Bilan de février 2013 (1)

Critiques kiosque

Aujourd’hui, nous allons commencer à parler des revues du mois de février.

Au programme : Avengers 8, Avengers vs X-Men 4, Avengers vs X-Men Extra 3 et Hulk 8.

Avengers 8 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Avengers 8Les Vengeurs (Bendis / Bagley) : Pas mal du tout

Ce nouvel épisode des Vengeurs « comme le film » est très agréable à lire. Même s’il est un peu bancal par moments (en utilisant d’autres personnages, cela ancre cette équipe dans la continuité « normale » de Marvel, ce qui peut sembler un peu paradoxal vu le contexte) on retrouve vraiment du Vengeurs « à l’ancienne » et personnellement cela me manquait. Les dessins sont quant à eux tout aussi réussis.

Les Vengeurs (Bendis / Simonson) : Intéressant

Cet épisode centré sur Rulk est intéressant. On reste certes dans le cadre des tie-ins d’AvX mais le personnage est bien employé et la situation explosive entre les Vengeurs et les 5 Phénix très bien exploitée. Du côté des dessins, il n’y a rien à redire.

Captain America (Brubaker / Zircher / Deodato) : Pas mal du tout

Dans ce nouvel épisode, Captain America se retrouve directement confronté à Scourge, dont il ne connait pas la vraie identité. Brubaker avance ses pions plus rapidement qu’à l’accoutumée, et ce nouvel épisode se lit vraiment très bien. Je suis curieux de voir où l’auteur va nous emmener…Le graphisme est quant à lui très soigné.

Captain America & Iron Man (Bunn / Kitson) : Bof

Suite et fin du team-up Iron Man / Captain America. La seule chose qu’il faut retenir de cet épisode, c’est que c’est la fin ! Outre un Captain America totalement out of character qui joue à celui qui a la plus grosse avec Tony Stark (qui est ici plus proche du personnage du film), nous avons le droit à une intrigue minimaliste et une histoire inintéressante au possible. Par contre les dessins sont très réussis, mais cela ne suffit pas à sauver l’histoire du naufrage.

Captain Marvel (DeConnick / Soy) : Bof (bis)

Après un début fort peu convaincant le mois dernier, nous retrouvons Carol Danvers dans un épisode qui n’est pas plus intéressant. En fait l’histoire est si peu intéressante que l’on se fiche pas mal de ce qui peut arriver à l’ex Miss Marvel et du coup les rebondissements tombent à plat. Les dessins sont quant à eux assez quelconques, ce qui n’arrange rien…


 Avengers vs X-Men 4 – Panini Comics – 48 pages – 4,10€

AvX 4Round 7 (Fraction / Coipel) : Un peu poussif

Si AvX était une chaine de montagne, cet épisode ne ferait pas partie des hauts sommets. L’épisode est un peu poussif, avec une caractérisation ratée de certains personnages (et dire que c’est le même auteur qui officie sur Iron Man depuis des lustres et en livre ici une version contestable). Le graphisme est quant à lui plutôt réussi, même si on a déjà vu beaucoup mieux de la part d’Olivier Coipel qui ne semble guère inspiré par cette histoire insipide.

Round 8 (Bendis / Kubert) : Intéressant

Par contre cet épisode est bien plus intéressant, avec une exploitation intelligente de l’aspect fractionné du pouvoir des 5 Phénix. A force de taper dessus pour rien, les Vengeurs ont fini par avoir droit aux vilains qu’ils redoutaient depuis le début ! Le graphisme est plutôt réussi, mais là aussi on a vu mieux de la part d’Adam Kubert.


 

Avengers vs X-Men Extra 3 – Panini Comics – 48 pages – 4,10€

AvX Extra 3La Chose contre Colossus (Loeb / Mc Guiness) : Pif paf pouf

Un épisode d’affrontement de deux poids lourds avec cette équipe créative au générique, forcément tous les ingrédients sont réunis pour du bourrin ras du front. Et on n’est pas déçus : c’est très joli mais c’est juste de la baston basique.

La Veuve noire contre Magie (Yost / Dodson) : Pas mal

Le point fort de cet épisode consiste à faire s’affronter deux personnages qui sont originaires du même pays. Même si la bagarre est l’élément principal du récit, cela se lit sans déplaisir et là encore les dessins sont très jolis.

Daredevil contre Psylocke (Remender / Peterson) : Le meilleur épisode des 4

Cet épisode est le plus réussi des 4, et a l’originalité de ne pas faire s’affronter un héros et un Phénix 5. Le dialogue est important dans cette confrontation de deux personnages qui ne sont pas si différents que ça. Du côté du graphisme, c’est plutôt réussi.

Le puissant Thor contre Emma Frost (Andrews) : (baille)

Pour finir la revue, nous retombons dans la baston la plus basique. Thor et Emma Frost jouent au jeu de celui qui tapera l’autre le plus fort, c’est très spectaculaire (et Emma Frost est effrayante) et plutôt joli, mais ce n’est guère intéressant.


 Hulk 8 – Panini Comics – 112 pages – 4,80

Hulk 8Hulk (Aaron / Raney) : Un très bon épisode

Dans ce nouvel épisode, Hulk est à nouveau confronté aux conséquences des agissements de Bruce Banner lorsque ce dernier est aux commandes. L’épisode est à l’image des précédents, utilisant à merveille les nouvelles conditions de cohabitation des deux alter-ego (Hulk a une façon bien à lui de rester en colère) et se situant dans un cadre de science-fiction un rien borderline. Graphiquement l’épisode est également très réussi.

Les Vengeurs Secrets (Remender / Scalera) : Enfin un épisode qui n’est pas un tie-in !

Enfin un épisode de la série qui n’est pas parasité par un event. On reprend donc où nous nous étions arrêtés avant les tie-ins d’AvX, et l’intrigue est vraiment bien fichue. Il y a en effet des idées intéressantes et une bonne caractérisation des personnages (Venom est parfait dans cette équipe) qui donnent envie de lire la suite de cet épisode. Côté graphisme par contre c’est juste correct, sans plus.

Rulk (Parker / Pagulayan) : Peut mieux faire

Alors que le mois dernier on pouvait penser que Rulk subissait les conséquences de sa rencontre avec X-23, Ghost rider et Venom, ces deux épisodes montrent qu’il n’en est rien. Cela se lit plutôt bien, mais l’histoire est du coup un peu convenue et franchement on a lu mieux à propos du colosse rouge (bon on a lu pire aussi…). Le graphisme est à l’image du scénario, pas mal mais peut mieux faire.

Les Thunderbolts (Parker / Shalvey) : Un très bon épisode

Après un cliffhanger à faire tourner les sang de tout lecteur amateur de voyages dans le temps, nous retrouvons les Thunderbolts dans le dernier épisode de leur série. L’histoire est très bien pensée et la mécanique temporelle parfaitement exploitée, ce qu’il convient de souligner car jouer avec les paradoxes temporels est un exercice délicat. Le dessin est lui aussi très soigné, ce qui ne gâche rien.


 

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la chronique de quatre autres revues du mois de février 2013.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Bilan de février 2013 (1)

  1. Fred le mallrat dit :

    Pour Assemble, il y a toujours des tics qu on ne comprend aps chez Bendis…. Il y a peu de chances qye Mockingbird ne connaissent pas Thanos (elle était là durant les infinity events des 90’s).
    J aime assez par contre le graphisme de secret avengers

    • mdata dit :

      Le souci c’est que cette série a un peu le cul entre deux chaises : à la fois dans la continuité mais pas tout à fait non plus. Du coup on dirait qu’il se moque un peu du passé des personnages et les fait à sa sauce.

  2. christophe dit :

    Que de bon pour moi, sauf pour Captain Marvel (quel ennui !) et Captain America & Iron Man.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.