Le lundi c’est librairie ! #143

Le lundi c'est librairie !

Pour cette première édition de l’année de Le lundi c’est librairie ! nous allons faire un tour du côté de la VO avec deux imposants volumes.

Au programme : The Evolutionnary War et Fantastic Four by John Byrne t2.

The Evolutionnary WarThe Evolutionnary War : Une bonne lecture mais pas indispensable

Dans cet omnibus se trouve un crossover de la fin des années 80 dont le personnage central est le Maître de l’Evolution, qui a décidé de remodeler le monde. Ce crossover concerne les annuals des séries suivantes : X Factor, Punisher, Silver Surfer, New Mutants, Spiderman (les 3 séries de l’époque), Fantastic Four, X-Men, West Coast Avengers et Avengers. J’avais lu deux de ces épisodes (New Mutants & Silver Surfer) au début des années 90, mais j’avais été intrigué par quelques allusions à certains autres épisodes de cet album et j’ai donc saisi possibilité de l’acheter à un prix plus raisonnable il y a quelques mois. Concrètement, qu’est ce que cela donne ? Nous avons droit à un crossover assez classique dans son exécution, avec une trame de fond en fil rouge dans chacun des épisodes qui le constituent. C’est l’occasion pour les auteurs de revenir sur quelques points de continuité, comme la destruction de la Terre sauvage, Giant Man (version Bill Foster) ou encore le clone de Gwen Stacy, tout en allant dans de nouvelles directions (voir New Mutants). L’ensemble est assez inégal, certains épisodes étant moins intéressants que les autres (là encore, voir New Mutants) mais globalement il ne s’agit pas d’un mauvais crossover. Cet album se lit en effet plutôt bien, avec des bonnes idées pour remettre certaines choses à plat et une utilisation plutôt judicieuse du Maître de l’Evolution. Le sommaire est complété par les épisodes d’une mini-série qui se trouvaient à l’origine dans chaque annual, rassemblés plutôt que d’être éparpillés entre chaque épisode. C’est l’occasion de (re)découvrir le passé de celui qui s’est élevé bien au-delà de l’humain, avec quelque guest stars… Cet omnibus n’est pas forcément un indispensable, mais il constitue une lecture plaisante et en ce qui me concerne il a permis de répondre à quelques questions que je me posais de façon plus sympa qu’en allant farfouiller sur internet.

Du côté du dessin, là aussi le niveau est inégal, mais globalement c’est plutôt pas mal.

Un album agréable à lire, mais qu’il vaut mieux trouver à petit prix.

The Evolutionnary War – Marvel – 472 pages – cartonné – 74.99$


Fantastic Four Byrne 2Fantastic Four by John Byrne  t2 : Toujours aussi fantastique !

Après une longue attente, voici enfin la suite et fin de la réédition du run de John Byrne sur Fantastic Four. Reprenant là où le premier omnibus s’était arrêté, cet imposant pavé propose donc les épisodes de Fantastic Four écrits et dessinés par John Byrne, complétés par la suite et fin de l’ultime arc de la série entamé (avec un relai passé à Roger Stern et Jerry Ordway), des épisodes de la série The Thing, un annual de la série Avengers, un What if (Et si les FF n’avaient pas eu de pouvoirs, un de mes What if préférés !) et le récit inachevé The last Galactus Story. Là encore, la qualité est au rendez-vous, et cet album a tout pour satisfaire les lecteurs des Quatre Fantastiques et les fans de John Byrne. Ce dernier fait en effet vivre de formidables aventures aux Fantastiques (dont l’excellent Procès de Reed Richards) mais également leur fait vivre des situations plus personnelles et riches en émotion comme le destin du second enfant des Richards ou encore le drame d’un jeune fan de la Torche. L’arrivée de Miss Hulk suite aux Guerres Secrètes apporte une petite touche de légèreté, notamment avec l’épisode qui lui est consacré, et permet grâce à l’artifice du nouveau membre d’expliquer des choses aux lecteurs de façon naturelle. Une fois encore, c’est l’essence même des Quatre Fantastiques que John Byrne a su capter et utiliser à bon escient dans des épisodes intelligemment construits, proposant tout au long de son run des histoires qui sont entrées dans la légende du célèbre quatuor. Les épisodes supplémentaires sont intéressants, avec également un bref éditorial pour expliquer des évènements non présents dans l’album mais qui ont leur importance pour comprendre la suite. Du coup, le lecteur n’est jamais perdu en se demandant pourquoi il y a des choses qui changent et en ce qui me concerne cela m’a permis de comprendre des dialogues qui m’avaient laissé perplexe à l’époque. Concernant The last Galactus Story, il est dommage que la fin reste inédite car le début était très prometteur, avec une ambiance très réussie. Du coup, c’est encore plus rageant de lire cette histoire… 😉 Par contre je suis déçu par les épisodes humoristiques qui complètent le sommaire. Certes, c’est plutôt amusant, mais cela fait plutôt remplissage et franchement j’aurais préféré à la place un ou deux épisodes de The Thing en plus. Par contre les autres bonus, dont une interview de John Byrne et la version originale du dénouement du retour de Jean Grey (que je trouve largement plus réussie que la version publiée), sont vraiment intéressants. Si vous aimez les Quatre Fantastiques par John Byrne et que vos finances vous le permettent (car cet album est vraiment cher), voici un album qui  vous plaira.

Du côté du dessin, nous avons droit à un véritable festival de John Byrne, qui laisse une fois encore éclater son talent. Les planches sont de toute beauté, et si comme moi vous avez découvert ces épisodes dans le format rikiki de Nova vous les redécouvrirez avec cette très belle édition. En plus, une fois encore nous avons l’occasion de pouvoir constater le carnage qui a été fait par Lug au niveau de la censure, avec même des pages entières qui étaient passées à la trappe. J’émettrai juste un bémol sur l’annual Avengers, dans lequel John Byrne fait littéralement du copier/coller de son annual des Fantastiques (il dessine les deux) et je trouve le procédé un peu limite. Par contre du coup c’est intéressant de voir ce que cela donne avec un autre encreur, et de constater l’influence de ce dernier sur le rendu des planches.

Un excellent omnibus, tout simplement fantastique.

Fantastic Four by John Byrne tome 2 – Marvel – 1224 pages – cartonné – 125$


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle édition.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.