Le lundi c’est librairie ! #120

Le lundi c'est librairie !

Pour cette cent-vingtième édition de Le lundi c’est librairie ! nous allons parler quatre albums en VF, dont un en avant-première.

Au programme : Darkness t5, Masks t1, Superman & Batman – L’étoffe des héros et The Massive t1.

Darkness 5Darkness t5 : Un bon album

Après un troisième tome qui m’avait déçu et un quatrième qui était nettement mieux, je me demandais si ce dernier n’était qu’un accident heureux ou si la série était vraiment relancée. Après lecture du cinquième tome, je peux désormais dire que c’est fort heureusement la deuxième possibilité. Cet album, où figurent des épisodes écrits par Paul Jenkins et Frank Tieiri, est en effet tout aussi réussi que le précédent. On reste dans une ambiance de violence tirant vers le gore, ce qui colle bien à l’univers de Jackie Estacado qui n’est pas ce qu’on pourrait appeler un enfant de choeur. Le crossover avec Pitt (création de Dale Keown) est également réussi, les personnages des deux séries cohabitant vraiment bien.

Du côté du graphisme, plusieurs artistes sont à l’oeuvre et malgré le style très daté 90s c’est globalement réussi.

Un bon album, qui ravira les amateurs de Darkness et se lit vraiment très bien.

Darkness tome 5 – Delcourt – 288 pages – cartonné – 27,95€


Masks 1Masks t1: Une rencontre réussie entre les héros de pulp’s

Dans cet album, qui sortira prochainement, Chris Roberson orchestre la rencontre de personnages de l’époque des pulp’s : le Shadow, le Frelon vert et même un nouveau Zorro qui unissent leurs forcent pour lutter contre un mystérieux parti semant le chaos. Cette aventure est très plaisante à lire, l’auteur évitant l’écueil de Projects Superpowers (dont certains personnages sont présents ici) en ne faisant pas intervenir trop de héros et évitant de ce fait l’overdose qui gâchait la lecture de la série d’Alex Ross. Les interactions entre les personnages sont réussies, et le récit est de plus très accessible même sans les connaître.

Du côté du dessin, deux artistes sont à l’oeuvre : Alex Ross et Dennis Calero. La partie signée par le premier est tout simplement splendide, tandis que le reste de l’album est très joli mais on ne boxe pas dans la même catégorie (je le répète cependant, c’est tout de même joli).

Un bon album, dont j’ai hâte de lire la suite pour connaître le fin mot de l’histoire. 🙂

Masks tome 1- Panini Comics – 96 pages – souple – 12€


Superman et Batman L'etoffe des herosSuperman & Batman – L’étoffe des héros : Un excellent album délicieusement rétro

L’étoffe des héros contient l’intégralité de la mini-série World’s finest écrite par Dave Gibbons, éditée en trois tomes par Comics USA au début des années 90. On retrouve donc Batman et Superman qui travaillent ensemble alors que leurs ennemis respectifs le Joker et Lex Luthor échangent leurs terrains de chasse respectifs. L’auteur nous propose ici un récit délicieusement classique et intemporel, loin des récits qui étaient la norme à l’époque chez DC et même Marvel. Cette mini-série est vraiment passionnante, mêlant habilement les univers des deux personnages dans une histoire où on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Du côté du graphisme, signé par Steve Rude, nous avons droit à des planches magnifiquement réussies qui contribuent largement à restituer cette ambiance retro qui fait la force de cette histoire.

Un excellent album, qui ne peut que ravir que les amateurs d’aventures « classiques » de héros DC.

Superman & Batman : L’étoffe des héros – Urban Comics – 176 pages – cartonné – 17,50€

Voir la planche 1 Voir la planche 2


The Massive 1The Massive t1 : Un excellent album

Dans cette histoire, la Terre a subi de graves catastrophes environnementales qui ont mis à mal la civilisation telle qu’on la connait. Brian Wood, grand spécialiste des civilisations qui se sont effondrées (DMZ, Ultimate X-Men) nous raconte ici l’histoire du navire Kapital, appartenant à un groupe d’intervention écologiste et recherchant l’autre navire de la flotte : le Massive. Ce premier album est tout simplement captivant, l’auteur dévoilant au fur et à mesure de l’histoire ce qu’il y a besoin de savoir sur ses protagonistes ainsi que les diverses catastrophes qui ont frappé la Terre.  Sans aller jusqu’à chanter aveuglément les louanges de l’écologie, l’auteur nous brosse le portrait d’un groupe qui a renoncé à la violence et tente de survivre dans une ambiance de désolation où le danger est omniprésent (mais sans aller jusqu’à décrire une ambiance post apocalyptique comme Waterworld). Ce premier tome est très intéressant, et donne envie d’en lire beaucoup plus.

Du côté du dessin, les planches de Kristian Donaldson et Garry Brown sont très réussies et restituent à merveille l’ambiance de désolation qui règne dans cette histoire.

Un excellent album, qui pose efficacement les bases de la série.

The Massive tome 1 – Panini -144 pages – cartonné – 16€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Histoire de garder les bonnes habitudes, Le lundi c’est librairie ! parlera encore de VF la semaine prochaine… 😉

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Le lundi c’est librairie ! #120

  1. fredlemallrat dit :

    J’ai adoré Massive.
    Au début ca semble un peu obscur mais tres vite on rentre dans cette histoire… Wood fait de l excellent boulot et le dessin colle parfaitement à l histoire.
    Recommandé

Laisser un commentaire