Bilan de mai 2013 (1)

Critiques kiosque

Aujourd’hui c’est férié, mais nous allons tout de même nous pencher sur les premières revues du mois de mai.

Au programme : Avengers 11, Hulk 11, Iron Man 11 et Spiderman 11.

Avengers 11 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Avengers 11Les Vengeurs (Bendis/Peterson/Mahyew) : Un retour en demi-teinte

Là je dois avouer que je ne l’ai pas vu venir : l’auteur ramène en effet un personnage décédé, dont on nous avait bien fait comprendre que la résurrection était hautement improbable. Le procédé employé est en plus assez bâclé, faisant penser que c’est dans une optique de nettoyage du status quo des dernières années que ce retour à lieu. Les épisodes se lisent, mais les facilités scénaristiques gâchent la fête.

Le graphisme est de son côté plutôt réussi, ce qui rattrape un peu la casse.

Captain America (Brubaker/Bunn/Eaton) : Une fin d’arc un peu loupée

L’arc en cours se termine dans cet épisode, et le résultat est plus que mitigé. Les auteurs en effet n’arrivent pas à nous intéresser à ce qui se passe, et on se fiche un peu que l’histoire soit terminée en fait. A force de partir dans tous les sens, on perd les lecteurs en chemin…

Du côté du graphisme, c’est par contre très réussi.

Captain Marvel (DeConnick/Rios) : ZZzzzzZZZZzzzZZZZzzz

Double dose de Captain Marvel ce mois-ci, et double dose d’ennui…Au final l’histoire de voyage temporel s’avère vraiment très peu intéressante, tout comme les personnages. C’est vraiment du gâchis d’avoir un personnage comme Carol Danvers, qui en a quand même vu de toutes les couleurs au cours de son existence, et de l’utiliser comme ça.

Du côté du graphisme, c’est correct mais sans plus.


Hulk 11 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Hulk 11Hulk (Aaron/Palo) : Un excellent épisode

Jason Aaron abat ses cartes et nous raconte les coulisses des épisodes précédents. L’épisode est excellent, exploitant parfaitement la relation Hulk/Banner et le côté malsain de la personnalité de ce dernier quand Hulk n’est pas dans les parages. Les dialogues sont en plus très réussis, contribuant grandement à la qualité de l’épisode.

Du côté du dessin, c’est très bon également.

Les Vengeurs secrets (Remender/Scalera) : Intéressant mais ça pique les yeux

Double dose de Vengeurs secrets ce mois-ci, histoire de faire avancer un bon coup l’arc en cours. Les épisodes sont vraiment très intéressants, avec des rebondissements et de très bonnes idées bien utilisées. Comme les mois précédents, on peut toujours se demander jusqu’où Rick Remender va aller car il est capable d’aller très loin !

Par contre je n’ai pas du tout adhéré au dessin de Matteo Scalera, qui m’a plus que piqué les yeux.

Rulk (Parker/Eaglesham) : Une conclusion classique

Après les épisodes précédents, il est temps de ranger les jouets et de tout résoudre. La conclusion de l’arc est en ce sens très classique, même si elle se lit plutôt bien. C’est du retournement de situation vu maintes fois, mais ça marche bien, preuve s’il en est besoin que les vieilles recettes fonctionnent toujours.

Du côté du dessin, c’est très soigné et les planches sont jolies.

A-Bomb (Parker/Robinson) : Très dispensable

Mettant en scène A-Bomb, cette histoire fait vraiment bouche-trou. Totalement inintéressante et graphiquement peu attrayante, cette histoire ne mérite qu’une chose : l’oubli. D’ailleurs en ce qui me concerne, c’est fait ! 😉


Iron Man 11 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Iron Man 11Iron Man (Fraction/Larroca) : Mouais…

Le run de Matt Fraction sur Iron Man se termine bientôt, et j’ai envie de dire « tant mieux » à la lecture de cet épisode. Ca bouge pas mal mais ça part dans tous les sens, et au final c’est vraiment indigeste.

Du côté du dessin, là aussi j’ai hâte que ça change parce que je n’en peux plus de ce style…

Les Nouveaux Vengeurs (Bendis/Gaydos/Pacheco) : Deux bons épisodes

Malgré ses tics récurrents (encore présents ici), il arrive que Bendis nous livre des épisodes très intéressants et c’est le cas ici. L’auteur arrive en effet à nous surprendre avec une intrigue classique mais efficacement utilisée, et le lecteur a droit à pas mal de surprises. Du coup, j’ai hâte d’en lire la suite !

Du côté du dessin, nous avons droit à deux styles différents et le résultat global est plutôt bon.

Les Quatre Fantastiques (Hickman/Stegman) : De bonnes idées bien exploitées

Dans cet épisode, l’auteur exploite intelligemment de bonnes idées et donne une nouvelle mission à Red Richards qui est plutôt bien trouvée. L’épisode se lit très bien, sans le côté un peu tarabiscoté qui est habituellement la marque de Hickman.

Du côté du dessin, c’est là aussi une réussite.

La Fondation du Futur (Hickman/Araujo) : Un épisode très réussi

Soutenant une fois de plus l’épisode des Fantastiques, cet épisode de FF est une grande réussite. Les personnages sont très bien exploités et on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ces pages.

Du côté du graphisme, le style employé colle très bien à l’histoire racontée dans ces pages.


Spiderman 11 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Spiderman 11Spiderman (Slott/Gage/Camuncoli) : Trois excellents épisodes

Dans ces trois épisodes, Spiderman est pris entre deux feux : le Super Bouffon original et le Super Bouffon actuel. Ce récit est une fois de plus très réussis, l’auteur mêlant avec brio les éléments contemporains de la vie  de Peter Parker et les bases des épisodes d’antan (ça fait plaisir de voir un super héros se préoccuper de son identité secrète de nos jours !). Les épisodes se lisent vraiment très bien, sans aucun temps mort et exploitant parfaitement des idées simples mais efficaces.

Du côté du dessin, c’est également très bon.

Avenging Spiderman (Wells/Dillon) : Un épisode touchant

Un peu de calme dans cet épisode, qui revient sur la mort d’Oncle Ben et les rapports entre Peter Parker et Tante May. On pourrait se dire que tout a déjà été dit maintes fois sur le sujet mais cet épisode est tout de même très réussi, montrant avec beaucoup de justesse la douleur des deux personnages à la mort de Ben Parker sans en faire de trop.

Du côté du dessin, c’est pas mal du tout mais je préfère voir Steve Dillon dessiner autre chose que du super héros.

Scarlet Spider (Yost/Pham) : Un épisode efficace

C’est un bon épisode que nous pouvons lire ce mois-ci, avec pas mal d’action et une utilisation judicieuse des Rangers. Il est amusant de voir que tout en ronchonnant Kaine continue de se comporter en héros, preuve s’il en est besoin que la nature héroïque de Peter Parker a survécu en lui malgré ses années sombres.

Du côté du dessin, les planches sont plutôt réussies.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Le temps de lire les revues suivantes, et je vous donne rendez-vous très vite pour le second bilan du mois de mai.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Bilan de mai 2013 (1)

  1. Lord_Leonardo dit :

    Comme toi, j’ai vraiment envie de dire « tant mieux » que le run de Fraction sur Iron Man s’achève. Cet auteur est vraiment imbuvable (et encore que sur Iron Man, je le trouve carrément moins pire que sur par exemple… Fear Itself)

    • mdata dit :

      Bah après il fait des trucs sympa sur Defenders ou Iron Fist, mais clairement dans Iron Man, X-Men et Thor (sans Gillen) : au secours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.