Le lundi c’est librairie ! #109

Le lundi c'est librairie !

Pour cette dernière édition de Le lundi c’est librairie ! du mois de mai, ce sont 4 albums VF récents qui seront chroniqués.

Au programme : DMZ t13, Dust to dust t2, Les Fugitifs t1 et Rocketeer – Nouvelles aventures t1.

DMZ 13DMZ t13 : Une conclusion juste et touchante

Et voilà, nous y sommes, il est temps pour Brian Wood de mettre un terme à sa série dans ce treizième et dernier album. Après avoir dépeint longuement le conflit et ses coulisses, l’auteur montre comment les Etats Unis peuvent aller de l’avant en se reconstruisant après s’être déchirés. Le récit sonne parfaitement juste et s’avère touchant, dépeignant toute l’essence de ce qu’a été la DMZ à travers le regard de Matty Roth. Cet album joue parfaitement son rôle de conclusion, revenant sur les moments forts de la série tout en conservant son aspect de reportage frictionnel. J’ai une préférence pour l’épilogue, très bien écrit et concluant la série sur une note à la fois douce amère et positive, mais les autres épisodes de l’album sont également très réussis.

Du côté du dessin, les planches de Riccardo Burchielli sont très réussies et collent toujours parfaitement à l’ambiance de la série.

Un très bon album, qui conclut parfaitement la série.

Voir la planche 1 Voir la planche 2

DMZ tome 13 – Urban Comics – 133 pages – souple – 15€


Dust to dust t2Dust to dust t2 : Une très bonne conclusion pour un très bon prequel

Il arrive souvent que les prequels de certaines oeuvres soient très peu réussis, ce qui peut donc rendre méfiant à la longue, mais fort heureusement ce n’est pas le cas de celui-ci. Tout comme le premier tome, cet album est très réussi et conclut en beauté le récit de Chris Roberson. Le personnage de Charlie Victor est parfaitement dépeint, et sa psychologie d’androïde est dépeinte avec beaucoup de justesse. La thématique des émotions, que ce soit du point de vue des androïdes ou des humains, est également parfaitement exploitée dans cet album qui se lit très bien. Dust to dust est un bon prequel, qui complète l’histoire qu’elle précède sans surfer de façon mercantile sur sa renommée.

Du côté du graphisme, les planches de Robert Adler sont très réussies et restituent à merveille l’ambiance dénuée d’espoir qui est est propre à l’histoire.

Un très bon album, qui conclut efficacement ce bon prequel.

Dust to dust tome 2 – Editions Emmanuel Proust – 100 pages – 16€


Les Fugitifs 1Les Fugitifs t1 : Un retour réussi

Cela bien des années que nous avions perdu espoir de voir un jour publiées la suite des aventures des Fugitifs. Entre temps, Joss Whedon a eu le bon goût de sortir un tout petit film de super héros au succès très modeste, ce qui a pu inciter Panini à revoir sa position sur la série et donc à lui redonner une chance. Ces épisodes font donc directement suite à ceux publiés en Deluxe, et nous retrouvons donc nos jeunes héros dans de nouvelles aventures. Ces épisodes contiennent de très bonnes idées, et les interactions entre les personnages sont très bien servies par des dialogues très réussis. Je conserve une préférence pour les toutes premières aventures des Fugitifs (en mini-monsters) mais cet album est néanmoins très réussi et se lit avec plaisir.

Du côté du graphisme, les planches de Michael Ryan sont très réussies et servent très bien le récit.

Les Fugitifs t1 – Panini Comics – 150 pages – souple – 16€


Rocketeer Nouvelles aventures t1Rocketeer – Nouvelles aventures t1 : Un retour époustouflant

Cela fait un moment que l’on les attendait, et les voici enfin : les nouvelles aventures de Rocketeer, le personnage imaginé par le regretté Dave Stevens. C’est à Mark Waid qu’il revient de relever le défi de relancer le personnage, et force est de constater qu’il s’en tire mieux que bien. Nous retrouvons en effet dès les premières pages cette ambiance rétro qui faisait le charme des aventures de Rocketeer, rendant hommage aux pulp’s et aux années 30 qui servent de cadre aux aventures du héros à la fusée dorsale. Ces nouvelles aventures de Rocketeer sont très intéressantes et ne dénaturent en rien les personnages créés par Dave Stevens, que l’on retrouve tout à fait semblables à ce qu’ils étaient sous la plume de ce dernier.

Du côté du dessin, le style de Chris Samnee est tout simplement parfait pour restituer l’ambiance rétro de Rocketeer et ses planches sont très réussies.

Un excellent album, dans lequel Rocketeer revient avec brio sous les yeux de ses lecteurs.

Voir la planche 1 Voir la planche 2

Rocketeer Nouvelles aventures tome 1 – Delcourt – 112 pages – cartonné – 13,95€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Rendez-vous la semaine prochaine pour quatre autres albums VF ! 🙂

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *