Le lundi c’est librairie ! #119

Le lundi c'est librairie !

Comme prévu la semaine dernière, Le lundi c’est librairie ! va une nouvelle fois parler d’albums VF.

Au programme : Adventure time t1, Dark Vador et fils, Destroyer et Hit Girl.

Adventure Time 1Adventure time t1 : Un album sympa mais sans plus

Dans ce premier tome d’Adventure time, Jake le chien et Finn partent à l’aventure dans le royaume de Ooo en compagnie de la Princesse Chewing Gum et de Marceline la reine Vampire. Dans ce premier tome, Ryan North nous fait donc partager les aventures loufoques des deux personnages dans un monde enchanté. Le ton de ces aventures est résolument léger, et toutes les situations sont plus barrées les unes que les autres. Ces aventures sont sympa, mais en ce qui me concerne je ne suis pas rentré dedans. Je suis pourtant assez client d’aventures loufoques (comme par exemple Scott Pilgrim) mais là en ce qui me concerne j’ai trouvé le temps un peu long et même si j’ai souri à plusieurs reprises je n’ai pas réussi à m’intéresser à l’histoire. La série Adventure time est accompagnée de one-shots se focalisant sur divers personnages, ce qui ajoute une dose supplémentaire en attendant le tome 2 (qui ne saurait tarder).

Du côté du graphisme, signé de différents artistes, la folie du scénario est parfaitement rendue avec des dessins cartoony et très colorés.

Un album sympa, mais dont l’ambiance particulière ne plaira pas forcément à tout le monde.

Adventure time tome 1 – Urban Comics – 160 pages – cartonné – 14€

Voir la planche 1 Voir la planche 2


Dark Vador et filsDark Vador et fils : Un album très agréable

A l’instar de Le petit monde de Liz (dont je vous ai parlé il y a quelques semaines), cet album s’adresse aux lecteurs de tout âge et constitue un remède de cheval contre la mauvaise humeur ou le coup de blues. Jeffrey Brown s’amuse à imaginer ce que cela donnerait de voir Dark Vador en père de famille avec son fils Luke à ses côtés, en détournant au passage des passages bien connus de la trilogie Star Wars. Cet album est vraiment très sympa à lire, s’adressant tout autant au spécialiste de Star Wars qui sourira avec des références à leur univers de prédilection qu’au néophyte le plus complet qui sera de toute façon amusé par le caractère insolite des dessins. Cet album est également très sympa pour les enfants, d’ailleurs mon fils de dix ans (pour qui j’ai acheté le livre) l’adore.

Du côté du graphisme, également signé Jeffrey Brown, nous sommes gâtés avec des dessins qui sont très jolis.

Un bon petit album, qui s’avère efficace pour se remonter le moral.

Dark Vador et fils – Huginn Munnin – 48 pages – cartonné (petit format) – 9,90€

Voir la planche 1 Voir la planche 2


DestroyerDestroyer : Un album sympa

Dans cet album, Robert Kirkman nous donne sa version du personnage du Destroyer. Maintenant un homme âgé, Keene Marlow décide de neutraliser ses anciens ennemis car il est au bord de la mort. Comme souvent, l’auteur ne fait pas dans la dentelle en racontant cette histoire : le récit est en effet mené tambour battant et mise pas mal sur la violence et le gore (un peu comme dans Invincible ou Brit). L’histoire est plutôt intéressante, traitant du thème du héros vieillissant et du passage de flambeau. Ce n’est pas non plus le meilleur travail de Robert Kirkman mais cette histoire se lit plutôt bien, notamment grâce à la petite « touche Kirkman » qui consiste à glisser un peu de légèreté dans une histoire qui aurait été tragique si elle avait été strictement premier degré.

Du côté du dessin, les planches de Cory Walker sont plutôt réussies et servent bien le récit.

Un album plutôt sympa, à réserver cependant aux lecteurs avertis car il ne fait pas partie du label Max pour rien.

Destroyer – Panini Comics – 120 pages – souple – 14€


Hit GirlHit Girl : Meilleur que Kick-Ass 2

Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’exprimer à plusieurs reprises, je n’ai pas du tout aimé Kick-Ass 2 où je trouvais que Mark Millar allait trop loin. J’étais donc assez inquiet au sujet de Hit Girl, prologue de Kick Ass 2, mais au final j’ai été agréablement surpris. Le récit étant focalisé sur Mindy (Hit Girl), il a déjà le gros avantage de s’articuler autour d’un personnage plus intéressant et moins antipathique que Dave (Kick-Ass). En plus, que cela soit à dessein ou non (on ne sait pas trop avec Mark Millar), cette histoire qui montre à quel point Mindy a été esquintée psychologiquement par son père constitue un véritable réquisitoire contre les familles Américaines qui gâchent l’enfance de leur progéniture (concours de beauté pour fillettes ou autres joyeusetés qui font la joie des auteurs de reportages). Cette approche est intéressante et du coup l’histoire se lit très bien, à l’exception d’un passage gratuitement gore où comme à son habitude l’auteur en fait de trop, et c’est dommage car il avait sinon levé le pied sur les provocations qui plombent Kick-Ass 2. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il s’agit une lecture indispensable, mais en tant que lecteur fortement déçu par Kick-Ass et sa suite j’ai tout de même été intéressé par cet album.

Du côté du dessin, c’est un John Romita Jr en grande forme qui officie là. Par contre il a une curieuse façon de représenter Mindy en civil sur certains dessins, les proportions de sa tête lui donnant presque l’allure d’une figurine bobblehead.

Un album qui se lit plutôt bien, et qui a surtout la bonne idée d’être meilleur que Kick-Ass 2.

Hit Girl – Panini Comics – 136 pages – souple – 14€


Et voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous la semaine prochaine, avec encore une fois de la VF au programme.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *