Comic’Gone 2014

Comic'Gone

Un peu plus de deux semaines après sa première édition, il est plus que temps de revenir sur la Comic’Gone qui a eu lieu à Lyon en juin.

Samedi, vers 5h du matin… mon train étant supprimé pour cause de grève, c’est en voiture que je descends à Lyon pour la première édition de la Comic’Gone. La route se passe sans encombre, l’excitation du week-end à venir prenant le pas sur la fatigue. Une fois sur place, il est temps de récupérer mon accréditation et de commencer à voir ce qui nous est proposé lors de cette première édition.

Le salon

Pôle comics du Lyon BD Festival, la Comic’Gone se tenait sur plusieurs sites :

  • L’Hôtel de ville
  • La Chambre du Commerce et de l’Industrie
  • La FNAC Bellecourt
  • Le théâtre L’Odéon comédie
  • La Maison du livre, de l’image et du son (Villeurbanne)

Par manque de temps, nous n’avons pas pu visiter le dernier site (où se tenait une exposition), mais nous avons pu nous rendre aux autres endroits où se tenait le festival en profitant du soleil qui était très présent pour ce week end. Nous avons en effet eu la chance d’avoir deux très belles journées, ce qui a donné un air estival particulièrement agréable au festival, notamment à l’Hôtel de ville avec une bonne partie des stands et l’Artist Alley dans la cour.

Du côté des expositions, situées à différents endroits, il y avait de quoi se régaler avec des superbes dessins et des jolies figurines.

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Les stands

Concentrés sur l’Hôtel de ville, les stands étaient fournis et fort alléchants (la carte bleue m’a supplié tout le week end de la laisser tranquille ;)). Comics Zone, Apo(K)Lyps et Le Diable blanc proposaient pas mal de choses sur leurs stands respectifs, qu’il s’agisse de goodies ou de comics. Pour la petite histoire, j’ai été très sage. 🙂

 

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Pour cette première édition, Panini et Urban Comics n’étaient pas présents eux-mêmes mais étaient représentés tout de même et une partie de leur catalogue attendait donc les visiteurs .

Comic'Gone

Comic'Gone

D’autres stands étaient présents, comme Scarce ou encore Huginn & Muninn. Là encore il a fallu pas mal lutter pour laisser la carte bleue tranquille. 😉

Les animations

Concoctés par les diaboliques Xavier Fournier et Xavier Lancel, deux quizz ont été proposés aux visiteurs sous forme de QCM. Les quizz ont eu lieu dans une ambiance bonne enfant, avec des questions ardues et des jolis lots à gagner.

Comic'Gone

Une tombola a également été proposée le samedi et le dimanche, avec beaucoup de jolis lots à gagner. L’ambiance était très sympa pendant le tirage, avec à chaque fois une petite poussée d’adrénaline lorsque l’animateur commençait à dire le numéro gagnant (tiré par une main innocente) de la même dizaine que nos tickets.

Comic'Gone

 

Du côté du cosplay, il n’y avait pas grand monde pour le concours le dimanche mais les déguisements étaient néanmoins réussis. Le public a été mis à contribution pour élire le gagnant en applaudissant et c’est une version féminine de Double face qui a remporté le concours.

Comic'Gone

Comic'Gone

 

Une autre animation plutôt inhabituelle était proposée au théâtre : un spectacle d’improvisation intitulé La psychanalyse des super héros. Il s’agissait d’une succession de petits sketches dont le fil rouge était d’imaginer ce que donnerait une séance chez le psy pour différents personnages issus de la culture geek (dont Superman, Goldorak ou même Dora l’exploratrice). Mis en scène par Jocelyn Flippo d’après le travail de Wadrille, ce spectacle dont les dialogues étaient improvisés par des comédiens survoltés était particulièrement drôle. A noter que l’introduction de chaque sketch consistait en la projection d’un dessin conjointement réalisé par deux artistes, ce qui permettait aux spectateurs de tenter de deviner ce qui allait suivre.

Comic'Gone

Comic'Gone

Les conférences

Plusieurs conférences ont été proposées lors de ce week-end, mais nous n’avons pu assister qu’à une seule : celle de Katchoo sur les femmes dans le monde des comics, avec comme invitées Linda Lessmann Elsa Charretier. La conférence était passionnante, les deux invitées ayant beaucoup de choses très intéressantes à raconter.  C’est à chaque fois un plaisir de suivre les conférences de Katchoo, qui sont très travaillées et agréables à suivre.

Comic'Gone

Comic'Gone

Vous pouvez retrouver la vidéo de cette conférence sur The Lesbian Geek, le site de Katchoo.

Les dédicaces

Comme dans tout festival, il y avait de quoi se faire plaisir pour les amateurs de dédicaces. Que ce soit du côté des invités du festival ou de l’Artist Alley, la convivialité était au rendez-vous et c’est dans une ambiance détendue que les deux jours auprès des artistes et auteurs présents se sont déroulés.

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

Comic'Gone

 

 

Pour ma part, j’ai enfin pu rencontrer Pierrick Collinet et Elsa Charretier (The Infinite Loop) et même discuter avec cette dernière qui est tout aussi sympathique que talentueuse.

Comic'Gone

 

 

En conclusion…

Vous l’aurez compris en lisant ces lignes, j’ai passé un moment très agréable à la Comic’Gone. Il faut dire que l’ambiance estivale de la Comic’Gone et l’accueil sympathique de tous les intervenants (depuis les organisateurs jusqu’aux vigiles tout le monde était souriant et sympathique) étaient deux atouts de poids pour cette nouvelle venue, en plus de son affiche alléchante. Cette première édition est un essai concluant pour la Comic’Gone, il reste maintenant à transformer l’essai pour une seconde édition.

Comic'Gone



Comme d’habitude, un album photo sera proposé sur Facebook avec les photos de ce reportage en meilleure résolution accompagnée de photos inédites.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Une réponse à Comic’Gone 2014

  1. Twhip dit :

    Excellentissime !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *