Bilan de juillet 2013 (4)

Critiques kiosque

Après un troisième bilan hier, nous allons finir la semaine avec les dernières revues de Panini pour le mois de juillet.

Au programme : Wolverine 1, Wolverine HS 5, X-Men 1 et X-Men Universe 1.

Wolverine 1 – Panini Comics – 72 pages – 4,50€

Wolverine 1Wolverine (Cornell/Davis) : Un bon épisode

Dans cet épisode, nous retrouvons Wolverine dans une situation assez difficile à gérer. L’histoire est plutôt intéressante, avec une fin d’épisode qui rend curieux de lire la suite.

Du côté du dessin, on retrouve avec plaisir le grand Alan Davis qui signe une nouvelle fois de bien jolis dessins.

Wolverine & les X-Men (Aaron/Bradshaw/Sanders) : Deux épisodes passionnants

C’est avec une joie non dissimulée que l’on retrouve Wolverine & the X-Men, dans deux épisodes qui montrent que la série mérite toujours d’être considérée comme une des meilleures séries mutantes actuelles. L’auteur livre en effet deux épisodes passionnants, et retrouve sa vitesse de croisière maintenant qu’il n’a plus à gérer AvX.

Du côté du dessin, là aussi c’est du bonheur à chaque page avec des planches très réussies.


Wolverine hors série 5 – Panini Comics – 120 pages – 5,70€

Wolverine HS 5A l’intérieur (Brandon/Albuquerque/Latour) : Bof…

C’est un épisode assez confus qui nous est proposé là, où Wolverine rencontre des mutants victimes d’une étrange maladie. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire, qui part un peu dans tous les sens pour au final ne pas raconter grand chose.

Du côté du graphisme ce n’est guère mieux, et du coup les planches contribuent à la confusion évoquée plus haut.

Sous la promenade (Moore/Cooker) : Un bon épisode

Dans cet épisode, on retrouve un Wolverine dans une aventure solo « classique » où son passé le rattrape. Ce récit est très réussi, avec des rebondissements bien pensés et une bonne utilisation de la mémoire en gruyère de Wolverine.

Du côté du graphisme, les planches sont très soignées.

Sushi (Dunlavey/Elson) : Un épisode sympa

Voici un épisode assez étrange, où Wolverine se retrouve embarqué dans une histoire que l’on peut qualifier d’alimentaire. L’intrigue tient sur un demi ticket de métro troué, mais l’épisode est sympa et se laisse lire.

Du côté du graphisme, le style employé correspond tout à fait à l’ambiance du récit.

Roulette (Gischler/Pastoras) : Un épisode qui se lit bien

Pour finir ce numéro, nous avons droit à une aventure solo assez insolite de Wolverine. L’épisode se lit bien, sans être exceptionnel.

Du côté du dessin, les planches sont correctes mais sans plus.


X-Men 1 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

X-Men 1X-Men (Bendis/Immonen) : Deux épisodes époustouflants

Voici donc la toute nouvelle série X-Men scénarisée par Brian Michael Bendis, avec des vrais morceaux de voyage dans le temps dedans. Sachant que l’auteur s’est déjà pris les pieds dans le tapis à ce sujet, j’étais un peu inquiet mais au final ces deux épisodes sont très réussis. Non seulement l’auteur a bien fait ses devoirs (irréprochable sur le plan de la continuité !) mais en plus son histoire est bien pensée et bien racontée. C’est un très bon début qui donne une furieuse envie d’en lire plus beaucoup plus !

Du côté du graphisme, tous les superlatifs sont de mise pour chanter les louanges de Stuart Immonen, qui prouve une fois encore qu’il est une valeur sûre du comic book avec de bien jolies planches.

Uncanny X-Men (Bendis/Bachalo) : Un très bon épisode

Dans cette autre série, toujours signée Brian Michael Bendis, on suit également les pas de Cyclope et de ses acolytes qui livrent leur combat pour sauver les mutants avec des méthodes radicales. L’épisode est intéressant, montrant les conséquences d’AvX sur Cyclope et son équipe en plus de leur radicalisation. Cette nouvelle orientation de Cyclope redonne un coup de fouet au personnage, j’espère qu’elle continuera à être bien exploitée.

Du côté du dessin, nous avons droit à des planches très réussies.

Cable & X-Force (Hopeless/Larroca) : Deux épisodes qui se lisent bien

Et c’est reparti pour de nouvelles aventures de Cable, le voyageur temporel qui n’en finit pas de revenir (ça doit tenir de famille, il a techniquement les gênes de Jean Grey ! ;)). Dans ces deux épisodes, l’auteur pose les bases du personnage qui est débarrassé de son virus techno-organique. Ce n’est pas ce qu’on a lu de mieux sur Cable mais ces épisodes se lisent plutôt bien si on passe outre quelques incohérences (le coup du bras m’a fait pouffer, j’avoue).

Du côté du dessin, Larroca s’en sort nettement mieux que sur Iron Man (d’un autre côté, c’était pas glorieux) et du coup les planches sont plutôt réussies.


X-Men Universe 1 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

X-Men Universe 1Wolverine (Cho) : Un épisode plaisant à lire

Non content d’avoir sa revue et son hors-série, Wolverine s’étend et déborde dans une autre revue avec une autre série le mettant en vedette. C’est en Terre sauvage que nous retrouvons donc le mutant griffu, qui se retrouve impliqué bien malgré lui dans ce qui prend des allures de mission de sauvetage. Ce premier épisode est plutôt plaisant, remplissant son office de divertissement même si le scénario n’est pas forcément très recherché.

Du côté du graphisme, l’artiste ne se contente pas de dessiner Shanna en petite tenue et livre des planches très réussies.

X-Force (Humphries/Garney) : Deux épisodes qui se lisent bien

Dans ces deux épisodes, on retrouve une partie des personnages de la dernière incarnation pré-Marvel Now ! de X-Force dans de nouvelles aventures. Ces deux épisodes se lisent plutôt bien, même si le personnage de Psylocke est un peu saoulant à force.

Du côté du dessin, les planches sont plutôt réussies.

Astonishing X-Men (Liu/Walta) : Un bon début

C’est une nouvelle histoire qui commence dans ces pages, se concentrant principalement sur Warbird. Alors que l’on se remet difficilement d’épisodes particulièrement poussifs ces derniers mois, nous avons droit cette fois à une histoire intéressante et qui tient la route. Est-ce que cela durera ? Aucune idée, mais pour le moment en tout cas c’est bien. 🙂

Du côté du graphisme, les planches sont plutôt bien réussies et servent bien le récit.

X-Terminés (Lapham/Arlem) : Ca tire en longueur…

Et c’est reparti pour un épisode qui se passe dans l’Ere d’Apocalypse…individuellement, ces histoires ne sont pas forcément mauvaise, mais là personnellement je sature. Ca tire en longueur et je ne vois pas trop où l’auteur veut en venir…Vivement que cela s’achève !

Du côté du graphisme par contre il n’y a rien à redire.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Nous allons marquer une courte pause dans ce marathon de bilans avant de nous pencher sur les revues Urban Comics du mois de juillet.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Une réponse à Bilan de juillet 2013 (4)

  1. christophe dit :

    Entièrement d’accord sur x terminés, j’en ai ras le bol :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.