LCF 2011 : Interview de Kevin Guilbert

Les interviews de Watchtower Comics

Après les interviews d‘Arno Dufresnes et Gabriel Venet, nous allons conclure ce cycle d’interviews réalisées au Lille Comics Festival 2011 avec Kevin Guilbert, attaché de presse chez AElement Comics.

Kevin GuilbertBonjour Kevin, est-ce que tu pourrais te présenter pour les lecteurs de Watchtower Comics ?

Bonjour, moi c’est Kevin Guilbert, je suis attaché de presse pour AElement Comics. AElement Comics est une boite d’édition de comics Français, c’est une sous-branche d’AElement Works qui est une société de communication qui fait des animations en 3D, etc… et ils ont créé justement cette boite pour mieux se faire connaître et montrer au grand public ce qu’ils sont capables de faire.


Comment es-tu entré chez AElement Comics ?

Par relation en fait. Je connais de très très longue date le dessinateur de Comixheroes Universe (Julien Nido), qui est aussi coloriste pour SAGA (série de Close Call Comics) et comme j’ai travaillé pour Weo (la chaîne TNT du Nord Pas de Calais) et que je m’occupais aussi de temps en temps de trouver des acteurs de la région Nord Pas de Calais, des gens qui créent des choses pour l’émission Grand’Place en direct alors je me suis dit « Pourquoi pas lui » et c’est comme ça que j’ai connu AElement Comics. J’ai appris aussi qu’ils cherchaient un attaché de presse et c’est comme ça que je suis rentré petit à petit. C’est beaucoup relationnel, et c’est pas forcément compliqué, il suffit d’être actif, de savoir ce qu’on veut faire et qu’il n’y a pas de petit sous-métier.


Justement c’est ce qu’on essaie de mettre en avant, c’est que dans les comics il y a les acteurs inconnus, qu’on ne voit pas mais qui sont là et heureusement que vous êtes là !

Le plus gros du travail ce n’était pas forcément pendant le salon, mais c’était bien en amont : d’envoyer des mails, de créer des communiqués de presse, d’essayer d’intéresser les gens  pour qu’ils puissent participer au salon, d’essayer de prendre contact avec les journalistes pour les prochaines sorties et les prochains communiqués de presse. Il faut y aller au culot, leur demander leur carte et après petit à petit on commence à avoir un petit réseau. Ca commence petit et petit à petit on arrive à se faire connaître de plein de gens…c’est comme ça que ça fonctionne de toutes façons.

Est-ce que tu pourrais me parler des séries phare d’AElement comics ?

La série phare pour le Lille Comics Festival c’est Hoplitea avec la sortie du numéro 3. La série a été créée par Laurent Arthaud (le scénariste) et Marti (le dessinateur et coloriste). On a d’ailleurs lancé une édition collector pour le Lille Comics Festival, bien avant la sortie officielle en ligne et chez Astro City (le seul libraire pour l’instant qui vend nos comics) et mon travail justement c’était de faire la promotion de cette sortie, d’en parler à tous les journalistes qui seraient sensibles de près ou de loin à ce genre de sujet .

Hoplitea est une série Française (et d’ailleurs je suis un très grand fan de la série) et justement est-ce que c’est difficile de promouvoir ce genre de série qui n’a pas une très très grande présence en librairie ?

C’est assez difficile parce que les gens ne connaissent pas forcément, il faut aussi présenter la boite AElement Comics et c’est justement avec ce genre de sortie qu’AElement Comics se fait connaître . Après il faut aussi utiliser les contacts qu’on a : j’ai travaillé chez Weo, ce qui m’a donné des contacts à qui j’ai pu envoyer des mails assez ciblés. J’ai aussi organisé une conférence de presse samedi matin, avec un peu de stress parce que je ne savais pas ce que allait donner mais ça a plutôt bien marché, je suis plutôt content de moi 🙂 Il faut aussi y aller carrément, il ne faut pas avoir peur d’aller voir les journalistes, de leur parler, d’essayer de les faire venir sur le stand pour les intéresser à ce qu’on fait . C’est plutôt stressant, parce qu’on aimerait bien que ça marche bien…


Est-ce qu’il y a déjà des plans à plus ou moins long terme qui sont établis pour implanter Hoplitea et les autres séries sur le marché des comic shops ?

Justement, là c’est difficile. C’est vrai qu’on aimerait bien être partenaires d’un gros distributeur pour être un peu plus implantés en France. Ce qui est nouveau aussi c’est que les comics vont être traduits en Anglais, pour être aussi disponibles à l’international avec la vente en ligne et aussi au niveau du web (lisibles notamment sur l’iPad). Une prochaine sortie aussi qu’il va y avoir, c’est la nouvelle série qui s’appelle Elementar, dont le héros est un personnage venant du Maghreb (mais qui vit en France). Ca montre aussi que la France est multi-culturelle et on essaie de le retranscrire au niveau de nos comics qui utilisent la culture Européenne. Pour revenir sur Hoplitea, il s’agit de la Lionne de Sparte, donc faisant référence à la Grêce antique, et il y a pas mal de clins d’oeil aux livres d’Alexandre Dumas comme les Trois Mousquetaires (Laurent Arthaud s’est beaucoup inspiré des oeuvres de Dumas pour écrire Hoplitea).


Justement, en parlant d’Hoplitea, c’est pour l’instant une parution qui s’apparente assez à ce qu’on trouve en kiosque chez d’autres éditeurs, mais est ce qu’il y a une possibilité d’imaginer plus tard des albums librairie pour collecter des arcs (un peu comme ce que propose Panini par exemple) ?

Concernant Hoplitea, on attend justement le quatrième numéro pour en faire ensuite un livre avec toute la chronique d’Hoplitea. On attend juste le quatrième, qui va sortir d’ici six à douze mois (plutôt six d’ailleurs). Comme c’est la fin d’Hoplitea on va en profiter pour faire un bouquin avec toute son histoire  du début jusqu’à la fin. Ce qu’il va aussi y avoir de sympa avec Hoplitea (je me charge de ça aussi) c’est de mettre en place chez Astro City à Lille une journée dédicace avec les Laurent Arthaud et Julien Nido (qui ne travaille pas sur Hoplitea mais qui est basé à Lille et qui a participé à Comixheroes Universe). Pour l’instant la date n’est pas encore définie, ce sera un samedi dans à peu près trois semaines quand Hoplitea 3 sera officiellement sur le site.


Et bien merci beaucoup pour toutes ces réponses !

Merci à toi de m’avoir interviewé !

Cette interview termine donc le cycle d’interviews réalisées au Lille Comics Festival. Je tiens à remercier chaleureusement Arnaud Dufresnes, Gabriel Venet et Kevin Guilbert qui ont rivalisé de gentillesse lors de ces interviews, et j’espère que vous aurez eu autant de plaisir à les lire que j’en ai eu à les réaliser.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.