Bilan de septembre 2012 (6)

Bilans de lecture

Ayant eu les revues Urban Comics avec un jour d’avance, je peux finalement vous en parler avant la semaine prochaine…

Je vous propose donc de nous intéresser à Batman Saga 5, DC Saga 5 et Green Lantern Saga 5.

Batman Saga 5Batman Saga 5 : La Bat-Family est en grande forme

Scott Snyder nous propose un nouvel épisode de Batman pour commencer la revue, et le moins qu’on puisse dire c’est que le niveau de cette histoire ne baisse pas de numéro en numéro. Il y a encore une fois de très bonnes idées (j’ai beaucoup aimé le passage sur la symbolique du Bat Signal) et le temps passe trop vite à la lecture de ces pages. La partie graphique, assurée par Greg Capullo, est toujours aussi soignée et l’ambiance inquiétante du récit parfaitement restituée.

On passe ensuite à Detective Comics, dont nous avons également un récit supplémentaire (back-up). L’histoire de Tony Daniel continue son petit bonhomme de chemin, et s’avère beaucoup plus lisible depuis que les dérives gore des premiers épisodes ont été mises de côté. Le back-up est également intéressant, et j’apprécie qu’il n’ait pas été zappé. Du côté du dessin, signé Tony Daniel et Szymon Kudraski, c’est très soigné et le récit est très bien servi.

Du côté de Batman & Robin, c’est un nouvel épisode particulièrement réussi qui nous attend. Peter Tomasi dépeint parfaitement les rapports difficiles entre Bruce et Damian, et entraine le père et le fils dans une histoire ambitieuse et soignée. J’ai bien aimé le parallèle avec les rapports père/fils dans la famille Ducard, bien trouvé et bien traité. Du côté du dessin, signé Patrick Gleason, c’est très réussi une fois de plus.

C’est ensuite à Batgirl de fermer la revue, avec une nouvelle aventure signée Gail Simone. La jeune héroïne affronte un adversaire déconcertant, tout en gérant le retour de sa mère. L’épisode est très intéressant, avec une héroïne dont on ne se lasse pas de suivre les aventures. On continue d’ailleurs à saisir quelques indices sur l’explication de sa guérison, et si c’est bien ce que je pense ce n’est pas hyper original… ;) Du côté du dessin, Ardian Syaf est inspiré et livre des planches fort réussies.

Un excellent numéro, qui se dévore avec un sentiment de trop peu tellement il est réussi.

Batman Saga 5 – Urban Comics – 96 pages – 5,60€


DC Saga 5DC Saga 5 : Un très bon numéro même si Justice League peine un peu

La Justice League ouvre le bal, et je dois avouer que ça fait un peu soufflé qui se dégonfle après la magistrale apparition de Darkseid dans le numéro précédent. Geoff Johns rate un peu le coche avec les interactions entre personnages, je trouve qu’il en fait trop sur le côté « ils ne s’aiment pas mais doivent travailler ensemble » (et son Hal Jordan jeune est insupportable). L’épisode se lit plutôt bien, mais sans plus et s’avère être le point faible de ce numéro de DC Saga. Du côté du dessin, Jim Lee signe de jolies planches, ce qui rattrape un peu la casse.

Fort heureusement il y a le Superman de George Perez pour retrouver le sourire… ;) Dans ce nouvel épisode, l’auteur joue avec les nerfs du lecteur en le menant en bateau, et jusqu’à la dernière image de l’épisode on ne voit pas du tout où il veut nous mener (j’avoue que j’ai d’abord craint un repompage de l’Irrécupérable de Mark Waid). Les dessins de Nicola Scott sont de leur côté très réussi, et restituent parfaitement le côté spectaculaire des aventures de Superman.

Du côté de Flash, Francis Manapul et Brian Buccellato concluent avec brio l’aventure en cours du bolide écarlate. Cette histoire aura été fort intéressante de bout, et sa conclusion est tout à fait à la hauteur du reste de l’arc. La fin de l’épisode est également fort intriguant, et donne très envie de lire la suite. Du côté du dessin, les planches sont très réussies, ce qui ne gâche rien.

Pour finir, nous retrouvons Supergirl, dans un nouvel épisode signé Mike Johnson et Mike Green. La jeune cousine de Superman tente d’en apprendre davantage sur ce qui lui est arrivé et les réponses à ses questions risquent fort de ne pas lui plaire…Cet épisode est tout aussi réussi que les précédents, avec une héroïne attachante et des situations bien pensées. Du côté du dessin, il n’y a rien à redire, les planches de Mahmud Asrar sont très réussies.

Un très bon numéro, même si Justice League fait baisser le niveau…

DC Saga 5 – Urban Comics – 96 pages – 5,60€


Green Lantern Saga 5Green Lantern Saga 5 : Du très bon cosmique

La revue commence avec un nouvel épisode de Green Lantern, où Geoff Johns continue de nous montrer un Sinestro surprenant. J’apprécie vraiment cette relecture du personnage, beaucoup plus complexe qu’un simple vilain « qui est vilain parce qu’il est méchant et c’est tout ». L’histoire est vraiment intéressante (beaucoup plus que Justice League pourtant du même auteur) et c’est à regret que l’on voit arriver la dernière page de l’épisode. Du côté du dessin, les planches de Doug Mahnke sont très réussies et rendent justice à l’ambiance cosmique du récit.

On passe ensuite à Green Lantern Corps par Peter J Tomasi, et là aussi le niveau est élevé. L’arc en cours a véritablement subi un électrochoc et le récit, déjà intéressant, est passionnant depuis le mois dernier. La menace que doit combattre le Corps est très bien pensée, ainsi que les moyens employés par Guy Gardner pour l’affronter. Il n’y a vraiment rien à redire, si ce n’est vivement la suite ! Du côté du dessin, on est également gâtés avec de bien belles planches signées Fernando Pasarin.

Du côté des Nouveaux Gardiens, je me demandais ce que Tony Bedard nous réservait après le cliffhanger du mois dernier, et je n’ai pas été déçu à la lecture de ce nouvel épisode. Le niveau est certes en dessous des deux premiers titres de la revue, mais l’histoire n’en est pas moins très intéressante avec des interactions bien vues entre les personnages de divers horizons (j’aime beaucoup la mascotte de Larfleeze ;)). Graphiquement, c’est très correct avec des dessins plutôt réussis de Tyler Kirkham.

Pour terminer, nous retrouvons Red Lantern par Peter Milligan. La série a certes eu du mal à démarrer mais là elle a atteint son rythme de croisière et ce nouvel épisode est tout à fait réussi. L’évolution des différents personnages est soignée et on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de cet épisode. Du côté du graphisme, les planches d’Ed Benes sont très réussies et restituent parfaitement l’atmosphère de rage de l’histoire

Un excellent numéro, indispensable aux amateurs de cosmique made in DC.

Green Lantern Saga 5 – Urban Comics – 96 pages – 5,60€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Le mois de septembre s’achève donc avec cet ultime bilan. Je vous donne donc rendez-vous prochainement pour les premiers bilans du mois d’octobre.

Autres articles sur ce sujet :