Le lundi c’est librairie ! #113

Le lundi c'est librairie !

Et c’est reparti pour la chronique de quatre albums en VF dans cette nouvelle édition de Le lundi c’est librairie.

Au programme : Dylan Dog t1, Fatale t2, Le Cercle t2 et Scalped t8.

Dylan Dog 1Dylan Dog t1 : Une collection de récits intéressants

Après un premier album revenant sur les premières aventures de Dylan Dog, ce sont des récits plus récents que Panini pour propose dans celui-ci. Le noir et blanc a fait place à la couleur dans ces quatre aventures où nous retrouvons le détective de l’étrange. Quatre histoires fort intéressantes, avec à chaque fois une ambiance très réussies et une très bonne utilisation du personnage de Dylan Dog. Les différents auteurs à l’oeuvre rivalisent de talent pour nous proposer des récits très différents mais dont il est impossible de décrocher avant d’en avoir lu l’ultime page (surtout le quatrième, qui le plus réussi. C’est une bonne chose que Panini ait décidé de nous proposer des aventures de Dylan Dog, avec une telle qualité on en redemande !

Du côté du graphisme, les différents artistes ont des styles différents mais ont un point commun : la qualité est là aussi au rendez-vous.

Un très bon album, acheté sur un coup de tête mais dont je n’ai pas regretté l’acquisition.

Dylan Dog tome 1 – Panini Comics – 130 pages – cartonné – 16,30€


Fatale 2Fatale tome 2 : Un second tome tout aussi réussi que le premier

Après un premier tome mêlant habilement policier et fantastique, Ed Brubaker nous raconte une autre période de la vie de la mystérieuse Josephine. Tout en gardant un ancrage avec le présent, c’est en effet dans les années 1970 que l’auteur nous emmène pour nous plonger dans l’univers de mystère qui entoure cette femme étrange. On retrouve dans cet album cette ambiance très particulière, où l’horreur peut surgir à tout moment et prendre le lecteur par surprise avec néanmoins moins de scènes gore que dans le premier opus. Ce second tome est tout aussi réussi que le premier, le récit étant tout aussi efficace dans les années 1970 qui sont d’ailleurs très bien dépeintes. Le personnage de Josephine est toujours aussi  intriguant, attirant les hommes qui n’ont d’autre choix que de tout risquer pour elle, au risque de tout perdre, et le titre de la série est ô combien approprié pour dépeindre cette femme.

Du côté du graphisme, les planches de Sean Philips sont très réussies et restituent à merveille cette ambiance de polar mâtiné de fantastique.

Un excellent album, qui confirme tout le bien que je pense de la série.

Voir la planche 1 Voir la planche 2

Fatale tome 2 – Delcourt – 144 pages – cartonné – 15,50€


Le Cercle 2Le Cercle t2 : Un second tome qui enrichit l’univers de la série

Après un premier tome plutôt réussi, j’étais curieux de voir ce qu’allait donner le second album de cette série issue du label Comics Fabric. Dans ce second tome, Andoryss enrichit son univers en présentant en détail le personnage de Lorelei, et ajoute de ce fait de de nouveaux éléments au mystère de son histoire. Cet album se lit bien, avec une histoire intéressante même si l’intrigue aurait gagné à ne pas se disperser. Je pense cependant que cette dispersion est un prix à payer raisonnable pour bien comprendre le personnage de Lorelei, qui s’avère très intéressant et éclipse du coup tous les personnages introduits dans le premier album. La série devant se terminer dans le troisième tome, je suis curieux de voir comment tout ceci va converger pour apporter une conclusion à cette histoire.

Du côté du dessin, signé Nesskain, par contre je suis moins emballé. Tout comme dans le premier tome, le style est dynamique mais à mon avis les visages ne sont pas très réussis.

Un second album réussi, dans la lignée du précédent

Voir la planche 1 Voir la planche 2

Le Cercle tome 2 – Delcourt – 96 pages – cartonné – 14,95€


Scalped 8Scalped t8 : Un tome tout simplement excellent

A l’instar de 100 Bullets, il est presque redondant de parler de chaque album de Scalped, tant la qualité de la série de Jason Aaron est constante. L’auteur nous livre en effet épisode après épisode des récits captivants, d’où la notion d’espoir est tout simplement absente. Bad Horse, Red Crow, Fitz…chaque personnage est pris au piège dans cette histoire implacable où la limite entre le bien et le mal est on ne peut plus floue, et on peut se demander si tout ceci n’est pas une annexe de l’Enfer vu tout ce que les personnages endurent. Ce huitième tome est une nouvelle réussite, très bien écrit et ne montrant aucun signe d’essoufflement depuis le début de la série. Si vous aimez le bon polar, il ne faut vraiment pas passer à côté de Scalped qui est une des meilleures séries du catalogue Vertigo.

Du côté du graphisme, les différents épisodes présents dans cet album sont signés Davide Furno, Jason Latour et RM Guéra. J’ai une préférence pour les planches dessinées par ce dernier, mais le travail de ses deux compères est tout de même très soigné.

Un excellent album, et une série indispensable pour les amateurs de polar.

Voir la planche 1 Voir la planche 2

Scalped tome 8 – Urban Comics – 160 pages – souple – 160 pages


 

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Rendez -vous la semaine prochaine pour la chronique de quatre autres albums en VF.