Bilan de janvier 2013 (2)

Critiques kiosque

Après une première partie mardi dernier, voici le bilan de quatre autres revues du mois de janvier.

Au programme : Hulk 7, Iron Man 7, Star Wars Comics Magazine 1 et X-Men 7.

Hulk 7 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Hulk 7Hulk (Aaron / Ferry) : une bonne utilisation du nouveau status quo

Depuis que les rôles de Banner et de Hulk ont été inversés, l’auteur en fait voir de toutes les couleurs à ce dernier. C’est en effet son tour de subir les frasques de son alter ego, qui ne se prive pas pour lui rendre la vie difficile. Cette nouvelle utilisation du duo Hulk/Banner fonctionne bien, avec des situations insolites bien gérées. J’ai juste peur que cela ne finisse par tourner en rond et transformer chaque épisode en « la crasse de Banner du mois » et cela serait dommage. Graphiquement c’est plutôt réussi, même si les couleurs bien pétantes agressent un peu l’oeil.

Les Vengeurs secrets (Remender / Guedes) : Ca se lit plutôt bien

AvX encore… dans ce tie-in de l’event en cours, l’auteur montre qu’il connait le passé de ses personnages en l’utilisant à bon escient dans un épisode qui se lit plutôt bien. Ce n’est pas le meilleur tie-in, ni la meilleure prestation de Remender sur le titre, mais c’est nettement moins poussif que d’autres morceaux d’AvX. Les dessins sont quant à eux plutôt réussis.

Rulk (Parker / Pagalayan) : Un très bon épisode

Dans ce nouvel arc, l’auteur exploite les conséquences du crossover Ghost rider / Venom / Rulk / X-23 sur la personne du Général Ross. Le casting de la série est toujours très bien utilisé (non je ne radoterai pas ce mois-ci sur Machine Man ;)) et l’histoire est très intéressante. Du côté du dessin, c’est également très réussi.

Thuderbolt Ross (Parker / Brereton) : Anecdotique mais joli

Dans cet épisode du passé du Général Ross, nous retrouvons donc ce dernier avant son affectation au projet Gamma (il était alors Colonel). C’est une petite histoire sans prétention, assez anecdotique mais qui se lit assez bien. Par contre j’ai beaucoup aimé le graphisme, particulièrement réussi.

Les Thunderbolts (Parker / Shalvey) : Deux excellents épisodes

Dans ces deux épisodes inaugurant un nouvel arc, les Thunderbolts se retrouvent confrontés à la première version de l’équipe (alors les Maîtres du mal déguisés). Utilisant parfaitement les mécanismes du voyage temporel et des rencontres de différentes versions de personnages, l’auteur nous livre ici deux épisodes passionnants se terminant par un cliffhanger prompt à glacer le sang de tout amateur de SF s’intéressant aux voyages dans le temps. Quant au graphisme, il est particulièrement réussi.


Iron Man 7 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Iron Man 7Iron Man (Fraction / Larroca) : Deux épisodes réussis

Ca aura pris pas mal de temps, mais la série Iron Man est enfin redevenue intéressante. L’auteur nous livre en effet deux épisodes menés tambour battant, où il se passe plein de choses et où les personnages sont très bien utilisés. Je me demande combien de temps ce nouveau status-quo concernant Tony Stark va tenir avant qu’il ne re-re-re-re(…)-redevienne Iron Man…Par contre sur le plan graphique c’est toujours pareil, avec un style qui ne sied vraiment pas aux aventures du Vengeur en armure.

Les Nouveaux Vengeurs (Bendis / Deodato) : Un bon tie-in

Comme précédemment, le contexte d’AvX est utilisé de façon assez insolite dans cette série en utilisant un lien (jusque là inconnu) avec K’un-Lun. Ca fonctionne finalement assez bien, avec une bonne dose de mythologie bien utilisée. Quant à l’idée du « maître » de Hope, j’avoue que j’ai douté au départ mais finalement c’est très bien trouvé. Rien à redire non plus sur le graphisme, très soigné.

Les Quatre Fantastiques (Hickman / Garney) : Agréable à lire mais pas très joli

Dans cet épisode, la situation quelque peu inhabituelle de la Zone Négative suite au retour de la Torche d’entre les morts est une nouvelle fois au cœur des attentions. Dans cet épisode plaisant à lire (et moins compliqué que d’habitude ;)), l’auteur utilise parfaitement le contexte pour construire un récit qui tient vraiment bien la route. Par contre graphiquement c’est un peu moyen…

La Fondation du futur (Hickman / Dragotta) : Epatant…mais cet épisode me gêne

J’avoue que là je suis partagé, et ça va être dur de vous exposer mon opinion sans en dire de trop. J’ai trouvé l’épisode épatant, rendant un vibrant hommage à l’aspect « explorateurs de l’impossible » des Quatre Fantastiques (c’est ce qui a toujours fait leur charme). Seulement je trouve du coup que l’épisode est un peu limite, car on peut voir que les FF utilisent leurs dons dans un cas très particulier et cela ne semble pas leur poser de problème qu’une solution plus globale soit trouvée. Ethiquement, je trouve ça décevant…Sinon en dehors de ça les dessins sont vraiment très réussis


Star Wars Comics Magazine 1 – Delcourt – 128 pages – 6,50€

Star Wars Comics Magazine 1Mythology (Eliopolous / Sommariva) : Une bonne histoire mais moyennement dessinée

Dans cette histoire, aux allures de conte mythologique, nous apprenons pourquoi les Jedi de l’époque de l’Ancienne république évitent l’amour. Cette histoire est plutôt bien écrite, et remplit parfaitement son rôle initiatique. Par contre le dessin est assez moyen, j’aurais davantage vu un style plus classique pour l’illustrer.

L’art de faire des affaires (Whedon / Fabbri) : Un épisode sympa

Vu leur passé de bourlingueurs, Yan et Chewie ont toujours eu un don certain pour se mettre dans le pétrin…et s’en sortir de justesse. Cet épisode, qui s’intéresse à leur passé tumultueux, nous montre donc une nouvelle fois comment le duo arrive à se sortir de ses ennuis. L’épisode est plutôt sympa, et fait passer un bon moment sans être inoubliable. Le graphisme est lui aussi sympa, et est bien accordé au scénario.

Boba Fett est mort ! (Taylor / Scalf) : Intéressant et magnifiquement dessiné

J’avais déjà parlé du précédent récit de cette équipe créative consacré à Boba Fett, que j’avais beaucoup aimé. Avec ces deux épisodes, on retrouve donc Boba Fett en bien mauvaise posture et un personnage du récit précédent refait son apparition. J’ai vraiment adoré ces deux épisodes, qui exploitent parfaitement le personnage complexe de Boba Fett. En plus les dessins sont tout aussi réussis, avec des planches tout simplement magnifiques.

Une Etoile de la mort est née (Rubio / Marangon) : Une très bonne parodie

Dans cet épisode délirant, qui m’a fait penser à L’Empire en vrac, nous pouvons assister aux coulisses de la genèse de l’Etoile de la mort. La bonne humeur est de rigueur dans cet épisode où l’auteur prend un malin plaisir à ridiculiser les personnages et à titiller les fans. Le graphisme cartoony de cet épisode est quant à lui fort adapté pour l’ambiance humoristique de cet épisode qui m’a beaucoup amusé.


X-Men 7 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

X-Men 7X-Men (Gillen / Tan / Weaver) : Deux épisodes réussis

Les deux épisodes, tie-ins à AvX, ont chacun un protagoniste principal différent. Le premier s’intéresse à Unité, qui est vraiment de plus en plus flippant à mesure qu’il apparait dans les pages de la série. L’épisode est assez classique (baston, manipulation…) mais se lit plutôt bien. Le second se concentre sur Sinistre, et fourmille de bonnes idées. Les manies clonesques du personnage sont exploitées de façon intelligentes et on sent qu’il a une carte importante à jouer dans la partie qui oppose les 5 Phenix au reste du monde. Les dessins des deux épisodes sont quant à eux très réussis.

X-Men Legacy (Gage / Baldeon) : Deux épisodes qui tiennent la route

Le premier épisode de X-Men Legacy se penche sur le passé de Frenzy, qui est finalement assez méconnue en dehors de son rôle de grande méchante baraquée. On n’échappe pas à certains clichés mais cet épisode se lit plutôt bien. Le second donne dans l’originalité : Malicia vs Miss Marvel (oui j’étais ironique ;)). Finalement on échappe à l’aspect réchauffé de leur énième bagarre et l’épisode tient plutôt bien la route en montrant les coulisses du joli monde parfait que mitonnent les 5 Phenix. Du côté du graphisme, le niveau est très correct.

Les Nouveaux mutants (Abnett / Lanning / Fernandez)

Dans cet épisode, les auteurs malmènent les lecteurs en les menant par le bout du nez. Il y a en effet pas mal de surprises dans cette histoire intéressante, et le concept est fort bien trouvé. Graphiquement nous sommes gâtés avec des planches très réussies.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Rendez-vous demain pour la chronique de quatre autres titres du mois de janvier…

Taggé , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

3 réponses à Bilan de janvier 2013 (2)

  1. christophe dit :

    J’

  2. christophe dit :

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ces 4 revues. Et l’épisode sur l’étoile noire est très drôle ^^ Sinon, quel « kiff » de lire les nouveaux mutants, je les adore 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.