Agents of SHIELD – Saison 1, épisode 1

Agents of SHIELD

Le premier épisode de la série Agents of SHIELD ayant été diffusé aux Etats Unis mardi dernier, je peux enfin cesser de tenir ma langue comme je le fais depuis la Rentrée Marvel où j’ai pu voir cet épisode (et ce n’est pas pratique de tenir sa langue, sans compter que c’est salissant).

Agents of SHIELD est une série se déroulant dans le même univers que les films de Marvel Studios, à savoir le Marvel Cinematic Universe. Joss Whedon, à qui nous devons le film Avengers mais aussi quelques séries télévisées (Buffy, Angel, Dollhouse et Firefly) nous raconte donc les aventures d’une petite unité du SHIELD qui enquêtent sur des affaires étranges.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce premier épisode est très prometteur. Utilisant judicieusement le cadre mis en place par les films, la série dispose d’un univers cohérent qui ne nécessite qu’une exposition minimale pour (re)mettre le téléspectateur dans le bain. Pour un lecteur de comics, ça fait tout drôle de voir à l’écran un univers partagé qui fonctionne aussi bien que sur papier, où ce genre de procédé est banal vu qu’il est en place depuis bien des années.

Les comédiens sont tous très à l’aise dans leur rôle, et on retrouve tout de suite la patte de Joss Whedon dans ce premier épisode mêlant l’action et l’humour. Une mythologie propre à la série se met en place tout de suite, avec des mystères qui laissent à penser qu’il y a des idées fort intéressantes en réserve.

Sur le plan visuel, nous avons droit à des effets spéciaux très réussis et l’ensemble laisse penser que la série a bénéficié d’un budget suffisant pour que le résultat soit soigné (ce n’est pas Mutant X fort heureusement).

Ce premier épisode est donc une grande réussite. Il reste maintenant à espérer que le reste de la série sera du même calibre, il arrive hélas trop souvent que des séries s’écroulent complètement dès leur second épisode (il n’y a qu’à voir la version « moderne » de Knight rider pour s’en convaincre).

Lire la suite