Bilan de février 2012 (1)

Bilan de lecture

Le mois de février avançant à grands pas, il est plus que temps de commencer à parler des revues du mois.

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Avengers 2, Marvel Heroes 13, Marvel Icons 13 et Marvel Stars 13.

Avengers 2Avengers 2 : Plein de beaux dessins dans ce numéro

Ce second numéro d’Avengers commence par un épisode de Thor écrit par Matt Fraction. Fidèle à ses habitudes, l’auteur impose encore une fois un rythme assez lent mais finalement la mayonnaise prend plutôt bien et l’épisode se lit assez bien. Il faut dire aussi que le splendide graphisme d’Olivier Coipel y est pour beaucoup, et aide à supporter la lenteur du scénario. On passe ensuite à Captain America, avec une histoire de Brubacker qui comme je l’avais dit le mois dernier n’est pas super originale mais qui a le bon goût d’être bien fichue. Les idées mises en place ici sont plutôt bonnes et l’épisode se lit tout seul. Du côté du dessin, Steve Mc Niven est plutôt en forme et livre une prestation plus qu’honorable. Du côté des Jeunes Vengeurs, je suis par contre un peu mitigé ce mois-ci. J’ai beau être assez bon public, je trouve que Allan Heinberg use et abuse de grosses ficelles et de facilités scénaristiques pour cet épisode blindé de coïncidences heureuses pour faciliter la vie aux héros (et à l’auteur). Ce n’est cependant pas déplaisant à lire mais cela aurait pu être mieux, même si le graphisme de Jim Cheung fait quand même passer plus facilement l’épisode. Pour finir, on retrouve Thor (ce numéro est un sandwich de Thor en fait ;)) dans un épisode .1 qui met en scène la Gargouille grise avant sa transformation dans le cadre de Fear istelf. Rien à redire sur le scénario qui remplit parfaitement son office d’épisode introductif, avec un graphisme certes nettement moins bon que dans le premier épisode mais tout de même très correct.


Marvel Heroes 13Marvel Heroes 13 : Loki et les apprentis Vengeurs sauvent la revue

La revue s’ouvre avec un nouvel épisode des Avengers de Bendis, avec toujours le même style que précédemment (les longues parlottes avec on ne sait pas qui, ponctuées de quelques scènes liées à Fear istelf. Franchement même en étant bon public ça a du mal à passer…Du côté du dessin, John Romita Jr assure le minium syndical, ce qui est déjà pas mal, mais sans plus. Le niveau remonte fort heureusement avec l’excellente série Journey into mystery de Kieron Gillen. L’auteur livre ici un récit passionnant, où Loki excelle dans son rôle de fourbe qui mange à tous les râteliers pour servir ses propres intérêts. Une réussite totale, manifiquement servie par le graphisme de Doug Braithwaite qui donne à la série une identité visuelle unique et reconnaissable au premier coup d’oeil. Pour finir, Christos Gage termine brillamment l’arc d’Avengers Academy où sévit le redoutable Korvac. L’épisode termine l’arc en beauté, avec une histoire qui tient très bien la route et qui se lit vraiment très bien. Le graphisme de Tom Raney est quant à lui très réussi, et contribue largement au plaisir de lecture de ces épisodes.


Marvel Icons 13Marvel Icons 13 : Heureusement qu’il y a la Fondation du Futur !

Du côté des Nouveaux Vengeurs, le temps n’est pas au beau fixe. On retrouve en effet un schéma narratif très proche de celui d’Avengers dans Heroes, à savoir des héros qui parlent à quelqu’un (on ne sait pas qui) et des petites scènes entre deux parlottes. Franchement, Bendis n’est pas très inspiré ces derniers temps (se venge-t-il ainsi de ne pas avoir eu l’event en pourrissant les tie-ins ?) et l’épisode est très lourd à lire. Heureusement qu’il y a les dessins de Mike Deodato, à défaut d’avoir une histoire intéressante on a des beaux dessins…Du côté d’Iron Man, ce n’est pas tellement mieux. Matt Fraction semble faire des efforts pour ne pas raconter l’histoire avec sa rapidité habituelle (c’est un sarcasme) mais du coup j’ai trouvé l’histoire assez confuse et elle m’a donné l’impression de partir un peu dans tous les sens. Du côté du dessin, Salvador Larroca livre une prestation à la hauteur de ses précédents travaux sur le titre, que je qualifierai de correcte. On passe ensuite à deux épisodes de la Fondation du Futur et là on peut dire que le magazine passe la seconde. Jonathan Hickman est en forme et livre un scénario complexe mais captivant, et l’épisode se dévore plus qu’il ne se lit. Du côté du dessin, il n’y a rien à redire sur le graphisme de Steve Epting qui sert parfaitement le récit.


Marvel Stars 13Marvel Stars 13 : Un numéro porté par les Thunderbolts

Dans l’épisode de Secret Avengers qui ouvre la revue, Nick Spencer utilise une confrontation entre la Veuve noire et des journaliste pour parler de la mort des héros, sujet qui la touche d’autant plus que Bucky vient de mourir. L’épisode en lui-même n’est pas déplaisant, l’auteur en profite pour expliquer indirectement pourquoi c’est « normal » que les héros ressuscitent ou ne vieillissent pas comme les gens « normaux ». C’est cependant un épisode un peu bavard et qui fait vraiment office de « tie-in réglementaire parce qu’il fallait en faire un ». Du côté du dessin, signé Scot Eaton, par contre c’est plutôt joli. On passe ensuite à Hulk, avec un nouvel épisode très réussi. Jeff Parker exploite très intelligemment ses personnages et le contexte pour livrer une histoire vraiment intéressante. Du côté du dessin, Gabriel Hardman livre des planches qui collent très bien à la série. Pour finir, nous avons droit à une grosse ration de Thunderbolts, qui subissent eux-aussi le mega event de l’année Fear itself. Là encore la magie de Jeff Parker opère, avec une histoire très bien fichue et qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Le contexte de Fear itself permet de faire évoluer la série dans une ambiance de catastrophe constante, et le résultat est vraiment très bon. Le dessin de Kev Walker est également très réussi, ce qui fait de Thunderbolts une réussite sur tous les plans.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je vous donne rendez-vous très prochainement pour parler de quatre autres revues du mois de février.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

5 réponses à Bilan de février 2012 (1)

  1. Ping :Bilan de février 2012 (2), les comics et leur univers

  2. pacclerouge dit :

    Je n’ai reçu qu’hier ma fournée des revues de février (mieux vaut tard que jamais), et je voulais juste revenir sur le numéro des Secret Avengers. Il est clair que tout le numéro s’adresse de manière détournée aux lecteurs (et peut-être les plus sceptiques) de l’univers des super-slips Marvel. Un peu bizarre comme lecture, sachant que le scénariste tente de justifier l’injustifiable (les héros qui meurent pas, les héros qui sont toujours jeunes) tout en le prenant aussi pour des demeurés en livrant clefs en main la symbolique Super-héros/Néo-divinités. Sans blague !! Je sais que c’est un numéro fourre-tout, mais quand même, je trouve ça révélateur de la manière dont Marvel considère son lectorat (surtout quand on voit comment il est catégorisé via les têtes-à-claques journalistiques). A quand tout un arc narratif pour nous expliquer la suspension d’incrédulité ?

    • mdata dit :

      @pacclerouge: j’ai vu en effet qu’il y a des lecteurs qui ont hyper mal pris cet épisode, personnellement je n’ai pas été vexé mais je comprends que certaines personnes l’aient été.

  3. Newton dit :

    Un peu dur quand meme le titre pour heroes^^ Loki et Academy composent 3/4 de la revue! Et le dernier numéro est de Bachalo (Romita était le mois dernier) et le combat contre hulk est plutot joli! Heroes est vraiment le meilleur mag ce mois ci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.