Le lundi c’est librairie ! #159

Le lundi c'est librairie !

Comme annoncé ce matin, voici une nouvelle dose de  Le lundi c’est librairie ! aujourd’hui.

Au programme : Clair obscur, Hellboy en Enfer t1, Star Wars t2 et Superworld t2.

Clair obscur
ClairObscur

Vents d’ouest

144 pages – 15.50€
Avril 2014 – Souple

Kathryn Immonen
Stuart Immonen




Dans cet album, Kathryn Immonen replonge dans les heures sombres de l’Histoire pour se pencher sur les pillages d’oeuvres d’art pendant la Seconde guerre mondiale. Construit sous la forme d’un interrogatoire où se succèdent les flashbacks, le récit ne tombe pas dans le piège du huis clos en ne se contentant pas de dépeindre cette conversation insolite entre les deux amants. Ca se lit plutôt bien, mais il n’y a pas non plus de quoi être aussi enthousiaste que la quatrième de couverture de l’album. En effet, les personnages ne sont que succinctement esquissés et l’histoire est finalement assez mince… C’est dommage car le sujet était intéressant.

Du côté du dessin, il y a de quoi être surpris. En effet, le trait est très épuré et on ne reconnait même pas le style de Stuart Immonen dans cet album. Les passages avec les reproductions d’oeuvres d’art sont jolis, mais pour le reste c’est correct mais sans plus.

Un album qui se lit plutôt bien, mais qui est décevant sur le plan graphique.


Hellboy en Enfer tome 1
HellboyenEnfer1

Delcourt Comics

160 pages – 15.95€
Avril 2014 – Cartonné

Mike Mignola




Cela fait un bon moment que l’univers de Hellboy me tentait, et après un petit tour du côté du BPRD je me suis lancé avec Hellboy en Enfer. Comme le titre l’indique, Hellboy se retrouve en Enfer après avoir sacrifié sa vie et moins qu’on puisse dire c’est que Mike Mignola n’y va pas avec le dos de la cuiller. En effet, l’Enfer version Mignola est un endroit effrayant et oppressant où tout peut arriver sans que l’on ne le voie venir (ce que Hellboy répète assez souvent d’ailleurs). C’est également l’occasion de savoir d’où vient la « grosse main » du personnage, ce que j’ai apprécié. 🙂 L’album est vraiment très intéressant, et le fait d’être un novice en matière de Hellboy ne m’a pas handicapé dans ma lecture (je ne connais que les deux films et BPRD – L’Enfer sur Terre). En tous cas, j’avais vu plusieurs représentations de l’Enfer au fil de mes lectures mais celle-ci m’a vraiment fait dresser les cheveux sur la tête grâce à l’ambiance effrayante du récit.

Du côté du dessin, on retrouve le style inimitable de Mike Mignola qui contribue fortement à cette atmosphère unique.

Un très bon album, qui fait un bon point d’entrée pour les lecteurs venant du cinéma.


Star Wars tome 2
StarWars2

Delcourt Comics

144 pages – 14.95€
Avril 2014 – Cartonné

Brian Wood
Ryan Kelly / Carlos d’Anda




Après un premier tome très réussi, Brian Wood continue d’imaginer la suite de La guerre des étoiles sans tenir compte de ce qui avait été fait auparavant. Ce second album est tout aussi réussi que le premier, faisant vivre des aventures inédites et fort intéressantes des personnages de l’univers Star Wars.  L’ambiance paranoïaque de guérilla inhérente à la rébellion contre l’Empire est très réussie, donnant à la série un côté un peu plus réaliste que la continuité « classique » de Star Wars. Tout ceci se lit vraiment très bien, et cela permet de redécouvrir cet univers sous un angle nouveau en s’affranchissement des récits connus.

Du côté du dessin, signé Ryan Kelly et Carlos d’Anda, par contre c’est assez inégal. Autant la première partie est très réussie que la seconde est un bon cran en dessous, et c’est dommage.

Un très bon album, dont j’ai hâte de lire la suite.


Superworld tome 2
Superworld2

Delcourt Comics

96 pages – 14.95€
Mars 2014 – Cartonné

Jean-Marc Rivière
Francesca Follini




Après une entrée en matière fort réussie, il est temps de retrouver les héros imaginés par Jean-Marc Rivière dans la suite de leurs aventures. Avec le retour des turbulents adolescents dotés de super pouvoirs découverts dans le premier tome, l’histoire prend une autre direction  tandis que le mystère s’épaissit autour de la disparition et du retour des super héros. Ce second tome est tout aussi réussi que le premier, avec une bonne exploitation du concept du retour tragique des héros pour qui le temps s’est arrêté et pas mal de (mauvaises) surprises. L’histoire s’avère plus complexe qu’elle ne le semblait au premier coup d’oeil, et l’auteur semble en avoir gardé sous le coude pour la suite de la série comme l’atteste le cliffhanger de l’album.

Du côté du dessin, le style énergique de Francesca Follini fait des merveilles pour illustrer cette très bonne histoire.

Un très bon album, qui n’a comme défaut que d’être trop court à mon goût… 🙂


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous tout la semaine prochaine pour une nouvelle chronique.