La mort de Captain Marvel

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Cet album, qui ne date pas d’hier, fait partie des meilleures histoires de Marvel. Touchant, émouvant, remarquablement bien écrit, ce récit de Jim Starlin nous a montré que les héros ne tombent pas tous face à un énième super-vilain, et qu’il doivent eux-aussi livrer des combats qu’ils ne peuvent remporter. Etant d’humeur joyeuse ces temps-ci, j’ai eu envie de vous livrer une fiche de lecture sur cet album exceptionnel pour lequel le titre de chef-d’oeuvre n’est pas usurpé.

Lire la suite

The Boys 1 : la règle du jeu

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

The Boys

Quand on voit un album signé Garth Ennis (est-il utile de préciser que c’est l’auteur de Preacher ?), on peut s’attendre à un album à déconseiller aux lecteurs non-avertis. Et c’est effectivement le cas de cet album, qui est drôle, bête et méchant. Pour peu que l’on adhère à l’humour spécial d’Ennis (qui n’aime pas les super héros et le montre tout au long de ce livre) et que l’on ne se choque pas facilement (c’est pas encore aussi trash que Preacher mais c’est pas mal quand même), il y a un bon moment de lecture en perspective avec les premières aventures de cette équipe pas comme les autres. Le dessin de Darick Roberston est également très bon, et la lecture de cet album se ponctue par une exclamation de la part du lecteur : Encore ! 🙂

Lire la suite

Wolverine, l’arme X

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Wolverine Arme X

Bien avant que le passé de Wolverine ne soit exploré de façon détaillée, les origines du mutant griffu et poilu étaient teintées de mystère. Comment avait-il reçu son adamantium ? Qui était-il ? Une mini-série publiée au début des années 90 a entrepris de lever une partie du mystère entourant Wolverine (et savamment entretenu par Marvel).

Cette mini-série, oeuvre de Barry Windsor Smith, détaille l’expérience X pendant laquelle Logan devient Wolverine. Elle est bien écrite et son style graphique particulier colle parfaitement à l’ambiance du récit.

Lire la suite

Batman : Justice digitale

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Justice digitale

L’espace d’un moment, je vous propose de retourner en 1990. A l’époque, Le véritable boom de l’informatique personnelle n’a pas encore eu lieu et l’informatique n’est encore qu’un loisir pour ados curieux et le gagne-pain de quelques barbus (même si l’informatisation de notre société commençait à se faire sentir).

C’est dans ce contexte qu’un OVNI s’est posé au pays des comics. Cet OVNI, c’est Justice digitale, une aventure de Batman entièrement réalisée sur ordinateur par Pepe Moreno. Avec l’avènement de l’image de synthèse et les courbes des starlettes retouchées à grands coups de Photoshop, cela peut faire sourire maintenant mais à l’époque le simple fait que l’outil informatique ait pu sortir de son carcan pour venir investir le domaine de la bande dessinée était une véritable petite révolution.

J’ai la chance de posséder cet album dans ma bibliothèque (acheté en pleine Bat-mania suite au carton du film de Tim Burton), et je l’ai ressorti hier pour le relire (ça doit bien faire dix ans que je ne l’avais pas ouvert). Il en ressort que cet album a vieilli, c’est indéniable, mais cela reste une lecture fort agréable.

Lire la suite

Wanted

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Wanted

Intrigué par ce volume Delcourt qui trône en bonne place chez tout bon vendeur de BD (vu qu’une adaptation au cinéma vient de sortir), je me suis un peu renseigné sur son contenu (et je l’ai même brièvement feuilleté). Intéressé par son histoire et motivé par les avis enthousiastes de lecteurs sur le forum de Marvel France, je me suis décidé à le prendre. Il faut dire aussi que c’est une histoire de Mark Millar, et comme j’aime beaucoup son travail, c’était tentant.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cet album décoiffe. L’histoire n’est que le prétexte à un véritable défouloir de l’auteur et un moyen de caser un nombre très élevé de grossièretés. C’est indiscutablement une lecture pour adultes, même si ça n’est pas aussi gore que Preacher.

J’ai bien aimé cet album, qui se lit très bien et dont l’histoire est très bien servie par un bon dessin.A ce qu’on m’a dit, l’histoire est très différente du film (en mieux !), donc si vous recherchez une version papier du film vous pouvez passer votre chemin 🙂

Une bonne lecture donc, mais je vous conseillerais quand même d’y jeter un oeil avant l’achat pour être sûr que ce style un peu à part vous plaira.

Lire la suite

Hood (collection Max)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Hood

Grosse surprise des ventes du mois de juillet (la plupart des comic shops ont vendu leur stock en quelques jours), Hood nous en dit un peu plus sur cet énigmatique personnage qui a déjà pointé le bout de son nez dans les pages de la mini-série Beyond et de New Avengers.

Brian K Vaughan (Les Fugitifs, Y le dernier homme, Ex Machina) et Kyle Hotz nous offrent une mini-série fort bien faite et agréable à lire. Ca ne va pas aussi loin que Wanted, mais c’est franchement une bonne lecture. Le personnage est attachant malgré tous ses défauts, et l’histoire est intéressante et amusante. Par contre il est dommage que des pistes lancées ne soient pas exploitées. Hood devait être une série, et donc forcément sa réduction en mini-série fait que des choses ne sont pas toutes utilisées et c’est dommage.

Lire la suite

100% Marvel Dr Strange 2 : Le serment

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du livre, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Le serment

Après avoir hésité pas mal de temps, j’ai fini par prendre cet album jeudi dernier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne regrette pas mon achat, tant au niveau du scénario que du dessin délicieusement rétro.

Lire la suite

Best of Marvel : Iron Man

Best of Marvel : Iron Man

Lorsqu’un film sort sur un super héros, Marvel France a l’habitude de proposer des publications sur ce personnage (l’effet cinéma booste les ventes). Pour la sortie du film, on a donc droit à une intégrale et surtout un Best of Marvel que je recommande particulièrement.

Les épisodes présents dans ce Best of datent de la fin des années 1970. A l’époque, David Michelinie, John Romita Jr et Bob Layton entrainent le Vengeur Doré dans ses meilleures aventures. Très bien écrits et disposant d’un excellent dessin (un peu typé comics 70s/début 80 mais ça a beaucoup de charme et de dynamisme), ces épisodes relatent l’apparition de Justin Hammer et le combat de Tony Stark contre l’alcoolisme. C’est également l’occasion de voir des bonnes bagarres contre plein de vilains ou de revisiter les origines d’Iron Man (les vraies).

J’ai pas mal pesté contre les rééditions de Marvel France, mais là force est de reconnaître qu’il n’y a rien à redire sur celle-là, à part peut être le style Casimir de la couverture.  Si vous aimez Iron Man, et que vous n’avez pas déjà les épisodes (Strange 120-130 environ), je ne peux que vous recommander cet achat dont le prix est en plus très raisonnable.

J’espère que la suite de ces aventures d’Iron Man sera également publiée. Il y a vraiment des merveilles à publier, qui j’en suis sûr ne peuvent que ravir les amateurs du Vengeur Doré (rien que la ballade d’Iron Man et Fatalis à Camelot vaut son pesant d’or).

Avis rapide sur mes deux derniers achats

Vendredi dernier je me suis fait un petit plaisir et me suis offert deux albums : Silver Surfer Requiem et Authority Revolution 1. Et je ne suis pas déçu 😉

Silver Surfer : Requiem

Silver Surfer Requiem est un album magnifique. Au niveau du dessin, qui est splendide (c’est le dessinateur du Graphic Novel Loki) et rappelle un peu le style d’Alex Ross sur Marvels mais avec des teintes plus claires. Et au niveau du scénario, excellent. JMS, après avoir déçu ces derniers temps avec des FF pas top ou des histoires tordues chez Spiderman (Gwen notamment) revient en grande forme et livre une histoire bouleversante. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas dévoiler l’histoire, mais disons que quand j’ai refermé l’album j’avais une poussière dans l’oeil. Si vous aimez ce personnage, vous aimerez cet album.

Authority Revolution

On change maintenant de sujet avec Authority. L’arrivée de Brubacker (Captain America, X-Men Genèse Mortelle) sur le titre  est bel et bien un signe de qualité. C’est bien écrit, bourrin, brut de décoffrage, bref du bon Authority mais un peu moins déjanté que sous le règle d’Ellis. Le dessin est un peu spécial mais ça colle bien au style de cette série. Là aussi, les fans d’Authority (coucou St??phane) seront aux anges. Le seul défaut de cet album, c’est que sa suite ne sortira qu’au mois de septembre…

Les Fugitifs Vol. 3

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Les Fugitifs 3

La première série des Fugitifs se termine avec ce troisième volume. On apprend beaucoup de choses dans cet album, sur le Cercle et surtout sur la fameuse taupe. La série se termine en beauté, avec un scénario et un dessin qui restent excellents.

Lire la suite