Comic Con Paris 2018 – Rencontres et conférences

Comic Con Paris

L’édition 2018 de Comic Con Paris a eu lieu le week-end dernier. Faisons un retour sur les rencontres et conférences qui ont eu lieu pendant ces trois jours, avec notamment des captations de certaines d’entre elles.

Pendant ces trois jours, il y a eu beaucoup de conférences et de rencontres avec les invités. Je n’ai pas pu aller partout, car certains créneaux se chevauchaient et il n’étais pas possible d’enchaîner deux événements se situant dans la même salle, donc il a fallu faire des choix souvent déchirants car beaucoup de contenus proposés étaient intéressants.

Hommage à Moebius

L’immense artiste Jean Girault, alias Moebius, a reçu un bel hommage lors d’une conférence animée par Frédéric Bénudis qui s’est d’abord ouverte avec Jan Kouenen et Jean-Pierre Dionnet. Ce dernier n’a pas été avare en anecdotes sur son ami, et est revenu sur leurs débuts sous la houlette de Goscinny. Il a également parlé du fait que Moebius avait été très touché par un dialogue du film USS Alabama où il était dit que le meilleur Silver Surfer de tous les temps était le sien et non celui de Kirby ou celui de Buscema, et nous a livré une anecdote impressionnante sur son utilisation des rotring.

Frank Miller, assis dans la salle, s’est ensuite joint aux trois intervenants sous les applaudissements de la salle. Ce fut l’occasion pour lui de revenir sur l’influence de Moebius sur son travail, notamment pour Ronin où selon ses dire l’influence était si forte que le style de Moebius prenait même le pas sur le sien. Jean-Pierre Dionnet lui a pour sa part confié qu’en tant que « dealer en comics » de Moebius il avait montré à ce dernier une histoire de Daredevil qui les avait marqués : celle où Daredevil figure sur la couverture avec un revolver (de mémoire il me semble qu’il s’agit de l’histoire où Daredevil joue à la roulette russe avec le Tireur).

Lors des sessions de questions réponses, malheureusement pas forcément orientées sur Moebius mais davantage sur Frank Miller, Jean-Pierre Dionnet nous a appris que Jean Girault ne travaillait pas de la même façon suivant l’identité associée au travail en cours, à savoir Gir ou Moebius : très régulier en tant que Gir, plus rapide et irrégulier en ce qui concerne le planning des journées en tant que Moebius. Il a également rappelé que la science-fiction en tant que cinéma de genre n’est pas quelque chose qui permet de monter des films en France (à quelques exceptions près), ce qui est paradoxal car la France a nourri le cinéma mondial avec des films fantastiques avec notamment le travail de Jean Cocteau.

Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018
Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018


Rencontre avec Frank Miller et Andy Kubert

Dans la grande salle de Comic Con, Frank Miller et Andy Kubert sont venus à la rencontre du public. Parmi les temps forts de cette prestation on retiendra l’annonce de leur prochain projet : une histoire réunissant Batman, Superman et Wonder Woman dans leurs versions Golden age en pleine Seconde guerre mondiale. Le Sergent Rock, création de Joe Kubert, sera même de la fête.  Frank Miller semble avoir plein d’idées pour ce projet, et la perspective de voir Batman casser du nazi semble l’enthousiasmer au plus haut point. Il a d’ailleurs glissé sur un ton de plaisanterie que la Batcave qu’il a en tête aura un mur de crânes !

Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018
Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018



Batman, la légende

L’immense Neal Adams était présent pour cette édition de Comic Con Paris, et a notamment été invité par Comicsblog à s’exprimer sur Batman en compagnie de Joelle Jones et Freddie Williams II. Particulièrement bavard et expansif, Neal Adams a pu nous raconter beaucoup de choses intéressantes lors de cette conférence, comme son arrivée sur le dessin de Batman en filoutant le responsable éditorial Julius Schwartz qui ne voulait pas de lui sur le titre (du coup il est parti dessiner The brave and the bold, avec du Batman dedans, et comme le public réclamait sa version de Batman il est arrivé à ses fins et a fini sur Batman). Il a précisé qu’il n’aimait pas du tout le Batman « campy » dans la lignée de la série TV des années 60, car il rappelle que c’est plus une parodie qu’un vrai Batman et il voulait vraiment donner sa vision du personnage avec son travail. Sa vision concernait également les ennemis de Batman : selon lui, le plus grand détective du monde ne pouvait pas avoir que des clowns comme adversaires alors que Sherlock Holmes avait Moriarty. Cela a mené à la création de Ra’s Al Ghul, qui a été créé pour être aussi effrayant que pouvait l’être l’acteur Jack Palance.

Appelé à s’exprimer sur les dernières adaptations DC au cinéma, Neal Adams ne s’est pas privé pour faire des critiques très sévères mais argumentées et souvent justifiées sur ces adaptations. Il a répété à plusieurs reprises que les adaptations Marvel sont selon lui bien supérieures, au point qu’il est soulagé lorsqu’un film Marvel relève le niveau après un film DC. Il s’est également montré assez sceptique sur certaines évolutions du personnage de Batman : pour lui un acrobate avec des bottes de combat c’est ridicule et du coup il le verrait plus avec des chaussettes de ninja. Même constat pour le fait que sa tenue soit de plus en plus massive, avec même une ceinture de GI des années 40 : il a rappelé que le kevlar de nos jours est très fin, et que de toutes façons il n’y a pas besoin de trop de vraisemblance puisqu’à la base tout ceci est une fiction, les super-héros n’existent pas !

Concernant le fait que Batman se marie, les trois artistes sont unanimes sur le fait qu’un Batman heureux ce n’est plus Batman. Tout comme ils pensent tous les trois que Batman peut aller très loin mais sans franchir certaines limites : Neal Adams a en effet rappelé que Baman ne tue pas, car c’est à l’encontre de la définition du personnage.

Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018
Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018


Joyeux anniversaire Superman

Pour fêter les 80 ans de Superman, une rencontre a été organisée avec Dean Cain – interprète du personnage dans la série Lois & Clark – et Dan Jurgens, le scénariste qui a tué Superman en BD. Dean Cain a été vraiment très agréable pendant tout ce panel, ne perdant jamais une occasion de plaisanter. Plus sérieux, Dan Jurgens a rappelé les circonstances de la décision de tuer Superman : il n’était pas possible de le marier, alors il ne restait qu’à le tuer ! Dean Cain a rendu hommage à Christopher Reeve, « son » Superman et a rappelé que la version de la série Lois & Clark n’était pas la même que celle de ce dernier : en effet, Clark est le personnage et Superman le déguisement, alors que la version de Richard Donner interprétée par Christopher Reeve est dans l’optique inverse comme la plupart des versions de l’Homme d’acier.

Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018
Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018



A la rencontre de Summer Glau

La comédienne Summer Glau était présente pour parler notamment de son travail sur la série Firefly, lors d’une rencontre animée par Yaelle Simkovitch. Ce panel a été majoritairement orienté sur la série de Joss Whedon, avec un public majoritairement composé de fans de Firefly, mais il a également été question de son travail sur la série Arrow. La comédienne a en effet pu nous raconter qu’à l’issue de son premier épisode dans la série elle était terrifiée à l’idée d’avoir totalement raté sa prestation et était persuadée qu’elle allait finir par se faire virer… mais en fait les spectateurs de la série savent que cela ne fut pas du tout le cas !

Elle est également longuement revenue sur son arrivée sur la série Firefly, où la difficulté était qu’elle n’avait que deux pages de script pour travailler et ce n’était pas simple du tout. Après avoir notamment parlé de son expérience dans la série The Sarah Connor Chronicles, où pour elle la principale difficulté était qu’un Terminator ressemblait forcément à Arnold Schwarzenegger alors qu’elle pas vraiment, elle a également révélé qu’elle travaille en ce moment sur un nouveau projet, mais comme les papiers ne sont pas encore tous signés elle n’avait pas le droit d’en parler.

Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018
Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018




Who’s Jenna Coleman

Compagne de Matt Smith puis de Peter Capaldi dans la série Doctor Who, Jenna Coleman était présente pour un panel dans la grande salle de Comic Con Paris. La comédienne a ainsi pu répondre à de nombreuses questions sur son travail, principalement sur Doctor Who mais également sur Victoria. Un moment plutôt touchant a eu lieu lors de ce panel : comme l’anniversaire de Matt Smith tombait dimanche dernier, un fan a présenté la requête qu’elle souhaite un bon anniversaire de sa part (ainsi que de celle de ses camarades) au comédien, mais en fait Jenna Coleman a carrément filmé la salle chantant « Happy Birthday » avec son téléphone pour ensuite l’envoyer à Matt Smith ! Elle a aussi révélé qu’étant proche dans la vie de Matt Smith et Peter Capaldi, elle a trouvé un moyen de ne contrarier personne à propos de son Docteur préféré : toujours dire que c’est David Tennant qui a sa préférence !

La comédienne a révélé au moment des questions / réponses que son expérience la plus étrange sur Doctor Who est l’épisode où le TARDIS est miniaturisé : pas de Peter Capaldi, ajouté en post production, pour interagir avec elle ni de monstre vu qu’il était numérique et ajouté lui aussi en post production. Tout ce qu’elle avait, c’était un TARDIS en plastique !

Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018
Comic Con Paris 2018Comic Con Paris 2018



Les conférences et panels étaient vraiment intéressants, avec des invités sympathiques et ouverts pour communiquer avec leur public. Il y a eu quelques loupés, mais cela s’efface derrière le plaisir d’avoir pu assister à ces moments de partage. C’était une expérience très intéressante, qui sans nul doute aura fait passer de très bons moments aux gens présents.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.