Bilan de février 2012 (3)

Bilan

Cela fait quelques temps que le second bilan du mois de février est en ligne, mais j’ai manqué de temps pour travailler sur la suite. Il est maintenant temps de s’y atteler !

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Wolverine 8, X-Men 12, X-Men Universe 12 et X-Men Universe HS 1.


Wolverine 8Wolverine 8 : Un bon numéro !

Dans le premier épisode, nous retrouvons Wolverine qui avance toujours sur le chemin de sa vengeance contre ceux qui l’ont envoyé en Enfer, toujours sous la plume de Jason Aaron. La trame de l’épisode est similaire à celle des précédents : on continue de voir pourquoi ces personnes lui en veulent tant, et que Wolverine n’est pas un enfant de choeur. L’auteur a cependant mis un peu d’eau dans son vin ce coup-ci, montrant un personnage bien glauque et un Wolverine qui n’est pas totalement responsable de son malheur. Du côté du dessin, le graphisme de Renato Guedes est très réussi et colle parfaitement à l’ambiance de l’épisode. On passe ensuite au premier épisode de Wolverine & Hercule, écrit par Frank Tieri. J’avoue que quand j’ai appris la présence de ce titre dans la revue j’étais assez sceptique, mais après avoir lu le premier épisode je constate que mes craintes n’étaient pas fondées. L’épisode est en effet très intéressant, et si les suivants continues dans cette voie je pense qu’il y a de la bonne lecture en perspective…Du côté du dessin, Juan Roman Cano Santacruz livre des planches très réussies et qui colle parfaitement à l’histoire.


X-Men 12X-Men 12 : Un numéro globalement intéressant

C’est avec un épisode centré sur Hope que s’ouvre le magazine. Kieron Gillen explore la relation que peuvent avoir les X-Men avec ce « messie » dont la protection leur a couté très cher sur le plan humain. Le personnage de Hope est intéressant, et ses interactions avec Wolverine (dont le meilleur ami est mort pour la protéger) sont bien vues. Du côté du dessin, rien à redire, les dessins d’Ibrahim Roberson sont très réussis. On passe ensuite à deux épisodes de tin-in avec Fear itself. Contre toute attente (parce que bon les tie-ins…), Kieron Gillen se livre à l’exercice avec brio et livre des épisodes qui se lisent très bien. Et du côté du dessin, Greg Land se débrouille plutôt bien avec des planches nettement plus réussies que ses précédents travaux sur les X-Men. Pour finir, nous retrouvons le prélude à Schisme, où il devient de plus en plus évident que Paul Jenkins navigue à vue et essaie de construire une histoire sans savoir où il doit aller (pour la petite histoire il ne connaissait pas le pitch de Schism). Malgré un graphisme très correct signé Andrea Mutti, ce prélude reste assez peu intéressant et s’oublie aussitôt la revue refermée…


X-Men Universe 12X-Men Universe 12 : Un bon numéro mais Astonishing X-Men est à la traine…

Le magazine s’ouvre avec un épisode de X-Men plutôt réussi. Exhumant des personnages provenant d’une époque que les lecteurs des X-Men préfèreraient oublier (le relaunch foireux des mutants après Les Douze), Chrisopher Yost construit une histoire intéressante recourant massivement au retcon. Le pitch est bien trouvé et je suis vraiment curieux de lire la suite de cette histoire. Du côté du dessin, c’est plutôt pas mal, deux artistes se partageant les époques. On passe ensuite à Astonishing X-Men, et comme le mois dernier ce n’est guère palpitant. Daniel Way s’amuse avec ses monstres, mais franchement l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard, comme souvent avec cet auteur d’ailleurs. Du côté du dessin, Jason Pearson et Sara Pichelli tiennent les crayons et le résultat est plutôt réussi. On passe ensuite à la locomotive du magazine, à savoir Uncanny X-Force. Le premier épisode de Rick Remender parvient un sacré tour de force : livrer une histoire intéressante avec le Roi d’ombre, ce qui n’est pas gagné tant le concept a été usé jusqu’à la corde. Quant au second, il est bien fichu et émouvant. Du côté du dessin, les deux épisodes bénéficient d’un graphisme soigné, ce qui est très appréciable.


X-Men Universe HS 1X-Men Universe HS 1 : Viva Peter David !

Dans ce premier numéro de X-Men Universe Hors Série, nous retrouvons X Factor qui a une fois de plus été évincée du magazine où elle se trouvait. Nous avons donc droit à une bonne dose d’épisodes de la série de Peter David, qui sont tout simplement passionnants. Comme d’habitude le cocktail détonnant d’humour, d’enquête et d’action opère à merveille et on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ces épisodes. Le casting fonctionne à merveille, chaque personnage ayant son rôle et étant parfaitement caractérisé. Le seul défaut de ce type de publication, c’est qu’on en a beaucoup d’un coup mais que l’on doit patienter plus longtemps pour lire la suite…Du côté du dessin, les talentueuses Valentine de Landro et Emanuella Lupacchino livrent des planches qui sont vraiment très réussies et contribuent au plaisir de lecture de ces épisodes. X Factor est accompagné de deux courts récits, tirés de X-Men – To serve and protect, qui font office de bouche-trou. Ils ne sont pas vraiment mauvais mais détonnent beaucoup avec ce qui les précède et s’avèrent très anecdotiques : sitôt lus, sitôt oubliés…


Et voilà, c’est tout pour cette fois.

Je vais tâcher de vous présenter les quatre titres suivants du mois de février assez rapidement… 😉

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Bilan de février 2012 (3)

  1. Phil dit :

    Juste une suggestion, tu ne pourrais pas aérer un peu ton texte?
    Parce que des gros pavés de texte comme ça, je m’y perds.

  2. Ping :Bilan de février 2012 (4), les comics et leur univers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *