Bilan d’août 2012 (4)

Bilans de lecture

Maintenant que toutes les revues Panini du mois d’août sont sorties en comic shop, il est temps d’en parler.

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Marvel Saga 15, Wolverine 2, X-Men 2 et X-Men Universe 2.

Marvel Saga 15Marvel Saga 15 : Du très bon Iron Man !

Vu le peu d’intérêt de la série Iron Man de Matt Fraction, il est légitime de se poser des questions sur la qualité des histoires le concernant quand il occupe le sommaire d’un magazine. Et pourtant, l’aventure qui débute dans ce numéro de Marvel Saga vaut largement le détour. Il s’agit de The Iron Age, une histoire temporelle signée de différentes équipes créatives. Dans ces pages, on retrouve une très bonne histoire d’Iron Man où il se passe beaucoup de choses. J’ai eu l’impression de rajeunir de quelques décennies en retrouvant un Iron Man comme je l’aime ! Aucun temps mort n’est à signaler dans ce début prometteur, et il est très frustrant de devoir attendre trois mois pour en lire la suite !

Du côté du dessin, les différents artistes à l’oeuvre ont des styles différents mais le résultat est globalement très bon.

Un très bon numéro, qui se dévore d’une traite.


Wolverine 2Wolverine 2 : Rien à jeter !

La revue s’ouvre avec deux épisodes de Wolverine & The X-Men, et là encore les louanges sont de rigueur. Jason Aaron livre encore une fois des épisodes passionnants, montrant qu’il a vraiment parfaitement compris le concept des X-Men. La série est la digne héritière des épisodes de Claremont à la grande époque, avec également un petit air de New X-Men. L’histoire est très réussie, avec juste ce qu’il faut d’humour et les personnages sont tous parfaitement caractérisés. Du côté du dessin, le style de Chris Bachalo est parfaitement adapté pour restituer l’ambiance de la série.

C’est ensuite un épisode de Wolverine qui ferme la marche, et là encore la qualité est au rendez-vous. Jason Aaron propose là un épisode fort divertissant, où on ne s’ennuie pas une seule seconde. Graphiquement c’est très joli, avec de très beaux dessins de Ron Garney.

Un excellent numéro, que je recommande vivement.


X-Men 2X-Men 2 : Le niveau reste bon pour le second numéro

Les deux premiers épisodes de la revue clôturent l’arc d’Uncanny X-Men où les mutants ont retrouvé le redoutable Sinistre. Ces deux épisodes, écrits par Kieron Gillen, se lisent plutôt bien. Il y a de très bonnes idées, pas toujours super bien mises à exécution, mais le récit est plaisant à lire. Graphiquement, les épisodes souffrent du départ de Carlos Pacheco, mais le niveau reste très bon grâce à ses successeurs.

On passe ensuite à une grosse dose de X-Men Legacy, où Mike Carey finit son histoire visant à ramener tous les X-Men sur Terre après qu’ils aient joué dans l’espace. La première partie, qui fait suite aux épisodes précédents, est un peu indigeste car le lecteur est littéralement balayé par la vague de l’histoire. Cela reste cependant une lecture plaisante, et la suite est vraiment très intéressante. Du côté du dessin, les planches de Steve Kurth et Khoi Pham sont très réussies et servent parfaitement le récit.

Un bon numéro, qui fait espérer le début de jours meilleurs pour les mutants de l’univers Marvel.


X-Men Universe 2X-Men Universe 2 : Un très bon numéro dominé par Uncanny X-Force

Les deux épisodes ouvrant la revue concluent l’arc de X-Men où les mutants font équipe avec War Machine. L’histoire de Victor Gischler est à l’image de ses travaux précédents sur X-Men : classique mais efficace. Graphiquement, c’est très réussi avec de belles planches de Will Conrad et Steve Kurth.

On passe ensuite à Astonishing X-Men, avec le début d’un arc écrit par Marjorie Liu. Cet épisode se lit plutôt bien, mais sans plus. Il manque vraiment le petit plus des épisodes de Joss Whedon, que l’on n’a jamais retrouvé par la suite. Du côté du dessin par contre, signé Mike Perkins, c’est plutôt pas mal.

La revue se termine par une double dose d’Uncanny X-Force, où Rick Remender met à terme à la Saga de l’Ange noir. J’avoue que la fin m’a déconcerté, même si avec le recul elle est logique et bien pensée. Cet arc aura en tout cas été passionnant du début jusqu’à la fin et la série est une valeur sûre de l’univers mutant.  Du côté du graphisme, la qualité est également au rendez-vous avec de très beaux dessins d’Esad Ribic, Jerome Opena et Robbi Rodriguez.

Un très bon numéro, où Uncanny X-Force domine les autres séries.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez vous dans quelques semaines pour parler des revues Urban Comics, qui seront disponibles en fin de mois.

Autres articles sur ce sujet :