Les dix ans du Marvel Cinematic Universe

Marvel Studios

En ce dernier jour du mois d’avril, nous allons célébrer la naissance du Marvel Cinematic Universe, l’univers partagé des personnages Marvel au cinéma et à la télévision avec un petit dossier.

Vous faites maintenant partie d’un plus grand univers même si vous ne le savez pas encore

C’est en effet le 30 avril 2008 (en France, un peu plus tard aux Etats Unis) que le premier film Iron Man est sorti sur les écrans. Il aura fallu 35 petites secondes en fin de film pour semer les graines d’un univers partagé, à travers un cameo de Samuel L. Jackson sous les traits de Nick Fury qui semblait à l’époque plutôt tenir d’une blague. En effet, l’acteur qui est un grand amateur de comics (pour de vrai, pas pour faire le beau en tournée promotionnelle comme la plupart de ses collègues) avait été amusé de se voir ainsi représenté dans les pages d’Ultimates et avait lancé que si jamais un film se faisait il faudrait penser à lui. Du coup, cette scène avait tout d’une simple vanne alors qu’en fait le Marvel Cinematic Universe (MCU) tel que nous le connaissons est né avec ces quelques mots.

De Iron Man à Avengers : la construction de l’univers partagé

Jusqu’à Iron Man, les films de super-héros vivaient leur vie chacun dans son coin. C’est d’autant plus vrai pour Marvel que les droits étaient éparpillés entre différents studios, qui n’avaient alors aucun intérêt à venir jouer avec le voisin.

A partir d’Iron Man, les choses ont changé pour les films hors 21st Century Fox et Sony : les pièces d’un univers partagé ont été subtilement agencées, avec des références de plus en plus visibles et des personnages qui ont commencé à aller faire un tour d’un film à l’autre : Tony Stark présent dans la scène post-générique de L’incroyable Hulk, Hawkeye qui fait ses débuts dans Thor, et Nick Fury et le SHIELD qui se sont promenés de film en film que ce soit dans l’intrigue ou dans les scènes post-générique. Une intrigue en fil rouge s’est également construite de film en film, pour servir de pitch à un futur film commun.

Avengers

Avec Avengers, sorti en 2012, la convergence a eu lieu : les personnages des films consacrés à Iron Man, Hulk, Thor et Captain America se retrouvent pour former l’équipe des Avengers (ah oui entre temps il a été décrété que traduire les noms des personnage et équipes c’était ringard). Le film a réalisé le fantasme des amateurs de comics en matérialisant un univers partagé qui a ainsi permis aux héros Marvel de lutter ensemble comme dans les comics, ce qui aurait paru totalement irréalisable ne serait-ce que quelques années plus tôt. Et le pire, c’est que ça a marché ! Sans oublier la scène post-générique totalement inattendue qui a semé les graines du futur Infinity War !

Avengers a aussi marqué la fin d’une certaine volonté de ne pas trop charger la mule en ce qui concerne des choses qui fonctionnent très bien sur papier mais auraient bousculé les spectateurs pas forcément familiers de ces univers : les origines extra-terrestres de Thor justifiaient plus ou moins ses capacités, et tout en ayant une technologie avancée Iron Man avait besoin d’assistance pour enfiler son armure. Bref, on restait dans le domaine super-héroïque et en avance sur la technologie actuelle, mais ça restait plus ou moins vraisemblable… jusqu’à ce que Tony Stark enfile son armure en pleine chute vertigineuse après avoir été défenestré. On sent vraiment qu’à partir d’Avengers la retenue n’était plus de mise et les scénaristes se sont lâchés.

Un univers qui s’étend à la télévision

En plus des films, le Marvel Cinematic Universe a commencé à s’étendre à la télévision en 2013 avec la série Agents of SHIELD. Cette série permettait de retrouver le sympathique Phil Coulson, tué dans Avengers mais qui comme dans tout bon comic book se porte nettement mieux depuis. Outre la volonté de faire renouer Marvel avec le petit écran, ce qui n’était pas arrivé – hors dessins animés – depuis la série et les téléfilms consacrés à Hulk, l’ambition était de continuer à enrichir le MCU. Dès le premier épisode, le name-dropping omniprésent et la présence de Maria Hill permettent de voir d’emblée que la série se déroule bel et bien dans le même univers que les films.

Agents of SHIELD

Au fil des épisodes, et des saisons, Agents of SHIELD a continué à baigner dans le MCU et tout en n’ayant pas droit à la présence des acteurs principaux des films (en dehors des apparitions fugaces de Samuel L. Jackson) des cameo de personnages secondaires ont permis d’entretenir cette relation. Puis de fil en aiguille il est devenu assez évident que la relation cinéma/télévision était à sens unique : aucune mention de Coulson et de sa bande dans les films, et alors que Civil War parle de régulation des individus à pouvoirs les Inhumains passent complètement sous le radar des autorités !

Les séries Marvel diffusées sur Netflix à partir de 2015 (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist, Defenders et Punisher) ne sont pas mieux loties. Là aussi, il y a une volonté de s’inscrire dans un univers déjà existant avec des mentions d’événements ou de personnages, mais l’univers de ces séries ne transparait jamais à l’écran. En outre, les efforts pour faire partie du MCU semblent se dissiper peu à peu et les quelques références dans la seconde saison de Jessica Jones sont tellement vagues qu’en fait il y a davantage de références chez la concurrence (les séries DC chez CW), un comble !

Defenders

Les films du Marvel Cinematic Universe

Les films de Marvel Studios sont divisés en phases, actuellement nous sommes dans la phase III. Nous ne mentionnerons ici que les films qui sont déjà sortis au cinéma. Entre parenthèses se situent les faits marquants des différents films pour la construction du MCU, qui risquent de vous spoiler si vous n’avez pas vu les films en question.

Phase I

  • 2008 : Iron Man (introduction du SHIELD, lancement du MCU avec le discours de Nick Fury)
  • 2008 : L’Incroyable Hulk (apparition de Tony Stark)
  • 2010 : Iron Man 2 (découverte du marteau de Thor, introduction de Black Widow)
  • 2011 : Thor (introduction de Hawkeye, première apparition du Tesseract, première pierre d’infinité)
  • 2011 : Captain America (annonce du film Avengers)
  • 2012 : Avengers (première apparition de Thanos)

Phase II

  • 2013 : Iron Man 3 (conséquences de la bataille de New York sur Tony Stark)
  • 2013 : Thor – Le monde des ténèbres (seconde pierre d’infinité)
  • 2014 : Captain America – Le soldat de l’hiver (dissolution du SHIELD)
  • 2014 : Les Gardiens de la galaxie (troisième pierre d’infinité, présence de Thanos)
  • 2015 : Avengers – L’ère d’Ultron (quatrième pierre d’infinité, Thanos et le Gant de l’infini)
  • 2015 : Ant-Man (annonce de Civil War)

Phase III

  • 2016 : Captain America – Civil War (introduction de Spider-Man, séparation des Avengers)
  • 2016 : Doctor Strange (cinquième pierre d’infinité)
  • 2017 : Les Gardiens de la galaxie Vol. 2 
  • 2017 : Spider-Man Homecoming (nouveau costume de Spider-Man, présence d’Iron Man)
  • 2017 : Thor – Ragnarok (annonce de Infinity War)
  • 2018 : Black Panther (retour de Bucky)
  • 2018 : Avengers – Infinity War (heu… allez le voir !)

Dix ans après, quel bilan ?

Au bout de dix ans d’existence, nous pouvons tirer un petit bilan de cet univers. Il est clair que tout n’est pas parfait : certains films sont moins réussis que d’autres, et le contrôle rigoureux de Kevin Feige, grand manitou de Marvel Studios, sur la production des films fait grincer des dents. Les spectateurs plus aguerris sur les techniques de réalisation affirment également régulièrement que de ce côté là les films Marvel Studios ne sont pas forcément ce qu’il se fait de mieux. Mais force est de reconnaitre que tout imparfait qu’il soit, cet univers fonctionne et ça c’était loin d’être gagné. Il suffit de voir le résultat largement moins abouti du côté de la concurrence pour voir que c’est tout sauf simple de construire un univers tel que le Marvel Cinematic Universe.

Avengers

On peut aussi apprécier que même s’il règne une certaine « recette » Marvel, il y ait une certaine diversité de ton entre les films : pour Les gardiens de la galaxie, l’univers est coloré et manie l’humour à outrance. Après deux essais qui n’ont pas forcément convaincu tout le monde le troisième film consacré à Thor (Ragnarok) a fini par adopter la même approche à tel point qu’on pourrait le surnommer Les Asgardiens de la galaxie ! Ant-Man, Iron Man 3, Captain America 2 et Black Panther sont aussi assez différents des autres films, tandis que par contre Doctor Strange ressemble énormément dans son déroulement au premier Iron Man.

En tout cas, grâce aux films Marvel Studios, tout imparfaits qu’ils soient, ça fait dix ans que je m’éclate et j’espère bien que cela va continuer encore longtemps !



Je vous invite à consulter les pages de critiques cinéma et télévision du site, où vous pourrez retrouver l’intégralité des critiques des différents films et séries présentes sur le site.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Les dix ans du Marvel Cinematic Universe

  1. JN dit :

    J’aime beaucoup ta conclusion, je suis comme toi, je m’éclate comme un gosse devant ces films qui font vivre les héros de ma jeunesse et je suis ravi de partager ça avec mes enfants 🙂
    Merci pour ce récap qui me rappelle que j’ai un Dr Strange à mater rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *