Bilan de mars 2012 (2)

Bilans de lecture

Après un premier bilan, voici quatre autre revues du mois de mars 2012.

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Fear itself 5, Wolverine 9, X-Men 13 et X-Men Universe 13.


Fear itselfFear itself 5 : L’event remonte un peu la pente

Avec un épisode plutôt mou le mois dernier, je redoutais un peu l’épisode de Fear itself ce mois-ci, et finalement la situation s’arrange. Certes l’histoire de Matt Fraction n’entrera pas au panthéon des grandes sagas des comics, mais l’épisode de ce mois-ci est plutôt bien fichu et offre des moments spectaculaires. Cet épisode doit beaucoup au magnifique graphisme de Stuart Immonen, qui illustre parfaitement le récit.

En seconde partie de revue, on retrouve quatre récits courts sur les Dignes. Ce mois-ci, il s’agit de Hulk, Attuma, Ben Grimm et l’Homme absorbant. Sans être inoubliables,  ces petites histoires se lisent plutôt bien et permettent de voir que ces personnages portaient en eux ce qui a permis plus tard au Serpent de les transformer en Dignes à son service. Mention spéciale à l’épisode sur Ben Grimm, qui est vraiment émouvant.


Wolverine 9Wolverine 9 : Le récit d’Aaron s’enlise, tandis que celui de Tieri dépote !

La revue s’ouvre sur le Wolverine de Jason Aaron, et malgré tout le bien que je pense de l’auteur et de son travail sur Wolverine, je trouve que son récit s’enlise. On retrouve encore la même structure : l’épisode avance un peu dans le présent tandis qu’on nous montre que Wolverine n’est pas un enfant de chœur. A force, j’ai envie de dire « Merci on a compris ». Pris en tant que tel, l’épisode est efficace, mais dans la globalité ça commence à faire longuet…Du côté du dessin, par contre rien à redire, les planches de Renato Guedes sont réussies.

Par contre du côté de Wolverine et Hercule, ça dépote ! J’avais déjà été agréablement surpris le mois dernier par le début de cette histoire dont je n’attendais pas grand chose, et là je reste sur mon impression qui est plus que bonne. L’histoire de Frank Tieri, qui utilise intelligemment le côté mythologique de Hercule dans une histoire de Wolverine, est très bien faite et très agréable à lire. De plus le dessin, signé Juan Santacruz, est très réussi, ce qui ne gâche rien.


X-Men 13X-Men 13 : Un numéro qui tient bien la route

Du côté des X-Men, on retrouve encore un tie-in à Fear itself, où les X-Men tentent de neutraliser le Fléau transformé en Digne. Le scénario de Kieron Gillen est efficace, exploitant très bien l’équipe et ses possibilités face à un danger extrême. Le final de l’épisode est quant à lui plein de promesses, et très bien trouvé. Du côté du dessin, Greg Land est tout aussi en forme que le mois dernier et livre de très belles planches.

On passe ensuite aux Nouveaux mutants, dont nous avons une double dose ce mois-ci. Sous la plume d’Andy Lanning et Dan Abnett, que les amateurs de cosmique connaissent bien, l’équipe se voit offrir un nouveau statut très bien trouvé et bien exploité dans une histoire qui se lit très bien. Il y a quelques années, il avait été tenté de spécialiser un peu les équipes X, ce qui au final avait fini par capoter, mais là l’idée semble à nouveau refaire son chemin et c’est une bonne chose. Du côté du graphisme, les dessins de Leandro Fernandez sont très réussis.

Pour finir, on retrouve le Prélude à Schism de Paul Jenkins, toujours aussi pénible à lire. L’auteur ne sachant pas où il va, il joue la montre et nous offre une introspection de Cyclope qui n’en finit pas. Vivement que cela se termine ! Au moins le graphisme de Will Conrad est réussi…


X-Men Universe 13X-Men Universe 13 : Du très bon X-Men

La revue s’ouvre sur deux épisode des X-Men de Christopher Yost, opposant les mutants de Marvel aux Evolutionnistes. J’avais déjà beaucoup aimé le début de cette histoire, et ces deux épisodes me plaisent tout autant. Le concept est bien trouvé, le retcon est utilisé à bon escient et l’histoire tient très bien la route. Une très bonne surprise qui permet de lire du très bon X-Men, ce qui est une bonne chose ! Du côté du dessin, Paco Medina et Dalibor Talajic livrent des planches très réussies qui collent très bien à l’ambiance des épisodes.

Du côté d’Astonishing X-Men par contre le niveau n’est pas si élevé. L’histoire de Daniel Way, qui mise sur la démesure (de grosses bestioles, un gros bouclier pour Armor…) n’est guère palpitante. Certes cela se lit, et le graphisme de Nick Bradshaw n’est pas vilain du tout, mais disons qu’on pouvait attendre mieux…

Par contre Uncanny X-Force ne déçoit en rien ses lecteurs ! Rick Remender livre une histoire passionnante, avec de très bonnes idées et probablement la meilleure utilisation d’Archangel depuis sa création par Louise Simonson. L’épisode est captivant, et c’est avec déception qu’on voit la fin de l’épisode approcher…Le graphisme de Billy Tan et Richard Elson est quant à lui très réussi, ce qui ne gâche rien…


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous dès que possible pour les quatre revues suivantes, le temps qu’elles sortent en comic shop… 😉

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Une réponse à Bilan de mars 2012 (2)

  1. Ping :Bilan de mars 2012 (3), les comics et leur univers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.