Human Target déçoit

Human Target est une série que beaucoup ont découverte lors des promotions Semic de cet été. En effet, une mini-série du label Vertigo a été éditée sous la forme de deux Semic Books. Cette mini-série reprend un personnage créé bien plus tôt chez DC.

Ce personnage, c’est Christopher Chance. Sa spécialité : servir de « cible humaine » en prenant la place des personnes qu’il protège. Pour ce faire, il s’identifie totalement à son client, physiquement (avec masque et maquillage) et même mentalement. Ce qui n’est pas sans poser quelques soucis d’identité pour Chance, mais je n’en dirais pas plus pour ne pas dévoiler trop de chose sur ces deux albums (que je vous recommande).

Alors que la mode actuelle est de faire des films sur les comics, c’est sur petit écran que l’on retrouve Human Target. Le personnage principal est toujours Christopher Chance, et il joue toujours les cibles pour protéger ses clients. Et c’est là que la ressemblance avec le matériel d’origine s’arrête. Car dans la série, il y a de grosses différences :

  • Pas d’identification avec le client : Chance se contente de se fondre dans l’environnement du client, en montrant à chaque fois des compétences pointues pour jouer son rôle (ça fait très « Caméléon »).
  • Chance se voit affublé de deux acolytes : un associé (du moins on dirait) avec qui il se chamaille tout le temps, et un hacker (caricatural comme tous les informaticiens télévisuels). Et franchement ils font plutôt tapisserie.
  • Chance est plutôt étrange et trouve toujours un moyen de ne pas se faire payer (je peux me tromper mais il me semble bien plus matérialiste sur papier)

Donc au final, pour le moment (4 épisodes aux USA), on se retrouve avec une banale série d’aventures qui fait très eighties : le héros est invincible et sait tout faire et est accompagné de deux faire valoirs pour le mettre en valeur. On perd ici toute la richesse du concept de départ, remplacé ici par une histoire de rédemption totalement téléphonée.

Du côté du casting, Christopher Chance est campé par Mark Valley (Fringe). Il roule des mécaniques (enfin bon c’est pas David Hasselhoff non plus heureusement) mais n’est pas trop mal dans son rôle. Ses acolytes sont incarnés par Chi Mc Bride (qui a donné du fil à retordre au Dr House dans la première saison de la série du même nom) et Jackie Earle Haley (l’inoubliable Rorschach de Watchmen). Et en « guest star » nous avons eu droit pour lepremier épisode à la sublime Tricia Helfer, bien connue des amateurs de Battlestar Galactica (et avec sa vraie couleur de cheveux, qui lui va bien mieux que le platine).

L’avenir nous dira comment la série va évoluer, mais je suis assez pessimiste sur une évolution dans le bon sens. Quel gâchis…

J’ai vu Nick Fury…

Avec un noeud à mon mouchoir, j’ai pu voir l’adaptation télévisuelle de Nick Fury.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le scénariste s’est très bien documenté : on retrouve tout l’univers du SHIELD (l’héliporteur, les LMD, les murs holographiques, Hydra…) et certaines situations sont directement tirées des aventures du célèbre espion borgne (dont un passage amusant de Nick Fury vs SHIELD). Juste un léger détail : les soldats d’Hydra ont des uniformes d’Ultimatum.

Le souci, c’est justement que cette adaptation est trop fidèle. Les dialogues et le scénario collent pour des comics, mais ce copier/coller ne passe pas dans un film (ou un téléfilm en l’occurence).

Il faut dire aussi que l’on n’est pas gâtés avec le casting : David Hasselhoff en fait des tonnes, ainsi que Sandra Hess (je ne peux pas dire son rôle sans spoiler). Le reste de la distribution s’en sort honorablement, mais sans plus. Il faut dire aussi qu’ils ont du mérite avec ce scénario et ces dialogues.

Je suis déçu en tout cas,  je pensais passer un bon moment avec un bon gros nanar rigolo au second degré, c’est juste un téléfilm banal.

Witchblade : la série

Witchblade

Si vous avez la chance de recevoir la chance Sci-Fi, vous pouvez suivre l’adaptation de Witchblade en série télévisée (je crois que ça passe le lundi).

Cette adaptation met en scène le personnage de Sara Pezzini, incarnée par Yancy Butler et les éléments « classiques » de Witchblade (y compris le fameux gant). Je ne peux malheureusement pas donner mon avis personnel sur la série car je ne l’ai pas vue (et je ne reçois pas Sci-Fi). A priori elle n’a pas super bonne réputation, mais bon on ne sait jamais (après tout elle va sortir en coffret DVD). La série comporte une saison complète et une seconde saison inachevée en raison des soucis de santé de l’actrice principale.

Il y a également le générique de la série sur You Tube.

Pas de série pour Global Frequency

Global Frequency

Comme il était annoncé sur la couverture des volumes de Global Frequency, il était question qu’une série télévisée soit tirée de ces comics. Le projet est d’ailleurs allé loin, avec le tournage d’un épisode pilote dont la photo ci-dessus est tirée.

Et pourtant la série ne verra pas le jour, et le pilote ne sera pas diffusé. Le pilote est en effet très répandu sur les réseaux pirates (fuite de la part des studios), ce qui a énervé au plus haut point Warner Bros. Du coup, le projet est définitivement enterré (dixit Warren Ellis lui-même), et au vu de la popularité du pilote sur les réseaux pirates il n’est même pas envisagé de le sortir en DVD.

C’est dommage, car le découpage particulier de cette série en faisait un candidat idéal pour une adaptation télévisée.

Wolverine & the X-Men

Wolverine & the X-Men

Un nouveau dessin animé consacré aux X-Men est en train de voir le jour aux Etats-Unis. Deux adaptations de ce type existaient déjà : le dessin animé des années 90 (plutôt pas mal) et X-Men Evolution (une catastrophe).

Cette nouvelle adaptation semble pas mal du tout. Le dessin est agréable, dans la lignée du premier dessin animé. Quant au titre, on peut dire que c’est plus honnête que le titre de X-Men 3 🙂

Voici une bande annonce sur Daily Motion.

Vivement que ça arrive chez nous !

Une série française sur les super héros ? C’est pas faux !

Je viens de voir une information assez intéressante. Simon Astier, scénariste de la série Off Prime et surtout chevalier dans Kaamelott (la série de son frère Alexandre) est en train d’écrire une série parlant de super héros.

Le sujet semble assez drôle : les membres d’une équipe de super héros, regroupés au sein de l’agence Heros Corp, voient leur pouvoirs décliner sérieusement avec l’âge. Pour sauver la face vis-à-vis du public et empêcher la faillite de l’agence, les dirigeants d’Hero Corp devront trouver de nouveaux super héros afin d’assurer la relève. L’un d’entre eux est engagé suite à un malentendu, et n’ayant aucun super pouvoir il va devoir ruser pour que cela ne se voit pas.

Cette série sera tournée dès le mois de juillet, aucune date de diffusion n’étant avancée. Connaissant l’auteur, on peut s’attendre à une bonne dose d’humour absurde et de dialogues à plusieurs sens.

Dès que j’en saurai plus, je ne manquerai pas d’en reparler ici 🙂

Nouveau coffret de DVD Marvel

Avant le succès des adaptations de Spiderman et cie, il y a eu des adptations pas franchement réussies de Marvel, sorties directement en vidéo et tombées dans l’oubli pour la plupart.

Ceci va être corrigé avec le nouveau coffret « Marvel : les trésors cachés ». Ce coffret va en effet réunir ces adaptations dans un format prestigieux et leur donner une nouvelle chance.

Ce coffret regroupera donc :

– Le Captain America de 1989

– Le Nick Fury avec David Hasslefhoff

– La version des 4 Fantastiques tournée par Roger Corman

Si le coffret se vend bien, Marvel envisage de continuer à exhumer des adaptations n’ayant pas connu de succès.

Les adaptation de Captain America

Bien avant les succès d’adaptations telles que Spiderman ou X-Men, des tentatives avaient eu lieu pour transposer l’univers de nos héros de papier sur petit ou grand écran, sans grand succès pour la plupart (Batman et Superman sont les exceptions qui confirment la règle).

En farfouillant un peu, j’ai trouvé quelques adaptations de Captain America.

La première est un dessin animé datant du milieu des années 60. Il s’agissait d’une série nommée Marvel Superheroes, et où chaque jour de la semaine un héros vivait des aventures adaptées des comics. J’ai trouvé les épisodes sur Daily Motion, et je vous recommande particulièrement Le retour du Capitaine America (c’est le titre Français), summum du kitch. Doublage ridicule, animation quasi inexistante, générique anthologique (plus nul c’est impossible), tout y est pour passer un grand moment de rigolade. La seule chose en faveur de ce dessin animé est l’absolue fidélité aux comics d’origine, vu qu’en fait ce sont les planches qui sont reprises avec des petites animations sommaires.

Les années 70 ont aussi eu droit à leur adaptation : deux téléfilms mettant en scène un jeune homme, fils du Captain America original, qui se voit doté de super pouvoirs grâce à un sérum qui lui sauve la vie. Il prend alors l’identité de Captain America, avec un costume qui ressemble plus ou moins à celui de la version comics. J’ai juste vu le générique sur Daily Motion, mais à priori ça ne vole pas bien haut.

A la fin des années 80, un film est sorti sur les aventures du Vengeur Etoilé. Là encore, c’est grotesque, on croirait presque une parodie mais le pire c’est que ce n’en est pas une. J’ai trouvé cette longue séquence sur Daily Motion, où on peut contempler l’étendue du désastre. Ce qui est dommage, c’est que l’acteur avait bien la tête de l’emploi pour faire Captain America. De toutes façons, ce film est sorti directement en vidéo…

Bref, rien de bien terrible pour le moment. Une adaptation à la hauteur du personnage verra t-elle le jour ? En tout cas il est clair qu’il faudra changer le costume, on a bien vu avec le film précédent que ça ne passe pas du tout à l’écran (je pense que celui d’US Agent passerait mieux).