Bilan de septembre 2012 (4)

Sorties

Sitôt sorties, sitôt chroniquées !

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Green Lantern Saga HS 1, Marvel Top 7, Star Wars 39 et X-Men Classic 3.

Green Lantern Saga HS 1Green Lantern Saga HS 1 : Un numéro à la hauteur de l’attente des lecteurs

Dans ce hors-série, Urban Comics nous propose les épisodes se situant à la suite de l’ultime numéro de DC Universe et donc avant ceux de Green Lantern Showcase 1. Nous retrouvons donc l’histoire de Geoff Johns mettant en scène les entités de chaque corps, et les difficultés rencontrées par Hal Jordan et ses alliés pour mettre un peu d’ordre dans tout ceci. Je dois avouer que le démarrage a été un peu rude, mais j’ai rapidement retrouvé mes marques et pu apprécier le récit. L’auteur nous livre ici des épisodes passionnants, exploitant parfaitement son pitch avec des retournements de situation inattendus. En tant qu’amateur de cosmique, j’ai été ravi de pouvoir lire ces épisodes et le fait qu’ils arrivent après War of the Green Lantern ne me choque pas plus que ça, ayant connu maintes fois ce genre de décalage du temps de Lug… ;) En lisant ces épisodes, on trouve les prémices des récits qui ont suivi, y compris les bases utilisées ensuite par Peter Milligan pour son Atrocitus.

Du côté du dessin, on retrouve un Doug Mahnke en grande forme qui livre là de bien belles planches qui rendent justice à l’ambiance cosmique de ces pages.

Un très bon numéro, qui comble haut la main les attentes des lecteurs qui attendaient la fin de l’histoire entamée chez Panini.

Green Lantern HS 1 – Urban Comics – 144 pages – 5,60€


Marvel Top 7Marvel Top 7 : Un numéro qui aurait dû s’appeler Marvel Pas Top

Dans ce septième numéro de Marvel Top, nous retrouvons une aventure solo d’Oeil de Faucon, où il mène son enquête en marge de ses activités de Vengeur. Jen Van Meter nous propose ici une histoire qui se voulait complexe mais s’avère finalement assez ennuyeuse, brodant sur le thème de « Je vous mens pour vous protéger ». Ce n’est pas non plus abominable (j’ai lu pire) mais c’est très bateau comme intrigue et au final je me suis ennuyé et certains rebondissements tombent complètement à plat. Il faut dire aussi que la traduction est plutôt mauvaise, avec des tournures de phrase qui ne veulent rien dire.

Du côté du graphisme, ce n’est pas la fête non plus. Les planches de Roger Robinson sont correctes, mais sans plus.

Un numéro totalement dispensable, gardez vos sous pour X-Men Classic ! ;)

Marvel Top 7 – Panini Comics – 104 pages – 5,50€ 


Star Wars 39Star Wars 39 : Un très bon numéro

Pour commencer, nous retrouvons Boba Fett, dans un récit complet signé Andy Mangels. Le redoutable chasseur de primes voit son identité usurpée, et forcément cela ne lui plait pas…Cette histoire est bien ficelée, avec un Boba Fett implacable et terrifiant. Toute l’aura du personnage que l’on a connu dans les deux derniers films de la trilogie originale est ici parfaitement restituée. Graphiquement, c’est également une réussite avec de beaux dessins de John Nadeau.

On passe ensuite à un épisode mettant en scène Han Solo, écrit par Archie Goodwin. Le gentil vaurien essaie de trouver sa place, mal à l’aise avec son statut de héros de guerre, et va donc vivre une aventure haletante en compagnie de deux jeunes comparses. Ce récit a le charme des anciens épisodes de Star Wars que je lisais dans Titans, et j’ai adoré suivre les péripéties de Han Solo au fil des pages. Du côté du dessin, c’est Al Williamson qui officie et les planches sont très réussies.

Pour finir, nous avons droit à un court récit de Dan Jolley. L’auteur fait tourner le lecteur en bourrique dans cette histoire pleine de faux semblants, dont le rythme bien dosé fait que l’on ne s’ennuie pas un instant à sa lecture. J’ai également bien aimé les dessins de Sean Phillips, qui servent parfaitement le récit et sont particulièrement jolis.

Un très bon numéro, avec comme à l’accoutumée de l’éditorial très intéressant pour accompagner les BD.

Star Wars 39 – Delcourt – 96 pages – 5,95€


X-Men Classic 3X-Men Classic 3 : Un numéro à ne pas manquer

Il y a bien longtemps, j’ai assez mal vécu la transition des Nouveaux Mutants de Bob McLeod et Sal Buscema vers Bill Scienkenwicz, et il m’aura fallu les épisodes illustrés par Arthur Adams pour m’intéresser de nouveau au sort des jeunes mutants. Mais comme dirait une publicité, ça c’était avant. ;) Ce numéro, qui contient donc les débuts de la prestation de l’artiste dans la série de Chris Claremont, est absolument époustouflant. On retrouve ici un Claremont particulièrement inspiré, les épisodes avec l’Ours oscillant habilement entre l’horreur (suggérée), la magie et le super héros tandis que l’apparition de Warlock est plus classique dans le genre super héros. Les dialogues sont parfaitement écrits (et en plus traduits par Jérémy Manesse, c’est Noël avant l’heure !), et les épisodes s’enchainent sans que l’on s’ennuie. Si en plus comme moi vous avez découvert cet arc dans Titans, sachez qu’il y a beaucoup de contenu inédit chez Lug (publié en cartonné sinon) et du coup l’histoire est beaucoup plus cohérente.

Du côté du dessin, c’est donc Bill Scienkenwicz qui tient les pinceaux et son travail n’a pas pris une ride. L’artiste développe ici un style particulier mais efficace (avec le recul  en ce qui me concerne ;)), et des découpages très travaillés.

Un excellent numéro, dont j’espère avoir la suite.

X-Men Classic 3 – Panini Comics – 128 pages – 5,90€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la chronique des quatre dernières revues Panini du mois de septembre.

Autres articles sur ce sujet :