Bilan de mai 2012 (1)

Bilans de lecture

Maintenant que le mois d’avril est derrière nous, il est temps de commencer à parler du mois de mai !

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Avengers 5, Fear itself 7, Marvel Heroes 16 et Marvel Stars 16.

Avengers 5Avengers 5 : Children’s crusade a atteint son rythme de croisière !

Ne vous laissez pas abuser par cette jolie couverture, il n’y a absolument aucun rapport entre le film et le contenu de la revue ! On commence donc par un épisode de Thor, où Matt Fraction conclut (enfin) son histoire. Et à l’image de pas mal de récits de celui dont le nom est synonyme de décompression, j’ai envie de demander « Tout ça pour ça ? ». Quand on compare avec l’excellente série Journey into Mystery dans la revue d’en face, le Thor de Matt Fraction est très loin de faire le poids…Du côté du dessin, il y a fort heureusement le talent d’Olivier Coipel pour nous offrir de jolies planches, ce qui rattrape un peu la casse…

Nous retrouvons ensuite Captain America, dans un épisode où Ed Brubacker poursuit son histoire. Rien à redire, même si le pitch n’est pas forcément original, l’exécution est impeccable et cet épisode se lit très bien, d’autant que Steve Mc Niven est en forme !

Le reste de la revue est ensuite occupé par une grosse dose de Children’s crusade, avec les Young Avengers. Et là par contre, ça dépote ! Après un début laborieux, voire poussif, le récit d’Allan Heinberg a atteint son rythme de croisière et on ne s’ennuie pas du tout à la lecture de ces épisodes. L’auteur se permet quelques audaces vis-à-vis d’évènements importants de la vie des Vengeurs, si on ne le force pas à faire machine arrière ensuite cela risque d’être plutôt intéressant ! Du côté du graphisme, les planches de Jim Cheung sont jolies et parfaitement en phase avec le scénario.

Un numéro intéressant, malgré l’épisode de Thor…


Fear Itself 7Fear itself 7 : Ca y’est, c’est fini !

Et voilà, nous y sommes : le super event Fear itself se termine dans ces pages. L’ultime épisode, toujours signé Matt Fraction, est plutôt pas mal, et en tout cas meilleur que les deux ou trois épisodes qui l’ont précédé. Après un gros passage à vide, le rythme se précipite et ça bourrine pas mal. Cela ne relève cependant pas le niveau global de l’event, qui aura eu le mérite de permettre au lecteur de se dire « Finalement Secret Invasion c’était pas si mal… » 😉 Du côté du dessin, on retrouve le talentueux Stuart Immonen dont les planches sont toujours un régal pour les yeux.

Le reste de cette revue est occupé par des courts récits qui mettent en place l’après Fear itself. C’est plutôt intéressant, cela annonce des choses qui peuvent valoir le coup d’oeil si elles sont correctement exploitées, à suivre ! Et du côté du dessin, ces récits sont plutôt bien servis.

Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre le prochain event… 😉


Marvel Heroes 16Marvel Heroes 16 : Un numéro passionnant

La revue s’ouvre et se termine avec une bonne dose de Journey into Mystery, la série qui est focalisée sur le jeune Loki. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le niveau est carrément au-dessus de celui de la série Thor de Matt Fraction. Kieron Gillen a parfaitement saisi la personnalité de Loki et nous livre ici une histoire où le personnage est employé avec beaucoup de justesse (on peut dire la même chose de Volstagg dans l’épilogue). On ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ces épisodes, qui confirment le meilleur niveau des tie-ins de Fear Itself par rapport à la série de l’event lui-même. Du côté du dessin, Whilce Portaccio, Doug Braithwaite et Richard Elson se succèdent pour nous offrir de bien jolies planches.

Du côté des Avengers, une grande nouvelle : pas d’interview ! Du coup Brian Michael Bendis nous propose un épisode plutôt bien fichu, qui se lit très bien et donne envie d’en lire la suite. Graphiquement, c’est très stylé avec Daniel Acuña au dessin.

Il reste ensuite l’autre locomotive de la revue,  à savoir Avengers Academy et là encore la série ne déçoit pas. Entamant une nouvelle ère suite au hors-série du mois dernier, Christos Gage nous offre une nouvelle fois un récit très soigné où on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série. Du côté du dessin, Sean Chen est en forme et livre des planches superbement réussies.

Une très bonne revue avec un contenu passionnant !


Marvel Stars 16Marvel Stars 16 : Un numéro qui dépote !

Contrairement à Avengers, la couverture correspond au contenu ! 😉 Nous retrouvons donc la nouvelle série Hulk, signé Jason Aaron, où le colosse vert se retrouve dans une situation assez nouvelle. Le talentueux auteur emmène en effet le duo Hulk/Banner dans une direction qui semble assez insolite, et sachant de quoi il est capable ce début réussi donne envie d’en lire plus ! Au dessin, nous retrouvons Marc Silvestri, que l’on ne présente plus, et nous avons droit à des planches pour le moins réussies.

Nous passons ensuite à Secret Avengers, qui a décidément pris un nouveau départ depuis l’arrivée de Warren Ellis sur le titre. Ce nouvel épisode, qui a un petit goût de Planetary, est passionnant et se dévore plus qu’il ne se lit. Parfaitement rythmé et de surcroit très bien illustré par David Aja, cet épisode est une réussite totale.

Nous retrouvons ensuite un autre Hulk, à savoir Rhulk. Là aussi la qualité est au rendez-vous, avec deux épisodes très réussis signés Jeff Parker. De mois en mois, on ne peut que constater que le personnage a du potentiel s’il est utilisé à bon escient par un bon auteur, ce que Jeff Parker est. Du côté du dessin, le style de Gabriel Hardman est parfaitement adapté pour retranscrire l’ambiance de ce récit.

Pour finir, nous retrouvons Jeff Parker mais aux commandes des Thunderbolts et là encore c’est une réussite. L’histoire est très intéressante et très bien faite, et les idées sont bien trouvées. Graphiquement Kev Walker livre un travail très réussi, ce qui ne gâche rien.

Un très bon numéro, qui se lit vraiment très bien.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous dès demain pour quatre autres revues du mois de mai.

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

8 réponses à Bilan de mai 2012 (1)

  1. pacclerouge dit :

    J’ai adoré le Hulk de Aaron. S’il prend une direction nouvelle par rapport à ce que faisait Pak (et tout ce qui a trait à la Hulk Family), Aaron va jusqu’au bout de la logique du personnage. Intéressant, d’autant qu’il reprend une idée par Pak suggérée dans l’arc où Banner est dé-hulkisé, comme quoi le Hulk était surtout un paravent contre Banner. Du tout bon, cependant, pour les dessins, il ne faut pas trop s’habituer à ceux de Silvestri, parce que ça va beaucoup bouger.
    Je te suis sur l’ensemble de Star, qui est de très bonne facture. Par contre est-ce que tu ne penses pas que l’aftermath de Fear Itself sur Hulk aurait mieux fait d’être présent dans cette revue ? C’était pas très très long comme prologue d’ailleurs.

    Par contre je suis beaucoup plus sévère que toi pour the Children’s Crusade. J’ai refermé le numéro avec pas de colère contre Marvel. D’une part le traitement des voyages temporels est fait par-dessus la jambe avec une irresponsabilité patente (et ce n’est pas la première fois que Marvel fait le coup). Ensuite je ne suis pas très satisfait du retour à la normale après le final splendide de House of M. Dommage, ça m’a gâché le retour de Wanda. Si on fait le bilan de the Heroic Age, c’est quand même l’annulation de beaucoup de très bonnes idées scénaristiques depuis Civil War.

    Fear Itself… Ouais c’est pas terrible (euphémisme), et là aussi je te trouve très très sympa avec ce dernier numéro. J’ai écrit une petite critique de l’ensemble de l’event, même si c’est sur un ton moins objectif que ce que fait Franck. Mais tu as raison, ça a le mérite de faire réaliser qu’on peut faire pire que Secret Invasion…
    http://librairie-preambule.blogspot.fr/2012/05/bilan-dun-crossover-marvel-fear-itself.html

    • mdata dit :

      @pacclerouge : Je partage ton avis sur l’aftermath, car si on lit directement Marvel Stars sans avoir lu (ou subi) Fear itself ce doit être difficile de raccrocher les wagons !

      Pour Children’s crusade ce n’est pas vraiment une annulation, l’auteur revient sur certains points précis mais je ne pense pas qu’on arrive à un « no more no more mutants » (sinon Wanda va avoir du boulot !). Après pour le coup de l’irresponsabilité tu as raison, et c’est d’ailleurs l’antithèse du dénouement de la saga du Phénix noir (pour mémoire, Jim Shooter refusait que Jean Grey survive et s’en tire avec tant de morts sur la conscience).

      Pour Fear itself, je devais être bien luné 😉

  2. Ping :Bilan de mai 2012 (2), les comics et leur univers

  3. Christophe dit :

    J’ai récemment lu Fear Itself 7 et je dois dire que dans l’ensemble j’ai plutôt bien aimé l’event même s’il est loin d’être transcendant et parfois baclé (dans la trame principale). J’ai hâte de me procurer le 2e Monster (demain d’ailleurs). J’ai beaucoup aimé l’atmosphére qui se dégage de cet event, même si parfois on tourne soit en rond, ou soit ils expédient bien trop rapidement …

    Ma prochaine lecture sera Avengers 5, alors je reviendrai ici donner mon ressenti.

    Ah, au fait, une question comme ça directe : je prends toutes les revues, sauf Icons, Heroes et Stars. Si je les prends à partir d’aujourd’hui, je serai totalement largué ou pas selon vous ? Faut-il mieux attendre le relaunch de juillet (qui arrivera très vite en fait) ? Là comme ça je penche plus pour la seconde option …

    • pacclerouge dit :

      @Christophe, Sur les revues que tu ne lis pas, je peux m’exprimer sur le Stars. Tu seras à demi-largué, sachant que tu arrives en fin d’arc pour les Thunderbolts, mais ça peut te servir pas mal pour ce qui risque de suivre.
      Pour le Hulk Rouge, des infos te manqueront, mais le coup de l’Omegex se lit tout seul.
      Pour le nouveau run de Aaron sur Hulk, c’est le moment idéal pour prendre la série en cours (surtout si tu as lu le Fear Itself 7).

      • Christophe dit :

        @pacclerouge, j’ai pris le Stars pour finir. Le début de Hulk m’a motivé. Pour le reste, ce sera sûrement en juillet. Le fait d’avoir lu fear itself 7 m’a donné envie de lire la suite pour Hulk, et puis Aaron au scénario aussi 😀

      • mdata dit :

        @pacclerouge : Merci pour ton aide, j’ai souvent du mal sur les questions d’accessibilité 🙂

    • mdata dit :

      @Christophe : En fait dans Fear Itself ce que j’ai préféré, ce sont les tie-ins, qui sont souvent d’un bon nouveau (à part les interviews de Bendis et l’Iron Man de Fraction). L’atmosphère de peur y est bien mieux rendue que dans la série je trouve 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.