Bilan de mars 2013 (4)

Critiques kiosque

Gardons la cadence ! Voici un nouveau bilan de revues du mois de mars 2013.

Au programme : Ultimate Universe 6, Wolverine 9, X-Men 9, X-Men Classic 5 et X-Men Universe 9.

Ultimate Universe 6 – Panini Comics – 112 pages – 5,70€

Ultimate Universe 6Ultimate Spiderman (Bendis/Marquez) : Deux épisodes réussis

Episode après épisode, le nouveau titulaire du titre de Spiderman prend de l’assurance et se fait sa propre place dans l’univers Ultimate. Il est en effet difficile de passer derrière Peter Parker mais Miles Morales s’en tire très bien dans le rôle de Spiderman. Ces deux épisodes réunissent tous les ingrédients qui faisaient le succès de son prédécesseur et se lisent avec plaisir, donnant de ce fait une impression de trop peu.

Du côté du dessin, nous sommes également gâtés avec des planches fort réussies.

Ultimates (Hickman/Humphries/Ross/Garney/Guice) : Il fallait oser !

Après nous avoir servi des épisodes assez compliqués mêlant plusieurs intrigues, les auteurs nous proposent maintenant deux épisodes plus simples mais partant dans une direction pour le moins insolite. Sans en divulguer trop, je dirais que le parti pris est culotté mais tout de même bien étrange. Du coup ça se lit, mais sans plus.

Du côté du dessin, c’est par contre plutôt bon.

Ultimate X-Men (Spencer/Medina) : Ca part dans tous les sens

Après avoir vu Colossus pulvériser la tête d’un prisonnier, on pouvait penser que la série avait touché le fond, et pourtant…La série continue de se disperser et on ne sait pas trop où l’auteur veut en venir (le sait-il lui-même ?). La série est vraiment le point faible de la revue, et pourtant les Ultimates de Hickman ne sont pas non plus au top niveau…

Du côté du dessin, c’est plutôt réussi par contre.


Wolverine 9 – Panini Comics – 64 pages – 4,30€

Wolverine 9Wolverine & les X-Men (Aaron/Molina) : Un bon épisode

Cela fait quelques épisodes que le niveau de la série est descendu, à cause du parasitage d’Avengers vs X-Men. Dans celui-ci, on se réoriente vers la force de la série, à savoir son casting parfaitement choisi et du coup l’épisode est nettement meilleur. On retrouve ici et là des petites touches d’humour et des dialogues parfaitement écrits, et au final ce tie-in passe comme une lettre à la poste.

Du côté du graphisme, on ne retrouve pas l’ambiance un peu cartoony des débuts mais les planches sont tout de même très soignées.

Wolverine (Aaron/Bunn/Collectif) : Une transition réussie

C’est dans ce numéro que s’effectue la transition entre Jason Aaron et Cullen Bunn, avec un épisode d’adieu qui s’avère très sympa. L’auteur dit donc au revoir au mutant griffu après lui avoir offert de très belles aventures, et il le fait dans un épisode bien fichu et agréable à lire.

Le second épisode est plutôt intéressant, faisant référence à un des premiers arcs du run d’Aaron. Par contre ce n’était pas mon arc préféré du fait de son thème, et du coup vu que ça part dans la tripaille je ne suis pas bien sûr de continuer à accrocher ! (là c’est encore supportable)

Du côté du graphisme, le premier épisode est un véritable feu d’artifice graphique, faisant du coup de cet adieu de Jason Aaron une véritable fête. Dans le second, il n’y a qu’un seul artiste en lice, et le résultat est très correct.


X-Men 9 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

X-Men 9X-Men (Gillen/Acuna) : Un bon épisode

Le combat entre les Phenix et Sinistre sur fond d’Avengers vs X-Men se poursuit dans cet épisode, et la qualité est au rendez-vous. Cet affrontement est vraiment intéressant, avec des passages bien spectaculaires et une utilisation judicieuse des personnages. J’ai aussi aimé le final de l’épisode, qui est un gros clin d’oeil à un combat mémorable entre Cyclope et Sinistre.

Du côté du dessin, c’est très réussi avec de bien jolies planches.

X-Men Legacy (Gage/Sandoval) : Un peu longuet

Dans ces deux épisodes, Malicia se retrouve dans une situation qui fait fortement penser à John Carter. L’idée est bonne à défaut d’être originale, mais malheureusement les deux épisodes trainent en longueur et donnent l’impression que l’auteur joue un peu la montre. C’est dommage, car j’aime bien X-Men Legacy mais je trouve que l’histoire aurait gagné à être plus courte.

Du côté du graphisme, nous avons droit à de jolies planches qui servent bien le récit.

Nouveaux mutants (Abnett/Lanning/Ruiz) : Les siamois se déchainent

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’arrivée d’Abnett et Lanning aux commandes des Nouveaux Mutants est la meilleure chose qui pouvait arriver aux jeunes mutants. Une nouvelle fois le duo est en super forme et nous livre un excellent épisode captivant. Je me demande jusqu’où les auteurs vont aller (même si j’ai une petite idée), mais en attendant je me régale.

Du côté du graphisme, c’est très soigné et l’épisode de ce mois à un petit côté Scienkenwicz qui n’est pas désagréable du tout.

Astonishing X-Men (Gage/Bobillo) : Un excellent épisode

Cela fait quelques temps que le titre « Astonishing X-Men » est synonyme d’épisodes au mieux passables, au pire inintéressants (voir les épisodes dans X-Men Universe…). Fort heureusement, ce n’est pas le cas cette fois-ci. Nous avons en effet droit à un épisode survolté, avec des dialogues impeccables et une utilisation parfaite des personnages. L’épisode est passionnant, et pour le coup c’est dommage qu’il n’y en ait qu’un !

Du côté du dessin, il n’y a rien à jeter avec des dessins très réussis.


X-Men Classic 5 – Panini Comics – 128 pages – 5,90€

X-Men Classic 5X-Men (Claremont/Byrne) : Délicieusement classique

Les épisodes du duo mythique ayant amené les X-Men vers les sommets que l’on connait sont consacrés aux rencontres entre les mutants et Alpha Flight. Ces épisodes sont très réussis, John Byrne ayant façonné sur mesure une équipe très adaptée pour affronter les X-Men (ce qui explique que par la suite ils ont eu du mal à exister par eux-mêmes vu qu’ils n’avaient été créés que pour ça). Il n’y a rien à jeter dans ces épisodes, qui sont passionnants de bout en bout.

Le graphisme de ces épisodes est très réussi, avec des planches très soignées.

X-Men/Alpha Flight (Raab/Cassaday) : De bons épisodes

Quasiment vingt ans séparent ces épisodes de ceux dont je viens de parler, mais du point de vue de la chronologie ils sont très proches (ils se situent juste avant la mort de Guardian). Cette nouvelle rencontre entre les deux équipes est intéressante, même s’il y a déjà eu beaucoup mieux (notamment la rencontre sur fond de ruse de Loki). Bien que le niveau soit également en dessous des épisodes de Claremont et Byrne, cette histoire est plaisante à lire et se positionne bien dans la mythologie des deux équipes.

Du côté du dessin c’est très correct, même si nous sommes très loin des sublimes planches de Planetary.


X-Men Universe 9 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

X-Men Universe 9X-Men (Wood/Boschi/Lopez) : Deux épisodes qui se lisent bien

Un nouvel arc commence ce mois-ci, tout en continuant d’exploiter ce qui avait été écrit précédemment. Les idées présentes dans ces épisodes sont bien exploitées, ainsi que l’atmosphère tendue qui règne au sein des X-Men et au final les épisodes se lisent bien.

Du côté du dessin, nous sommes gâtés avec des planches soignées.

Astonishing X-Men (Liu/Perkins) : Bof…

Contrairement à l’épisode dans la revue X-Men, la série continue de stagner vers le bas et nous avons une nouvelle fois droit à un épisode poussif qui se paie en plus le luxe de jouer avec le passé de Shan. Personnellement je me suis encore bien ennuyé.

Les dessins sont par contre plutôt réussis, mais cela ne suffit pas à rattraper la casse.

X-Force (Remender/Tedesco/Williams) : Deux épisodes intéressants

Une nouvelle fois nous avons droit à deux épisodes très soignés, avec des personnages très bien caractérisés et une histoire qui tient très bien la route. X-Force conserve haut la main son titre de locomotive de la revue, et j’ai vraiment hâte de lire les épisodes qui vont suivre.

Par contre du côté du graphisme le constat est moins heureux, avec des planches correctes mais sans plus.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous très bientôt pour la chronique des dernières revues du mois de mars, une fois que j’aurais fini de les lire… 🙂

Taggé , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Une réponse à Bilan de mars 2013 (4)

  1. Lord_Leonardo dit :

    t’inquiète pour le retard, tu n’es pas le seul ^^ (moi j’en suis encore aux revues de février à part les urban comics mais bon vu que j’ai lu mes omnibus de Nowel ça m’a fait prendre du retard entre ça et les obligations « réelles » ^^)

    Bref revenons à nos moutons, concernant ultimate universe, d’accord avec toi sur le manque d’intérêt d’ultimate xmen, honnêtement c’est la série la plus faiblarde du lot mais c’est cool de l’avoir tout de même (surtout que je ne l’achèterai pas à part).
    Par contre, les ultimates j’adore :p (même si j’ai l’impression que la fin va faire pschit)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.