que le héros nommé Eternal Warrior. Après des milliers d’années sur les champs de bataille, il est capable de vaincre une armée entière à lui seul. À l’inverse, son frère Armstrong préfère lire des poèmes et boire de la bière. Aujourd’hui, le « guerrier éternel » a une nouvelle mission : éliminer Archer… qui n’est autre que le jeune équipier de son frère !

Second tome de l’improbable team-up entre un immortel et le membre d’une secte chargé de le tuer, cet album ne démérite absolument pas par rapport à son prédécesseur. On retrouve la même ambiance très soignée, et l’univers s’enrichit au fur et à mesure que de nouveaux personnages importants font leur apparition. Il y a vraiment de très bonnes idées dans cet album, et elles ont le bon goût d’être très bien exploitées ! Fred Van Lente est décidément en grande forme sur cette série, et cet album est passionnant d’un bout à l’autre avec juste ce qu’il faut d’humour, de sérieux et d’action pour composer un cocktail d’une grande efficacité.

Du côté du dessin, Emanuela Lupacchino nous offre comme à son habitude des planches superbement réussies et c’est un vrai plaisir de les contempler d’une page à l’autre.

Un excellent album, confirmant tout le bien que je pense de la série.


Hard boiled
HardBoiled

Delcourt Comics

128 pages – 16.95€
Novembre 2013 – Cartonné

Frank Miller
Geoff Darrow




Dans une société américaine répressive, Nixon, un inspecteur des contributions, est violemment blessé. Il subit une opération chirurgicale plus importante qu’il n’y paraît… A son réveil, il est de retour chez lui, persuadé de s’appeler Carl Seltz, d’être marié et père de deux enfants. Lorsque des souvenirs de son passé ressurgissent, ses  » enfants  » le droguent. La vie tranquille de Carl va changer de tempo…

Datant du début des années 90, Hard Boiled est un récit qui prend le lecteur totalement au dépourvu. Dans une ambiance de SF très Dickienne, Frank Miller nous raconte en effet une histoire pleine de faux-semblants qui entraine le lecteur dans un déluge de violence où il est embarqué tel un nageur entrainé par un fort courant. Il ne s’agit cependant pas d’une simple histoire de violence gratuite sans aucun fond (même si elle est omniprésente et qu’il faut avoir l’estomac solide sur certains passages), il s’agit bel et bien d’un récit très bien construit et passionnant de bout en bout avec pas mal de surprises pour le lecteur qui est tout autant baladé que l’insolite personnage principal. Hard Boiled est à mon avis un récit majeur de la carrière de Frank Miller, et un excellent moyen de se rappeler qu’avant de commettre ses travaux récents plus que discutables il a été un très bon auteur.

La partie graphique, assurée par Geoff Darrow, est de son côté tout simplement somptueuse. Je n’ai en effet jamais vu un tel sens du détail comparable à ce qu’il offre ici dessin après dessin, et le résultat est vraiment superbe.

Un excellent album, qui se dévore d’une traite.


Les Fugitifs tome 2
LesFugitifs2

Panini Comics

184 pages – 17.50€
Avril 2014 – Souple

Terry Moore / Chris Yost / Katherine Immonen
Takeshi Miyazawa / Sara Pichelli




Après avoir dit au revoir à l’un des leurs,les Fugitifs tentent de retrouver une vie normale. Mais un célèbre DJ de Los Angeles met au point un plan diabolique qui transforme des citoyens en zombies. Comment nos jeunes amis vont-ils affronter ces monstres… sans les blesser ? Ensuite Molly fait équipe avec Wolverine avant que la nouvelle demeure des Fugitifs soit le théâtre d’une terrible explosion…

Après une publication pour le moins chaotique en VF, il est temps avec cet album de dire au revoir aux jeunes héros des Fugitifs. Nous retrouvons donc les adolescents dans de nouvelles aventure