Le lundi c’est librairie ! #161

Le lundi c'est librairie !

Comme annoncé ce matinLe lundi c’est librarie ! revient pour une chronique consacrée à un album en avant-première.

Au programme : Je suis Spiderman.

Je suis Spiderman
JesuisSpiderman

Panini Comics

288 pages – 22€
Avril 2014 – Cartonné

Collectif




Découvrez les récits les plus importants de la carrière de Spider-Man ! Cet album exceptionnel retrace les origines du héros, la disparition de sa bien-aimée Gwen Stacy, ses combats historiques face à Venom et au Bouffon vert, sa rencontre avec le président Obama et beaucoup d’autres aventures.

Inaugurant une collection d’ouvrages destinés à faire connaitre les personnages emblématiques de Marvel, Je suis Spiderman regroupe une collection de différents récits correspondant à des moments forts de la carrière du Tisseur. Voici le contenu de cet album :

  • Amazing Fantasy 15 : Toute première apparition de Spiderman
  • Amazing Spider-Man (1963) 1 : Apparition de J. Jonah Jameson
  • Amazing Spider-Man (1963) 50 : Peter Parker renonce à être Spiderman
  • Amazing Spider-Man (1963) 121-122 : La mort de Gwen Stacy et le destin du Bouffon Vert
  • Amazing Spider-Man (1963) 248(II) : L’enfant qui collectionnait Spiderman
  • Amazing Spider-Man (1963) 300 : Le combat contre Venom
  • Amazing Spider-Man (V2) 36 : Episode spécial 11 septembre
  • Amazing Spider-Man (1963) 500 : Numéro anniversaire
  • Amazing Spider-Man(1963) 583(II) : Rencontre avec Barrack Obama
  • Amazing Spider-Man(1963) 601(II) : Le rôle de Spiderman en tant qu’inspiration
  • Spectacular Spider-Man (1976) 200 : Le destin de Harry Osborn
  • Ultimate Spider-Man (2000) 13 : Peter Parker se rapproche de Mary-Jane Watson (version Ultimate)

Le contenu de cet album est très éclectique, et ce sommaire montre d’emblée à qui s’adresse ce tome : non pas aux lecteurs de longue date qui ont probablement déjà lu ces histoires plusieurs fois, mais plus au lecteur occasionnel ou néophyte souhaitant découvrir ou redécouvrir le personnage de Spiderman, ainsi qu’au lecteur ayant lu du Spiderman dans son enfance (genre à l’époque de Strange) et qui peut ainsi retrouver un personnage qu’il aurait perdu de vue. Tout en étant lecteur de longue date, j’apprécie en tout cas d’avoir toutes ces histoires compilées en un seul album sans devoir farfouiller pour les retrouver. 😉

Les différentes histoires choisies sont en tout cas intéressantes (même si l’histoire avec Barrack Obama est clairement le maillon faible de l’album) et montrent des passages importants de la longue carrière du Tisseur. Il est intéressant de voir qu’au fil du temps il n’y a pas que le personnage qui ait évolué mais également les techniques narratives employées. On retrouve en tout cas dans ces épisodes du très bon Spiderman, avec son indomptable force de volonté qui lui permet de triompher envers et contre tout de tout ce que la vie lui fait subir (en fait je me dis que si on prend Gontran Bonheur à l’envers on obtient Peter Parker). Je trouve aussi que c’est une bonne idée de mettre une petite touche d’Ultimate dans cet album, cela permettra peut être à des lecteurs de découvrir cette excellente déclinaison du concept de Spiderman.

Du côté du graphisme, là aussi il y a un peu de tout et cela nous permet aussi de voir l’évolution des styles de dessin au fil des ans. Par contre, c’est là que l’on voit que le style de Todd Mc Farlane vieillit vraiment très mal et du coup l’épisode avec Venom en devient presque vilain à regarder (dire que j’étais fan de ces épisodes à l’époque !).

Passons maintenant à l’édition elle-même, qui est très soignée. Pour cet album, Panini a renoncé à son habituel papier brillant pour adopter un papier mat qui sied fort bien aux récits anciens. Du coup les couleurs ressortent très bien sans que cela ne flashe de trop et il n’y a nulle part de souci de détails disparus sur les dessins pour cause de papier qui « boit » l’encre.

Nous avons également droit à un rédactionnel soigné, signé par Aurélien Vives, Farid Ben Maïz, Dorian Mendez, Jéremy Manesse, Christian Grasse et Matteo Losso qui nous font partager leurs connaissances sur l’Homme Araignée qui est la mascotte de Marvel depuis tant d’années. C’est donc un beau livre, qui inaugure efficacement cette série d’ouvrages et du coup je suis impatient de voir ce que va donner le volume consacré aux X-Men le mois prochain !

Pour conclure, je dirais qu’il s’agit d’un excellent album, qui comblera les lecteurs qui souhaitent découvrir Spiderman.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle chronique.

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Le lundi c’est librairie ! #161

  1. FloCabane dit :

    L’analogie avec Gontran Bonheur est super bien trouvée ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.