Bilan d’août 2012 (3)

Bilans de lecture

Après avoir parlé de librairie ce matin, nous allons également parler du kiosque aujourd’hui.

Je vous propose de nous intéresser à Avengers2, Hulk 2, Iron Man 2 et Thor 2.

Avengers 2Avengers 2 : Un bon numéro qui finit mieux qu’il ne commence

Les Vengeurs ouvrent le bal, avec un nouvel épisode où les héros affrontent Norman Osborn. Brian Michael Bendis fait dans le classique, avec un épisode où on voit ce qu’il se passe pour les héros capturés. Cet épisode se lit plutôt bien, aidé par le dessin de Renato Guedes qui est plutôt joli. Mais ça commence à lasser un peu de voir Bendis nous resservir la carte Osborn aussi rapidement.

On passe ensuite à un épisode de Captain America, où il ne se passe pas grand chose. Après avoir joué avec les nerfs du lecteur, Ed Brubaker joue un peu la montre et même s’il continue de montrer une grande connaissance de l’univers de Captain America on ne peut pas dire que cela soit ce qu’il ait écrit de mieux. C’est en tout cas un épisode qui se lit bien, mais vu le sujet je pense qu’un rythme plus rapide aurait été plus avisé. Graphiquement par contre c’est très réussi, avec de très belles planches d’Alan Davis.

C’est un épisode de Captain America & Œil de Faucon qui prend la suite, avec une nouvelle histoire qui débute. L’épisode de Cullen Bunn est intéressant, avec un petit côté Stephen King par moments (pour l’ambiance). Du côté du dessin, les planches d’Alessandro Vitti sont plutôt réussies, même si on peut déplorer qu’Œil de Faucon ressemble de plus en plus à Jeremy Reiner.

Pour finir la revue, nous avons droit à la suite et fin d’Iron Man – Rapture. Ce récit d’Alexander Irvine, qui prend totalement les lecteurs d’Iron Man par surprise tant il est éloigné de ce dont ils ont l’habitude, aura été fort intéressant jusqu’au bout. L’auteur se permet des audaces plutôt bien vues avec un personnage comme Iron Man, et c’est une réussite. Graphiquement, c’est également bon avec des planches de Lan Medina qui restituent bien l’ambiance glauque du récit.

Un bon numéro, porté par Rapture et Captain America & Œil de Faucon.


Hulk 2Hulk 2: Un très bon numéro

La revue s’ouvre avec un nouvel épisode de Hulk, où Jason Aaron répond enfin à la question que se posaient les lecteurs : comment la séparation de Hulk et Banner a-t-elle eu lieu ? Bien qu’un peu tirée par les cheveux sur les bords, l’explication tient quand même la route et l’épisode se lit une nouvelle fois très bien. Je suis curieux de voir où tout ceci va nous mener…Graphiquement c’est pas mal, mais sans plus. Les planches de Whilce Portaccio sont en effet correctes, mais il n’y a pas non plus de quoi s’extasier.

On passe ensuite aux Secret Avengers, où Rick Remender entame un nouvel arc (et une nouvelle ère) après plusieurs mois d’épisodes stand-alone. On retrouve bien la patte du scénariste dans cet épisode très réussi, qui se lit d’une traite et donne un goût de trop peu. Du côté du dessin, les planches de Gabriel Hardman sont très réussies et servent parfaitement le récit.

Du côté de Rulk, l’histoire entamée le mois dernier se poursuit et s’avère toujours très intéressante. Jeff Parker maîtrise très bien ses personnages, même si je déplore que son Machine Man soit revenu à une version antérieure à Nextwave. Graphiquement c’est une réussite, avec de beaux dessins de Patrick Zircher.

Une double dose de Thunderbolts ferme ensuite la revue. Jeff Parker nous raconte les péripéties des fugitifs à travers le temps et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est vraiment intéressant. Personnellement je me serais passé d’un passage un peu dégueu mais sinon il n’y a rien à jeter dans ce récit. Graphiquement c’est également très soigné, avec de belles planches de Kev Walker.

Un très bon numéro, qui se lit vraiment très bien.


Iron Man 2Iron Man 2 : Dommage qu’il y a ait Iron Man…

Après un moment de grâce le mois dernier, l’Iron Man de Matt Fraction n’est guère passionnant ce mois-ci. En fait c’est sûrement parce qu’il n’y a qu’un épisode au lieu de deux…En tout cas ça se lit, mais on est loin, très loin des grandes heures d’Iron Man. Du côté du graphisme Salvador Larroca est égal à lui-même, et donc ce n’est pas très joyeux…

On passe ensuite aux New Avengers, et comme dans Avengers Brian Michael Bendis nous parle d’Osborn et de ses Vengeurs à lui. Là encore, ça se lit plutôt bien, mais il faut espérer que cela ne durera pas trop longtemps car on frise l’overdose…Graphiquement par contre c’est assez réussi, avec de belles planches de Mike Deodato Jr et Will Conrad.

C’est ensuite un festival Fantastic Four auquel nous avons droit, avec plusieurs épisodes écrits par Jonathan Hickman. Il est infiniment dommage que l’ordre de parution original n’ait pas été respecté, car sans l’épisode publié le mois dernier le retour de la Torche aurait eu beaucoup plus d’impact. En tout cas c’est vraiment intéressant, même s’il faut s’accrocher pour tout suivre. Graphiquement, c’est assez inégal avec plusieurs artistes qui se succèdent.

Future Fondation termine ensuite la revue, avec un épisode encore signé par Jonathan Hickman et faisant écho à Fantastic Four. Cet épisode est plutôt plaisant, s’inscrivant dans le plan d’ensemble compliqué de l’auteur. Les dessins de Juan Bobillo sont quant à eux corrects, mais sans plus.

Un numéro qui se lit plutôt bien, mais qui est plombé par Iron Man.


Thor 2Thor 2 : 3/5 de Fraction, attention les dégâts

Pour ouvrir la revue, nous avons droit à une double dose du Thor de Matt Fraction. Cette série est paradoxale : en effet le pitch est bon, et il y a de bonnes idées, mais c’est tellement noyé et ennuyeux qu’on a du mal à s’en rendre compte. Un peu comme pour Iron Man…Du côté du dessin, c’est plutôt bon avec de jolies planches de Pasqual Ferry et Pepe Larraz.

On passe ensuite aux Défenseurs, et curieusement Matt Fraction s’en tire mieux que sur Thor. Certes ce n’est pas non plus génial, mais l’épisode est plaisant et se lit plutôt bien. Du côté du graphisme, les planches de Terry Dodson sont très réussies, ce qui ne gâche rien.

On passe ensuite à Journey into Mystery, et là on change de catégorie. Comme d’habitude la série de Kieron Gillen écrase celle de Matt Fraction, avec un épisode très bien fichu et passionnant de bout en bout. Les dessins de Richard Elson ne sont pas en reste et servent très bien le récit.

Pour finir, nous retrouvons Avengers Academy où Christos Gage continue son histoire à suspense. Le retour d’Hybride est très bien géré, et cet arc est vraiment passionnant, faisant vraiment frémir le lecteur pour la suite (ce qui devient rare de nos jours). Graphiquement c’est également une réussite, avec un excellent travail de Tom Grummett.

Un numéro affaibli par Matt Fraction, mais porté par Kieron Gillen et Christos Gage


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Les prochaines revues du mois seront chroniquées prochainement, dès qu’elles seront sorties… ;)

Autres articles sur ce sujet :