Du côté de la librairie…

Retour à la normale, avec principalement des albums un peu en dehors de l’actualité et dont j’ai fait l’acquisition au cours des derniers mois, mais aussi la nouvelle aventure des Gentlemen extraordinaires.

  • Gotham Central 2 : second tome de cette série policière, consacré cette fois-ci à l’inspecteur Renée Montoya. Cette histoire de harcèlement est très bien faite et captive de bout en bout, même si sa trame est un peu classique (le policier poussé à bout par un maniaque n’a rien de nouveau). Le personnage principal est attachant, et le concept de base de la série – les policiers à l’écart des supers slips tout en partageant leur univers – est toujours très bien exploité. Je déplore par contre la couverture de l’album (Semic Book) qui est un énorme spoiler et gâche une partie de l’effet de surprise.
  • Gotham Central 3 : dans ce premier tome publié par Panini, nous retrouvons nos policiers qui doivent lutter contre le Joker. Ce récit est assez critique envers les super héros (et Batman en particulier). Encore plus que dans les précédents tomes le fait que les policiers sont les participants involontaires de la guerre que se livrent héros et vilains est omniprésent. On retrouve aussi cette « version » de Batman qui a été largement répandue depuis quelques temps, à savoir que Batman est largement aussi cinglé que ses ennemis (ce que Brubacker exploitera aussi lorsqu’il reprendra Daredevil). Un album passionnant, parfaitement servi par le graphisme de Michael Lark.
  • Gotham Central 4 : Cet album contient deux histoires. La première, via une enquête assez classique (malgré des touches de capes ça et là), montre l’ambiguïté de la position de certains policiers, et les compromis qu’ils doivent parfois accepter pour parvenir à leurs fins et finalement faire leur travail. La seconde montre comment le métier de policier affecte ces hommes et femmes, au point qu’ils ne peuvent plus faire autre chose même lorsqu’ils ne le sont plus. J’ai l’impression de me répéter, mais encore une fois c’est absolument excellent aussi bien du côté du scénario que du dessin.
  • Gotham Central 5 : Cette fois, on a droit à un Big Book ! Du coup nous avons droit à plusieurs récits, tous aussi captivants les uns que les autres (j’ai l’impression de taper la même critique à chaque Gotham Central). L’implication des super héros est plus marquée que dans les autres récits, sans pour autant dénaturer la série. L’ambiance policière est toujours aussi bien rendue, magnifiquement servie par un graphisme en phase avec le récit. C’est avec cet album que se termine la série, et c’est bien dommage car on tient là une des meilleures séries de DC.
  • Green Lantern & Green Arrow 1 (TPB VO) : Dans ce TPB commence un run mythique, à savoir celui de Dennis O’Neil et Neal Adams. Bien que les deux héros soient très différents (un héros « cosmique » et un héros « urbain »), l’alchimie entre ces deux personnages permet une fusion très cohérente de leurs deux univers. A travers ces récits super héroïques, ce sont des thèmes bien réels qui sont abordés : le racisme, le viol, le sort des Indiens d’Amérique, la surpopulation, les sectes…Autant de thèmes que les lecteurs de l’époque n’étaient pas franchement habitués à retrouver dans ce genre de parutions. C’est en tout cas passionnant de bout en bout, et je dirais même que c’est un livre à ne pas commencer le soir, sous peine de se coucher vraiment tard pour le finir. Du côté du dessin, Neal Adams livre un travail de toute beauté.
  • Green Lantern & Green Arrow 2 (TPB VO) : Je vais être honnête, ce second tome est moins bon que le premier. Ce n’est pas non plus mauvais, loin de là, mais les histoires sont un peu moins captivantes que dans le premier tome. Cela reste cependant excellent, et on retrouve dans cet album l’excellent récit « Snowbirds don’t fly », traitant de la drogue chez les jeunes (un épisode qui a fait beaucoup de bruit à sa sortie). Du côté du dessin, Neal Adams est toujours aussi inspiré et c’est un régal que de savourer ses planches. Le dernier épisode est un peu particulier, car colorisé par des moyens « modernes », et cela permet de voir que les techniques ont beaucoup changé en 30 ans.
  • La Ligue des Gentlemen extraordinaires Century 1 : Dans cet album, Moore et O’Neill commencent un nouveau cycle autour de ces aventuriers d’un genre un peu spécial. On retrouve des visages familiers des tomes précédents et des nouveaux personnages pour une histoire encore une fois très intéressante. La construction de ce récit est un peu inhabituelle, articulée par moments autour d’une chanson dont les paroles collent à l’histoire. J’avoue que pour ma part j’ai moins accroché à cet album qu’aux précédents (que j’aime beaucoup), mais c’est personnel et je ne nie pas la richesse de cette oeuvre (il faudrait sûrement que fasse une relecture). Du côté du dessin, on retrouve cette ambiance particulière que l’on trouvait dans les autres tomes, ce qui signifie également que les personnes qui n’ont pas aimé le style graphique des autres aventures des Gentlemen extraordinaires ne seront pas plus à l’aise avec ce nouveau cycle (et réciproquement si vous avez aimé le style des albums précédents vous aimerez celui-ci).

C’est tout pour aujourd’hui. La prochaine fois, retour à l’actualité avec des parutions plus récentes.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Du côté de la librairie…

  1. yannzed dit :

    Si tu n’en as pas assez, il reste 3 n° de GC que Panini n’a pas proposé dans le Bigbook, ni DC dans leurs TPB. (à chercher en floppy donc)

  2. Strider Tag dit :

    Ah, quant à moi, ça a été, par ordre de préférence :

    -Gotham Central 1 ( DC Heroes, Panini) … Mon 1er recueil de GC, mon arc favori .
    -GC ( Big Book, Panini) … un recueil d’arcs très bons
    -GC 1 (Semic Books) … Bonne mise en bouche .
    -GC 2 (Semic Books) … bonne histoire, bien que surestimée ( car elle a gagné un Eisner ) . En tout cas j’ai BEAUCOUP aimé le « one shot » consacré à Stacy (la stagiaire) !
    -GC 2 (DC Heroes, Panini) … alors là, je me suis bien ennuyé avec ce recueil . Et puis le dessin de Greg Scott (dans le 1er arc) est trop statique ! A croire que les personnages passent leur temps à faire des poses pour faire des grimaces …

    En ce qui concerne « Green Lantern / Green Arrow », j’ai une préférence pour le 2ème TPB, sûrement parce que je l’avais acheté avant le 1er ( mais les 2 story arc dans l’ouest sont très bons ! ) . En tout cas, ils sont tous les 2 très bons .

  3. mdata91 dit :

    Yannzed : Tiens je jetterai un oeil à l’occasion, merci !

    Strider Tag : Merci pour ton classement (moi aussi j’ai adoré le one shot sur Stacy). Personnellement je n’ai pas de préférence, je les aime tous 😉 Pour Green Lantern/Green Arrow, je suis d’accord qu’ils sont très bons tous les deux, mais j’ai trouvé le premier meilleur personnellement. En tout cas c’est dommage que Panini ait renoncé à les sortir en vf (quoique si c’est pour avoir des traductions saccagées…)

  4. Ping :Le lundi c'est librairie ! #34, les comics et leur univers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.