Cosmic Patrouille 1

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Il y a un truc que j’ai toujours adoré dans les numéros spéciaux de Lug (Strange 200, Spidey 100…), ce sont les petites parodies délirantes de l’univers Marvel.

Cosmic Patrouille n’est pas une parodie venant de chez Marvel ou DC, mais c’est exactement le même principe : des parodies de héros dans des situations relativement débiles. Pour des raisons de droits, les noms des héros sont modifiés, mais les noms choisis sont à la fois très évoquateurs et très drôles.

J’ai découvert cette série complètement par hasard, et franchement je ne le regrette pas. Ce n’est pas aussi absurde que d’autres parodies comme Nextwave (le ton se rapproche davantage du Petit Spirou ou de Gnomes de Troy) mais c’est vraiment très drôle.

Lire la suite

Petit point sur mes derniers achats

Etant pas mal occupé ces temps-ci, je ne peux pas encore vous livrer de fiches de lectures détaillées sur mes derniers achats. Mais je peux quand même vous en dire quelques mots.

  • Punisher Maxi Livres 1. J’avais acheté l’Incontournable Marvel consacré au Punisher le mois dernier et l’histoire m’avait bien plu (bourrin et déjanté). Comme cet Incontournable correspond au second Maxi Livres, et que j’ai eu l’occasion de trouver le premier la semaine dernière, je me le suis pris pour avoir le début de l’histoire. C’est tout aussi déjanté (Ennis et Dillon en forme), et en plus cela explique la transition avec l’ère « angélique » du Punisher.
  • La Guerre Krees/Skrulls. Voilà une histoire que je voulais lire depuis bien longtemps. Pas seulement à cause de Secret Invasion, mais parce que pas mal de choses comme Galactic Storm ou Avengers Forever tirent leurs racines de ce récit. J’ai été emballé par ce très bon album, malgré quelques endroits qui ont visuellement un peu vieilli (notamment les dessins de Sal Buscema).
  • The Twelve. J’ai dit haut et fort que je ne voulais pas de cet album mais je me suis laissé convaincre et je ne regrette pas mon achat. Certes, il y a beaucoup de recyclages d’anciens travaux de JMS (notamment Rising Stars) mais c’est bien fichu et très bien dessiné. Il ne reste plus qu’à espérer qu’on aura la fin 😉
  • Watchmen. Forcément, je garde le meilleur pour la fin. Depuis longtemps je voulais lire cette histoire, mais je n’étais pas prêt à mettre une somme importante pour le faire. J’ai sauté sur l’occasion avec le Big Book à 15 euros et j’en suis très content. Non seulement l’histoire m’a beaucoup plu (sa réputation est plus que méritée) mais cette édition n’a rien d’un pavé bon marché car elle est bien faite et agréable à lire. Si vous devez n’acheter qu’un livre, achetez Watchmen 😉

Avengers Forever

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Avengers Forever est une mini-série écrite par Kurt Busiek. C’est à la fois une énorme rustine pour la continuité qui avait été sérieusement mise à mal dans les années 90 (notamment à cause de The Crossing) et une conclusion aux évènements relatés lors du run de John Byrne sur les Vengeurs de la Côte Ouest, de la guerre Kree/Skrulls et de l’Opération Galactic Storm. C’est également une histoire intéressante, avec de nombreuses implications sur l’univers Marvel.

J’avais acheté ce TPB plutôt que de me lancer dans la collection des Thor de Marvel France, et je n’ai pas regretté mon achat. L’histoire est cohérente – ce qui est loin d’être évident car les prédécesseurs de Busiek avaient sérieusement maltraité la continuité – et fort plaisante à lire, même si elle est un peu hermétique pour les néophytes. Quant au dessin, il est très bon.

Lire la suite

The Boys 2

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Ils sont de retour ! Billy Butcher, Petit Hughie, La Fille, La Crême et Le Français, nos pourfendeurs cinglés de super slips tout aussi cinglés reviennent dans un second volume. Moins épais que le tome 1 (ce qui se justifie par le découpage du matériel original), ce second tome est tout aussi barge que le premier. Le ton est cependant un peu moins hystérique, Ennis prenant le temps de mettre en place une petite enquête. Le dessin de Darick Robertson est toujours aussi bon, et franchement les amateurs de cette série un peu particulière seront ravis même si ce tome est quand même un peu en dessous du premier.
Lire la suite