FIBD d’Angoulême 2017 : le reportage

FIBD Angoulême

Après les conférences, il est temps de parler de l’édition 2017 du FIBD à Angoulême elle-même.

Vendredi 27 janvier… après un réveil aux aurores et un long trajet en train, me voici enfin de retour à Angoulême. 5 ans se sont écoulés depuis ma dernière visite, et il s’en est passé des choses en 5 ans, aussi bien dans ma vie que dans l’univers des comics en France ! Le temps de récupérer mon badge à l’Hôtel de ville, il est temps de parcourir la ville pour lancer ces deux jours de course effrénée.

Le Festival en général

Comme à son habitude, Angoulême s’est transformée le temps de quatre jour en une sorte de salon géant à l’échelle de la ville, avec des espaces dédiées disséminés ici et là et des expositions en plein air. La bande dessinée était véritablement dans l’air, que ce soit avec les décorations de bâtiments ou les structures qui abritaient les stands et il était impossible d’ignorer l’omniprésence du neuvième art.

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017

Dès le vendredi il y avait pas mal de monde dans les rues et les différents espaces, et le samedi cela devenait même assez périlleux d’aller d’un point à l’autre dans un temps raisonnable. A noter que malgré les mesures de sécurité renforcées en raison du contexte cela n’a pas été vraiment contraignant grâce à l’efficacité des agents de sécurité.

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017

Les stands

Les différents stands étaient répartis sur plusieurs espaces, certains regroupés et d’autres plus éloignés. Parmi les éditeurs présents dans le Monde des Bulles, certains proposaient en plus de l’essentiel de leur catalogue des avant-premières des sorties à venir. Clairement ce n’était pas l’endroit à fréquenter pour faire des économies !

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017

Mais il n’y a pas que dans Le Monde des Bulles qu’il y avait des choses à voir, loin de là. Il y avait en effet beaucoup de stands intéressants dans les autres espaces, notamment l’espace BD Alternative et l’espace Para BD.

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017

Les auteurs et artistes en dédicace

Cette année, l’affiche du festival était alléchante en ce qui concerne les invités estampillés « comics » et les festivaliers ont eu l’occasion de rencontrer leurs auteurs et artistes préférés.

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017

L’exposition La French touch de Marvel

Au théâtre d’Angoulême se tenait une exposition organisée par Panini Comics intitulée la French touch de Marvel. J’y ai retrouvé mon estimée consoeur Katchoo (du blog The Lesbian Geek) avec qui j’ai eu le plaisir de passer l’essentiel de mon séjour à Angoulême, ainsi que l’érudit Xavier Fournier qui a par ailleurs rédigé les textes de cette exposition. A cette occasion le théâtre accueillait des invités prestigieux sous forme de statues accompagnées d’une magnifique affiche !

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017

L’exposition s’articulait autour de la contribution d’auteurs et d’artistes Français aux publications de Marvel. On y trouvait aussi bien les reproductions des couvertures d’artistes de Franco-Belge pour les 20 ans de Panini Comics (Pénélope Bagieu, Bastien Vives…) que des travaux d’autres artistes dont bien entendu Moebius mais aussi Paul Renaud, Geoffo, Mr Garcin… Les textes étaient vraiment très intéressants, et complétaient agréablement l’aspect visuel de l’exposition.

FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017
FIBD Angoulême 2017 FIBD Angoulême 2017

Le cadre était particulièrement sympathique, et l’exposition en elle-même très intéressante. Assurément c’était un aspect du festival à ne pas manquer !

Les conférences et rencontres

Ces deux jours ont été riches en conférences et rencontres, et encore je n’ai pas tout fait ! Il est juste vraiment dommage au niveau de la programmation que l’essentiel des contenus estampillés « comics » se soient retrouvés en même temps ou se soient chevauchés. Je conçois que sur 4 jours de festival la constitution d’un planning doit tenir d’une partie de Tetris au niveau mega-insane-hard mais il est vraiment dommage que des contenus qui intéressent les mêmes personnes soient tombés en même temps. J’espère que le tir sera rectifié pour des éditions ultérieures.

Conférences au FIBD d'Angoulême 2017 Conférences au FIBD d'Angoulême 2017
Conférences au FIBD d'Angoulême 2017 Conférences au FIBD d'Angoulême 2017

Pour le compte-rendu des conférences, je vous redirige vers l’article qui y a été consacré.

En conclusion

Cette édition 2017 était réussie et proposait pas mal de choses intéressantes pour les lecteurs de comics, même si ces derniers ont dû faire des choix difficiles concernant les conférences et rencontres.

Un album photo est disponible sur la page Facebook de Watchtower Comics, n’hésitez pas à le consulter.

Sur un plan personnel

En ce qui me concerne, j’ai passé un excellent moment pendant ces deux jours, même si j’ai passé mon temps à courir et que je n’ai fait que le quart de ce que j’avais prévu. Ce fut un grand plaisir de passer du temps en compagnie notamment de Katchoo, Xavier Fournier, Florent (du Pistolet à bulles), Paul Renaud, JL Mast, l’équipe Panini Comics (mon banquier ne remercie pas Aurélien !), Jean-Michel Ferragati, les auteurs du stand LGBT BD (je garderai pour moi une sombre histoire de dame pipi…) et une partie de l’équipe Wanga (je n’ai malheureusement pas vu tout le monde). Sans compter les personnes que j’ai eu que le temps de saluer rapidement. Deux jours épuisants, mais dont je reviens avec les yeux qui pétillent et une forte envie de revenir. 🙂 Et en plus j’ai un joli dessin de Declan Shavley, ce qui pour une première dédicace sur tirage au sort est sacrément chouette 🙂

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *