Le lundi c’est librairie ! #139

Le lundi c'est librairie !

Comme prévu la semaine dernière, c’est une édition spéciale de Le lundi c’est librairie ! qui vous est proposée aujourd’hui.

Au programme : Intégrale Photonik t1.

Photonik

Intégrale Photonik t1 : Un retour triomphal pour l’Homme lumière

C’est l’année dernière que nous avions appris une excellente nouvelle qui avait de quoi ravir plus d’un lecteur ayant connu les débuts des super héros à la Française : une intégrale Photonik allait voir le jour. Ayant reçu mon exemplaire et l’ayant lu, il est maintenant temps de vous livrer un avis dessus.

Dans cette série signée Ciro Tota (avec parfois un intérim de Jean-Yves Mitton), nous suivons les aventures d’un trio complémentaire : Photonik, doté de pouvoirs énormes sur la lumière, le Dr Ziegel, scientifique télépathe, et Tom Pouce, un gamin au caractère bien trempé. Dans ce premier tome, les trois personnages se rencontrent et s’allient pour lutter contre un ennemi redoutable. C’est alors le début d’une série qui a fait le bonheur des lecteurs de Mustang puis de Spidey, utilisant à l’instar de Mikros les codes de la BD Américaine pour livrer un produit original et bien ficelé.

Dès le début de la série, Ciro Tota nous livre des personnages à la caractérisation soignée, moins caricaturale que les personnages de Mikros. Thaddeus Tenterhook, le jeune bossu qui devient Photonik, est un personnage touchant dont on suit l’évolution avec plaisir. Même constat pour ses deux compagnons, qui sont également très soignés. Les aventures de Photonik sont passionnantes à lire, avec des concepts originaux et très bien trouvés (notamment toute la saga du Minotaure) et l’utilisation de classiques tels que Dracula (l’arc avec le Compte Vampyr). Le mélange d’humour et de sérieux dans ces histoires est très bien dpsé, l’auteur sachant quand il est temps de relâcher la pression avec un peu de légèreté entre deux passages où le sérieux est de rigueur. En tout cas, comme Mikros, Photonik n’a pas à rougir de la comparaison avec ses collègues Américains.

Du côté du graphisme, assuré là aussi par Ciro Tota et Jean-Yves Mitton sur leurs parties respectives, la qualité est également au rendez-vous avec des dessins vraiment très réussi. Le choix du noir et blanc pour cette réédition est vraiment judicieux, donnant l’impression de vraiment redécouvrir les dessins même lorsque l’on connait les épisodes par coeur. Il faut également saluer la qualité de cette édition, qui nous offre un rendu de toute beauté pour ces planches.

Ce premier tome regroupe l’intégralité des épisodes parus dans Mustang et le début de ceux qui figuraient dans Spidey. Pour chaque épisode, un petit mot de Ciro Tota permet de se remettre dans le contexte d’écriture de l’époque, ce qui est vraiment très intéressant. L’ouvrage est complété par une histoire écrite pour Spidey 100, Histoire à la gomme (dont le titre a inspiré le nom de notre rubrique humoristique) et de bien jolis dessins de différents artistes.

Une trentaine d’années plus tard, Photonik n’a pas pris une ride grâce à l’excellent travail de Ciro Tota et c’est avec un grand plaisir que l’on peut (re)découvrir les aventures de l’Homme lumière. Cet imposant ouvrage entre les mains, j’ai eu à nouveau neuf ans le temps de sa lecture, et ça cela n’a pas de prix. Merci aux Edition Black & White pour cette très belle édition, dont j’attends le tome 2 avec impatience !

Intégrale Photonik tome 1 –  Editions Black & White – 624 pages – souple – 63€

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Une réponse à Le lundi c’est librairie ! #139

  1. pacs1 dit :

    tu as raison superbe édition que j’ai eu la chance de récupérer des mains de ciro rota avec la petite dédicace a rive de gier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *