Iron Man 3

Iron Man 3

Trois ans après Iron Man 2, et un an après Avengers, nous retrouvons Iron Man dans un nouveau film qui lui est consacré. Premier film de la Phase 2, Iron Man 3 devait relever deux défis de taille : passer après Avengers et marquer efficacement le début de la Phase 2 comme Iron Man l’avait fait il y a déjà cinq ans pour la Phase 1.

Réalisé cette fois par Shane Black, qui succède à Jon Favreau (toujours présent dans le rôle de Happy Hogan), Iron Man 3 se démarque de ses prédécesseurs en s’éloignant du modèle classique du film de super héros : nous avons en effet affaire à un véritable thriller avec des super héros, même si fort heureusement cet aspect n’est pas absent. Ne craignant pas de casser les codes, Shane Black réussit à produire une histoire qui n’est pas une retranscription fidèle du comic book tout en conservant l’esprit du personnage et de son univers. Il ne faut pas oublier qu’outre Kiss kiss bang bang (dont il est le réalisateur), Shane Black est entre autres le scénariste de L’arme fatale et Le dernier samaritain, et cela se sent bien dans Iron Man 3.

Iron Man 3 est un film à fois très spectaculaire et très bien rythmé, alternant les scènes de haute voltige avec des moments plus calmes mais sans longueurs (qui étaient le défaut d’Iron Man 2). Les acteurs sont très à l’aise dans leurs rôles respectifs, et nous livrent des interprétations impeccables. Les effets spéciaux sont très soignés, et donnent vie avec brio à cette histoire bien ficelée. Et si vous pensez avoir deviné l’histoire du film avec les bandes-annonces, je ne peux vous dire qu’une chose : vous avez tort.

C’est tout ce que je peux vous dire sans spoilers (la suite avec des spoilers vous attend à la suite de cet article, et il y a des gros spoilers attention !). En tout cas j’ai beaucoup aimé Iron Man 3, qui lance avec efficacité la Phase 2.

Au fait, ne vous laissez pas abuser par la longueur du générique : il y a vraiment une scène post-générique !

Tony Stark, alias Iron Man, est marqué par les évènements survenus dans Avengers et travaille avec acharnement sur une nouvelle armure, au détriment du couple qu’il forme avec Pepper Potts. Confronté à un ennemi implacable qui met à mal sa confiance en lui et le met dos au mur, Tony Stark va devoir redoubler d’ingéniosité pour sauver sa vie et protéger ses proches.

Iron Man 3

Dangers spoilers LA SUITE DE L’ARTICLE CONTIENT DES REVELATIONS SUR L’INTRIGUE (SPOILERS)

Difficile de passer derrière Avengers…non seulement pour le film mais aussi au niveau des personnages. En effet, comment retrouver une vie normale quand on a croisé des dieux, affronté des extra-terrestres et failli mourir en envoyant une bombe atomique sur leur base ? La réponse est simple : on ne peut pas. Le personnage de Tony Stark est ici présenté d’une façon plus réaliste que les super héros qu’on voit habituellement enchainer les péripéties sans lever un sourcil : gravement traumatisé par cette expérience, il est sujet à des crises d’angoisse comme un vétéran revenant du front. Les difficultés que rencontre Tony pour construire sa vie de couple avec Pepper sont également bien traitées, le Vengeur se réfugiant dans la technologie pour traiter ses angoisses mais surtout pour protéger la femme qu’il aime de menaces qui le terrifient. Cet aspect du personnage, qui tranche avec le côté matamore de Tony Stark, le rend bien plus humain que lors de ses précédentes apparitions, même s’il conserve quand même ce petit côté insolent qui fait son charme.

Iron Man 3

Une fois de plus, Robert Downey Jr nous livre une interprétation impeccable et prouve (comme quand on le voit en vrai) qu’il EST Tony Stark. A aucun moment on ne se dit « c’est Robert Downey Jr qui joue le rôle de Tony Stark », on se dit juste « c’est Tony Stark ». L’orientation du scénario assez inhabituelle par rapport aux films précédents, le montrant se débrouillant sans son armure (ce qui n’est pas une trahison en soi, dans les années 70 David Michelinie le montrait faire de même quand son armure avait été confisquée) nous rappelle également que l’acteur est très crédible dans des scènes d’action plus traditionnelles.

Iron Man 3

Pepper de son côté voit son rôle renforcé, après avoir fait de la figuration dans Avengers. Gwyneth Paltrow nous livre également une très bonne interprétation, amoureuse sans être mièvre mais surtout doté d’un caractère bien trempé. Son personnage est bien malmené au cours de l’histoire, et personnellement j’y ai cru quand elle est tombée de plusieurs mètres et du coup j’étais mécontent de voir son personnage risquer de passer à la trappe. Heureusement il n’en est rien. 🙂

Iron Man 3

Et Rhodey ? Après avoir repris le rôle dans Iron Man 2, Don Cheadle est toujours présent pour ce troisième film et est bien plus à l’aise maintenant. En armure ou l’arme au poing, Don Cheadle est enfin un Rhodey comme j’en attendais depuis le début et sa complicité avec Robert Downey Jr est bien plus en phase avec celle qu’ils ont dans les comic books. Tony et Rhodey font vraiment un duo d’enfer dans Iron Man 3, et personnellement ça me plait.

Iron Man 3

Iron Man 3

Passons maintenant aux vilains…quand j’ai su qu’il y avait à la fois Aldrich Killian comme chef de l’AIM et le Mandarin, j’ai redouté la surenchère comme dans Spider Man 3…

Spoiler SelectionnerVoir

Iron Man 3

Iron Man 3

Iron Man 3

Spoiler SelectionnerVoir

Iron Man 3

Et en parlant d’Extremis…soigneusement manipulé par la bande-annonce du film, tout lecteur d’Iron Man (moi le premier) aura supposé que Tony Stark allait acquérir les mêmes pouvoirs que son modèle de papier : armure stockée dans le creux des os, interface télépathique avec toute forme de technologie permettant de piloter les armures à distance…et bien non ! Tout en conservant le côté flippant d’Extremis (les cobayes sont surpuissants et quasi indestructibles), on se rapproche également d’un arc mettant en scène le fils d’Obadiah Stane avec des bombes vivantes. Rétrospectivement je trouve que c’est une bonne chose, déjà parce que je pense que la version Warren Ellis de Tony Stark aurait été un peu trop pour les spectateurs mais aussi car cela illustre que c’est avec son intelligence et son humanité que le héros arrive à défaire ses ennemis. Et ça, c’est l’essence d’Iron Man, l’homme dans l’armure étant tout aussi important que sa cuirasse.

Iron Man 3

Puisqu’on parle des armures, comment ne pas parler de cette scène finale absolument éblouissante : une flopée d’armures pilotées par JARVIS qui se battent contre les Extremis et peuvent aussi être endossées par Tony Stark. C’est une scène qui m’a laissé sans voix, et qui ne peut que ravir tout fan d’Iron Man ! D’ailleurs on peut remarquer que pour enfiler une armure, c’est encore plus simple maintenant, ça fait pas mal penser au dessin animé des années 90.

Iron Man 3

Il y a bien entendu d’autres scènes très spectaculaires, comme l’attaque de la maison Stark et le sauvetage des passagers de l’avion. A chaque fois les effets spéciaux sont très soignés et pas une seconde on ne doute de la réalité de ce qu’on voit.

Iron Man 3

Iron Man 3

Comme vous l’avez compris, le film est p